Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Kémi

.

Références

  • Gamme : Kémi
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Sethmes Editeur
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2019
  • EAN/ISBN : 978-0-244-18606-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 288 pages au format A5.

Description

Le livre de base de Kémi s'ouvre sur la page de titre, le sommaire (4 pages), les crédits et remerciements (2 pages), une publicité pour un roman dans l'univers de Kémi et un avant-propos de l'auteur (2 pages). Il se divise ensuite en deux parties principales.

L'Univers (154 pages) présente l'Egypte ancienne de façon détaillée, en commençant par une introduction (4 pages) précisant certaines conventions des chapitres suivants, sur la présentation de certains noms dans leur transcription grecque plus connue (Cheops pour Khoufou,...) ou l'utilisation d'encadrés présentant occasionnellement une version romancée des descriptions historiques plus propice à fournir des pistes de jeu.

L'Histoire de Kémi (34 pages), depuis la préhistoire voyant avec l'assèchement du Sahara des populations se regrouper autour du Nil, puis en suivant depuis le 5e millénaire avant notre ère, les diverses périodes reconnues par les égyptologues, au fil des dynasties, et des empires, ancien, moyen et nouveau (soit environ jusques 100 ans avant notre ère). La période dans laquelle se situe le scénario présenté dans la deuxième partie de l'ouvrage amène à accorder plus de place à celle-ci (une quinzaine de pages pour le Nouvel Empire).

Un Don du Nil (22 pages) détaille ensuite l'organisation géographique et économique autour du fleuve dispensateur des crues permettant les cultures comme le transport. Le chapitre décrit aussi les principales cités de l'époque de Thoutmes III servant de cadre de référence.

Les Visages du Pouvoir (16 pages) s'intéresse aux dirigeants de l'empire, à commencer par Pharaon, présenté avec son statut, sa fonction à la tête de l'empire et ses attributs royaux. Le texte poursuit avec son palais, son administration, les temples, l'armée et l'administration provinciale. Un page est dédiée à la vice-royauté à la tête des territoires nubiens.

Sous le Regard des Dieux (28 pages) retrace les principales légendes sur la création du monde, les histoires des dieux Rê et Osiris, l'organisation des temples, des prêtres et des rites. Neuf pages sont consacrées aux descriptions de 16 divinités, d'Amon à Thoth en passant par Anubis, Hathor, Isis et Osiris, et Seth. Enfin 3 pages sont consacrées aux pratiques magiques en Kémi.

La Mort et la Promesse de l'Au-Delà (10 pages) explore ensuite la croyance égyptienne d'une autre vie après la mort, menant à des rites funéraires stricts et la pratique de la momification.

Vivre en Kémi (40 pages), enfin, s'attache à la vie quotidienne des citoyens de l'empire, avec son organisation sociale, des fonctionnaires et scribes aux esclaves en passant par l'armée et le clergé, son organisation économique, l'importance de l'écriture dans la transmission du savoir. Sont également abordées les questions de l'organisation des villes et de la famille, et les détails du quotidien tels que l'alimentation, les vêtements...

La deuxième partie, Le Jeu (118 pages), comprend la partie ludique de l'ouvrage elle-même divisée en trois parties, précédées par une introduction (Que vive son Ka... Qu'est-ce que c'est ?, 8 pages) présentant le jeu de rôle sous forme d'une suite de questions-réponses..

Les Règles du Jeu (26 pages) commence par définir les attributs des personnages, avant de poursuivre les questions-réponses pour expliquer comment on résout les actions, les combats, etc. Un tiers de cette section est composé d'exemples montrant comment appliquer les réponses successives.

Les Personnages (22 pages) présente le contenu des fiches descriptives des personnages, les fiches de six personnages prédéfinis avec description, fiche technique et son opinion sur ses partenaires (sur 2 pages chacune) puis une description et la fiche technique d'un PNJ permettant de réunir des PJ dans un cadre où les contraintes sociales limiteraient leurs initiatives individuelles.

Que Vive son Ka (62 pages) est un scénario prenant pour cadre la ville d'Ouaset (Louxor). Les PJ sont chargés d'enquêter sur des actes de vandalisme conduits à l'encontre de plusieurs artisans de la ville. Cette enquête va leur faire découvrir que les cibles de ces actes sont liées par un acte illégal plusieurs années auparavant, acte résultant lui-même d'un forfait dont le coupable n'a jamais été châtié. Le chapitre commence avec une présentation du scénario, de son histoire, ainsi que de Ouaset et de ses principaux habitants. puis les différentes étapes du scénario lui-même occupent une quarantaine de pages. Le chapitre se termine sur les récompenses que peuvent attendre les personnage et les descriptions des PNJ impliqués dans cette affaire.

L'ouvrage se termine sur 7 pages, rajoutées par rapport à la version initiale, regroupant une bibliographie sur l'Egypte, une illustration double page et trois pages blanches.

Cette fiche a été rédigée le 25 juillet 2019.  Dernière mise à jour le 21 septembre 2019.

Critiques

Pierre 'Tybalt' Cuvelier  

1.) Quoi que c'est ?

Kémi, aventures en Egypte ancienne, de Cédric Chaillol, paru chez Sethmès.

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Sur le forum CasusNO, je crois, quand le jeu est reparu aux éditions Sethmès. Il me semble avoir déjà entendu parler de Kémi avant sa réédition en ligne, mais je ne sais plus où.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Compulsif, parce que je collectionne un peu les jeux de rôle sur l'Antiquité (selon les sous et la place). Réfléchi, parce que la démarche me plaît beaucoup et que la version PDF m'avait paru plus que prometteuse. Et impulsif parce que j'ai profité d'une réduction sur Lulu où le jeu est vendu en impression à la demande.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

La version papier d'un jeu historique (avec possibilité de fantastique) sur l'Egypte ancienne au XVe siècle avant J.-C., sous le règne de Thoutmès III. On y joue des gens variés, y compris du petit peuple, mis en relation par leurs histoires personnelles et par un contact commun qui leur confie des missions.
Le jeu m'avait tout de suite tapé dans l'oeil, parce que les jeux sur ce thème ne sont pas nombreux, surtout de création française et avec des règles accessibles.
Comme je ne connaissais pas l'éditeur au début (il s'est fait connaître ensuite au fil des rééditions et des créations), je me demandais dans quelle mesure le jeu ferait "pro" ou "amateur".

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Un livre au format A5, plus petit et donc plus léger et trimballable que ce que j'imaginais, ce qui a été une bonne surprise pour moi : j'ai pu le lire dans les transports puis l'entreposer sans faire crier grâce à mes étagères encombrées. La couverture est superbe. L'intérieur en noir et blanc rend bien et la maquette est très lisible, claire et plutôt agréable malgré le nombre limité d'illustrations. Les marges proches de la reliure pourraient être un brin plus larges, mais ça n'est pas une grande gêne.
La quantité de texte à ingurgiter avant de jouer semble limitée et plutôt digeste.

Au premier survol, la partie univers m'avait semblé claire, complète et relativement concise, mais un brin trop statique et encyclopédique. A la lecture approfondie, c'est surtout la partie chronologique qui tombe dans ce travers (ne vous découragez pas, sautez des pages et passez à la suite !). La partie univers distingue en tout cas clairement la réalité historique et les petits arrangements choisis dans le cadre du jeu (pour les destins et les motivations de telle ou telle personnalité politique, notamment). En dépit des limites de certains passages, cette partie fait l'effort d'insérer régulièrement des encadrés contenant des idées d'intrigues et de brèves amorces, ce qui est bien pratique pour voir comment s'approprier les informations et en faire des scénarios.

En revanche, j'avais adoré la partie "Le jeu" à la lecture sur écran, et la lecture de la version papier me confirme cette impression. C'est extrêmement didactique, avec une présentation du principe du jeu de rôle puis des règles de Kémi à l'aide de questions-réponses, et je pense que ça peut très bien fonctionner avec des rôlistes débutants. Les règles sont simplissimes, mais je pense que c'est ce qu'il faut pour débuter.

L'ensemble fait définitivement plus "pro" qu'amateur.

Seul manque, mais de taille : pas de règles de création de personnages ! On est donc condamné à jouer avec les persos prêts à jouer... à moins d'avoir l'idée de visiter le site de l'éditeur, Sethmès, qui a heureusement mis en ligne en PDF des règles de création de perso pour pallier à cette fâcheuse lacune.

6.) Allez vous vous en servir ?

Au début, je pensais simplement le lire, mais la lecture donne très envie d'essayer et il est probable que j'aie des amies intéressées (et/ou à qui je pourrais offrir le jeu) ; donc ce n'est pas impossible que je finisse par y jouer.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?

Le PDF étant gratuit (et le pack complet en PDF à prix libre), je recommande vivement d'aller y jeter un oeil, ainsi qu'aux ressources téléchargeables sur le site de Sethmès, qui donnent une bonne idée de ce qu'on joue (les fiches de perso prêts à jouer, par exemple, et les indispensables règles de création de personnage). Et si vous connaissez des gens qui aiment l'Egypte ancienne et pourraient se lancer dans le jeu de rôle moyennant un jeu didactique aux règles très simples, Kémi est exactement ce qu'il faut.

Franchement, j'adore le principe du jeu, et je serais bien preneur d'une édition tout en couleur, pourquoi pas avec les aides de jeu imprimées (fiches de persos, carte d'Egypte) et éventuellement une boîte autour. Ce serait génial et ça comblerait un vrai manque parmi les boîtes d'initiation actuelles.

Critique écrite en octobre 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques