Contenu | Menu | Recherche

Le dernier site web avant la fin du monde

Kit de Découverte

.

Références

  • Gamme : Mournblade
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Département des Sombres Projets
  • Langue : français
  • Date de publication : septembre 2015
  • EAN/ISBN : 979-10-90160-11-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 88 pages.

Description

Comme son titre l'indique, ce livret est prévu pour permettre la découverte du jeu Mournblade. Il contient tout ce qui est nécessaire pour jouer : les principales règles du jeu, des fiches de personnage pré-tirés, un scénario d'initiation. Il débute par une page de garde recto-verso et une page de crédits.

Entrez dans les Jeunes Royaumes présente le monde sur deux pages et est accompagné d'une carte des Jeunes Royaumes d'une page. Le monde est situé dans le multivers créé par Moorcock. Le principe du jeu est d'incarner un groupe d'Elus de la loi ou du chaos  "dans les interstices de la saga entre la naissance d'Elric et la mort des Jeunes Royaumes".

CYD : le Système de jeu (8 pages) explique le principe du Choose Your Dice System qui donne le choix au joueur entre le dé à dix faces (pour un jet prudent mais modéré) ou le dé à vingt faces (pour un jet risqué mais plus prometteur). Il définit les cinq attributs principaux, les attributs secondaires, les tests de capacité, les mécanismes de la Balance Cosmique. Il explique également comment résoudre une action, comment gérer les points de bonne aventure et d'éclat et comment utiliser la capacité  de l'Oeil du Sorcier.

Le Combat et la santé (6 pages) explique le principe et les étapes d'un combat, du calcul de l'initiative aux utilisations des différentes attaques. Il aborde également la gestion de la santé : dégâts et récupération, puis conséquences d'une chute ou d'une brûlure. Les points d'âme et leur récupération terminent le chapitre.

Les élus (48 pages) est constitué de 11 feuillets détachables de quatre pages contenant un personnage prétiré, et d'un feuillet récapitulant les runes magiques avec les règles qui leurs correspondent. Chaque feuillet de personnage commence par une illustration d'une page, suivie d'une feuille de personnage et d'un descriptif de personnage et de carrière. Il s'agit des personnages et des illustrations présents dans le livre de base de Mournblade.

Jeux troubles (18 pages) est un scénario d'introduction à l'univers de Mournblade qui se déroule dans la vallée aux Blanches-Mortes près de la ville de Kaa'r contrôlée par le Vilmir mais menacée par les armées pantangiennes. Après une explication des enjeux de la situation et des intentions des protagonistes, l'introduction des personnages joueurs se fait en fonction de l'orientation de leur faction, loi ou chaos. Des encarts présentent les PNJs, la flore aux propriétés magiques, et un dernier propose la mise en scène de l'élection des PJs par une entité de leur alignement. L'aventure en elle-même verra les personnages traverser les lignes ennemies pour chercher une arme susceptible de changer le cours de la guerre entre le Vilmir et Pan Tang. Des encarts fournissent les données techniques des personnages non-joueurs et une carte pleine page de la vallée aux Blanches-Mortes termine le scénario.

Le kit se termine sur deux pages de publicité pour les gammes Wasteland et Mournblade.

Cette fiche a été rédigée le 4 novembre 2015.  Dernière mise à jour le 7 février 2020.

Critiques

Spectator Averti  

J'ai trouvé l'idée de ce fascicule (ce n'est pas un "kit") de découverte intéressante. Une façon de découvrir le jeu sans débourser pour l'achat d'un livre de base.

La couverture magnifique - mais recyclée de Stormbringer - est séduisante. Familière, elle paraît m'inviter à venir retrouver les émotions de mes parties de Stormbringer d'antan.

Début de lecture avec une introduction sur l'univers de jeu qui survole de très haut le monde de la saga d'Elric de Melniboné. Ce rapide résumé n'explique pas vraiment les finesses de cet univers qui du coup risque de ne pas parler aux néophytes.

Mournblade annonce se dérouler des années avant la saga d'Elric ce qui me semble pourtant être la période la plus intéressante (pour ne pas dire la seule intéressante). A priori Mournblade exclut donc de reprendre des événements des romans.

Je ne connaissais pas le système CYD. Après réflexion, le système ne me convainc pas du tout. D'abord, il souffre d'incohérences : par exemple, utiliser un dé 20 implique 10% de chances de faire un échec critique et ce quelque soit le niveau de capacité et quelque soit la difficulté. Mais surtout le problème est que les joueurs vont passer du temps à hésiter entre les deux dés et faire des savants calculs de probabilités. Cela va ralentir la résolution des actions et casser le rythme.

Certains termes ne sont pas à mon goût. "Clairvoyance" pour la caractéristique Intelligence, bof. La "Trempe" (non, ce n'est pas une grosse baffe) pour la Volonté... Pourquoi de tels termes peu usuels et peu élégants? Dans la même idée, le terme "Duel" ne traite pas d'un combat singulier (et épique !) mais correspond seulement à un test d'opposition.

Par contre l'idée que les PJs incarnent des Elus dont l'allégeance peut vaciller entre Loi et Chaos me paraît bien vu et promet des moments de roleplay très intéressants. Je me doute que les joueurs voudront tous se vouer aux Seigneurs du Chaos sans hésitation !

Contrairement à ce que présente la fiche du GROG, les fiches de prétirés ne sont pas détachables mais démontables. Il faudra désagrafer tout le livret pour les extraire. Elles sont au format A3 Portrait (soit deux fois plus grands que des feuilles habituelles) peu pratique à manipuler et encore moins à photocopier.

Le scénario est pas mal mais là encore pas du tout adapté à des néophytes qui ne connaîtraient pas l'univers du jeu.

Au final, il me semble que Mournblade s'efforce de vouloir faire de l'original par principe plus que par conviction. Mournblade esquive la période de la saga d'Elric, propose un système ni fluide, ni simulationniste et recourt à des termes de jeu inhabituels, juste pour faire différent.

Au terme de ma lecture, ce fascicule ne m'a pas donné envie de me lancer dans Mournblade et je suis donc contraint de mettre un note médiocre.

Peut-être que le livre de base a d'autres arguments et est très bon. Peut-être. Quant à ce fascicule je ne prends pas de risque en disant que vous pouvez passer votre chemin.

Critique écrite en mai 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques