Contenu | Menu | Recherche

Le GROG est votre ami

Terre Vivante (La)

.

Références

  • Gamme : Torg
  • Sous-gamme : Torg - 2ème Édition : Eternity
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Black Book Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : août 2021
  • EAN/ISBN : 978-2-38227-085-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 176 pages couleur à couverture rigide.

Description

The Living Land (La Terre Vivante) est le guide consacré au cosm qui a envahi une partie des Etats-Unis, sur la côte est, de la Floride jusqu'à la Nouvelle-Angleterre, et sur la côte ouest de la Californie à la frontière canadienne, ainsi qu'une partie du Mexique, la péninsule du Yucatan. Cet espace où la technologie ne fonctionne plus est le terrain de chasse des Edeinos, un peuple de lézards humanoïdes menés par le terrible Seigneur Baruk Kaah. Si la technologie y est inopérante, il n'en est cependant pas de même de la spiritualité et les dieux edeinos sont susceptibles de s'y incarner, d'y réaliser de puissants miracles, tandis que les légendes peuvent y prendre forme matérielle.

Le supplément s'ouvre sur deux pages pour les crédits et le sommaire, puis une page de titre arborant une carte des USA marquant les zones envahies par la Terre Vivante ouvre la Partie Joueur (Player Section).

Welcome to the Living Land (Bienvenue en Terre Vivante, 2 pages) commence par présenter le supplément, essentiellement avec un texte d'ambiance narrant quelques péripéties survenant à deux aventuriers.

One Year Later (Un An Plus Tard, 8 pages) s'attache ensuite à décrire l'état de l'Amérique après quelques mois de la Guerre des Réalités. Sont ainsi passés en revue la nature de la Terre Vivante, discutée plus en détail dans un chapitre ultérieur, la riposte mise en place dans plusieurs pays touchés par l'invasion et l'effet de celle-ci, avec l'aspect spirituel de la Terre Vivante sur la pratique religieuse en Amérique, et une chronologie des événements importants de l'année écoulée est proposée.

Les chapitres suivants proposent des ajouts aux règles et à la définition des personnages, adaptés à la Terre Vivante. Storm Knights (Chevaliers des Tempêtes, 6 pages) est donc consacré aux personnages, avec 34 nouveaux Atouts (Perks) pour ceux-ci, dont ceux découlant de la possibilité de créer des personnages edeinos. Les Miracles (8 pages) sont monnaie courante en Terre Vivante du fait de l'axiome Spirituel élevé de celle-ci, et ce chapitre en présente donc plus d'une vingtaine, susceptibles d'être invoqués par des croyants. Enfin Gear (Equipements, 9 pages) aborde la question des outils et accessoires utilisables en Terre Vivante, avec leurs conditions d'acquisition (commerce, fouilles, etc.), la question des objets sacrés, du fait de l'axiome Spirituel de la Terre Vivante, et les descriptions d'objets spécifiques à ce cosm, y compris bêtes de somme et montures, et poisons.

La deuxième partie de l'ouvrage est consacrée au MJ et s'ouvre sur une page de titre (Partie du Maître de Jeu / Game Master Section) comportant les règles de gestion des Possibilités issues de la Terre Vivante, représentée par des jetons de couleur différente des Possibilités de la Terre Pure.

Warzones (Zones de Guerre, 18 pages) s'attache à la situation des diverses zones américaines touchées par l'invasion de la Terre Vivante, avec pour chaque zone une section sur le type d'adversaires que les Chevaliers des Tempêtes ont le plus de risques de rencontrer et l'état d'esprit des habitants (Threats & Attitudes / Menaces & Attitudes), La côte est est d'abord passée en revue avec les villes qui résistent toujours à Baruk Kaah et celles qui ont été dévastées par ses attaques et son pouvoir, puis la péninsule du Yucatan. Le Midwest occupé par Thrakmoss - un Edeinos ayant fait schisme avec la doctrine dominante de la Terre Vivante pour se tourner vers la nécromancie d'une part, la création de "soldats" tels que des dinosaures artificiels constitués de pièces de voitures sorties des usines de Détroit d’autre part - et la côte ouest, depuis la région de Vancouver au Canada jusqu'à la Californie, sont couverts ensuite. Divers encadrés discutent de questions collatérales comme l'importance de brumes que l'on rencontre dans nombre de régions de la Terre Vivante ou de l'influence d'Orrorsh sur les Etats Unis. Trois pages sont consacrées au monde souterrain qui s'est imposé à la Terre dans le sillage de la Guerre des Réalités.

Reality (Réalité, 10 pages) étudie plus en détail la Réalité de la Terre Vivante et les axiomes qui sont les siens et les Lois qui la gouvernent (Law of Savagery, Law of Life et Law of Wonders). Quatre pages sont consacrées aux déplacements au travers de la Terre Vivante, en surface ou par le monde souterrain.

Baruk Kaah and the Invaders (Baruk Kaah et les Envahisseurs, 20 pages) s'intéresse, comme son titre l'indique, au Seigneur qui mène l'invasion sur les Etats Unis et ses séides. Baruk Kahh, avec sa fiche technique, ses traits de personnalités, ses relations à la religion dominante de la Terre Vivante - le culte de Lanala, la déesse de la Vie - ses relations avec les autres Seigneurs et à ses adversaires potentiels, occupe 6 pages, après quoi viennent son Obscurificateur, Rec Stalek, et les Stelae qui en dépendent (1 page). Une histoire du peuple Edeinos suit (1 page) et une présentation de celui-ci avec ses principaux clans (6 pages), et la religion des Edeinos, Keta Kalles, avec l'importance de la déesse Lanala et la fiche de ses avatars, et enfin les prêtres de Keta Kalles (Optants, prêtres de la vie fidèles à Lanala, et Gotaks, prêtres de la mort en tant qu'étape du cycle de la vie, dans leur majorité plus fidèles à Baruk Kaah (4 pages). Enfin deux pages sont consacrés au prêtre schismatique Thrakmoss, qui a embrassé la religion des choses mortes.

The Delphi Council (Le Conseil de Delphes, 16 pages) est la principale organisation luttant contre l'invasion des Seigneurs des Réalités, notamment en Amérique, pouvant faire office d'employeur potentiel et d'aide logistique pour les personnages. Ce chapitre décrit donc son mode opératoire (4 pages) et huit personnalités que les Chevaliers des Tempêtes pourront rencontrer (4 pages). La deuxième partie du chapitre est dédiée aux moyens de l'organisation, que ce soit dans le domaine des transports, de ses principales bases d'opérations américaines, et enfin de ses opérations à travers les USA et comment les PJ peuvent y être impliqués.

Adventures in the Living Land (Aventures en terre Vivante, 20 pages) commence par étudier le ton des aventures se déroulant dans ce cosm, avec les clichés attenant, avant d'aborder la question des Mondes Perdus, des zones recelant des cités oubliées ou autres clichés de ce genre fictionnel. Une des caractéristiques de ces zones est que les axiomes qui s'y appliquent diffèrent de ceux de la Terre Vivante, avec la possibilité qu'y soient actives des sciences étranges du genre pulp. Un générateur aléatoire de mondes perdus et 4 exemples sont fournis. Enfin le chapitre propose une demi-douzaine d'idées d'aventures et un système de génération aléatoire de scénarios impliquant la Terre Vivante et les Mondes Perdus (10 pages).

Threats (Menaces, 18 pages) présente ensuite les descriptions et fiches techniques de créatures susceptibles de se dresser face aux Chevaliers des Tempêtes dans la Terre Vivante à commencer par les Gospogs (des créatures mortes-vivantes), mais aussi divers animaux issus de ce cosm, ressemblant aux dinosaures, des créatures de type dinosaures morts-vivants, et enfin les Edeinos, les principaux habitants de la Terre Vivante. Deux pages sont consacrés aux adversaires potentiels issus de la réalité de la Terre (incluant des créatures mythiques -ou Cryptides- comme le Sasquatch ou la Chupacabra, mais aussi des humains, et enfin aux espèces dangereuses de la flore de la Terre Vivante, sur 2 pages).

Eternity Shards and Lost TReasures (Fragments d'Eternité et Trésors Perdus, 4 pages) enfin propose 4 Fragments d'Eternité, des objets de la Terre qui, du fait de leur charge symbolique, se trouvent porteurs d'énergie des Possibilités, dont la fameuse Liberty Bell, et quelques trésors que les joueurs peuvent invoquer grâce à leurs cartes.

La version française inclut également plusieurs chapitres obtenus grace à la progression de son foulancement, reprenant le supplément Ruins of the Living Land :

Options des Chevaliers des Tempêtes (4 pages) propose de nouvelles possibilités pour décrire les Chevaliers, avec des règles sur les réparations d'objets endommagés par l'invasion, deux nouvelles races de personnages et une quinzaine de nouveaux Atouts.

les trois chapitres suivants sont consacrées à l'état de quelques villes américaines dans la continuité de l'invasion, en commençant, par quelques points notables de la ville (Sites d'Intérêt), puis des groupes et personnalités locales et enfin les actions du Conseil de Delphes dans la région.

  • Les Ruines d'Atlanta (8 pages) explore donc Atlanta, avec divers lieux dont le métro, le stade des jeux olympiques ou le CDC. puis les Groupes Locaux et Dramatis Personae (Important Denizens) (2 pages) présentent trois tribus et autant de PNJ importants se partageant le terrain. Enfin Initiatives du Conseil de Delphes (Delphi Council Initiatives, 1 page) suggère quelques pistes avec les actions menées par le Conseil dans l'ancienne cité.
  • Les Ruines de New York (8 pages) poursuit avec New York, présentant les version envahies de divers points notables dont Central Park et Baterry Park, Ellis Island et l'Empire State Building, Riker's Island et le métro, Times Square et le mémorial du 11 Septembre, puis des factions, les Gangs de New York (de la Terre Vivante) et trois PNJ, puis les activités du Conseil de Delphes
  • Les Ruines de Washington D.C. (8 pages) enchaine avec la capitale fédérale, avec quelques points notables de la ville (Sites d'Intérêt), les versions post-invasion de divers repères urbans dont la Maison Blanche, le Pentagone, le cimetière d'Arlington, ou la maison de l'Exorciste, puis des factions (Factions Autour de Washington D.C., 2 pages), trois PNJ (Dramatis Personae, 1 page) et enfin les activités du Conseil de Delphes (1 page).

L'ouvrage se termine sur une page d'Index (3 suivies de 2 pages blanches pour la VF).

Cette fiche a été rédigée le 28 mars 2022.  Dernière mise à jour le 25 avril 2022.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

    Autres versions

    • Ouvrage original :