Contenu | Menu | Recherche

C'est sérieux là ! On joue !

Star Wars

.

Références

  • Gamme : Star Wars D6
  • Version : deuxième édition révisée
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : West End Games (WEG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 1996
  • EAN/ISBN : 0-87431-435-6
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 288 pages en couleurs.

Description

Cet ouvrage reprend et étend considérablement la deuxième édition des règles de Star Wars. La maquette est totalement revue : chaque chapitre est introduit par un PNJ qui intervient dans certains encarts. De nombreuses informations issues de suppléments sont incluses dans ce livre de base. Et le tout est en couleur et abondamment illustré.

De nombreux ajouts parsèment l'ouvrage, que ce soit au niveau du système ou des informations de background. On peut citer, entre autres :
- dans la section des joueurs : la notion de compétences avancées, la description des compétences beaucoup plus détaillée, l'ajout de certaines options des suppléments comme la possibilité d'améliorer les véhicules, les vaisseaux ou les armes des personnages ;
- dans la section du meneur de jeu : la possibilité d'endommager les armes, la simplification du système d'échelle, des conseils supplémentaires pour gérer les poursuites, un système plus détaillé de gestion des déplacements s'inspirant notamment des wargames comme Guerriers des Etoiles, les règles et conseils pour la mise en place de batailles à grande échelle, un plus grand nombre de pouvoirs de la Force, etc.
- dans la section des aventures : l'ajout d'un scénario d'introduction de onze pages nommé Les pirates de Prexiar, où les personnages attaqueront une base pirate pour récupérer un transport dérobé ;
- dans la section univers : la chronologie est largement étendue, les caractéristiques de plusieurs créatures - montures et prédateurs - un catalogue de matériel considérablement étendu, des règles de création de planètes et les caractéristiques de quelques planètes bien connues, les vingts archétypes présentés sur une pleine page au lieu des demi-pages des éditions précédentes.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 25 décembre 2012.

Critiques

JayF  

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine … Qui ne connaît pas la magnifique saga de la Guerre des Étoiles? Plus besoin de présentation, quiconque voudrait jouer dans un univers à la sauce space opera saura très bien vers où se tourner.

Si vous ne devez vous procurer qu'un seul livre pour le système D6, alors je vous suggère fortement de prendre celui-ci.

Du haut de ses 288 pages, papier glacé tout en couleur, c’est l’ouvrage le plus beau, le plus touffu et surtout le plus complet de la gamme. Pas besoin d’acheter 27 autres suppléments, on a tout ce qu'il faut pour des heures de jeu.

Ici j’ai décidé de critiquer la version anglaise du volume, mais remarquable travail de traduction oblige, la version française (que j’ai aussi en ma possession) est non moins excellente.

Comme plusieurs autres l’ont fait avant moi, je ne passerai donc pas trop de temps à expliquer comment fonctionne le système D6. Mais je vais quand même devoir dire que la force de ce système (force? haha) réside surtout dans le fait qu’on peut l’abuser, on peut y ajouter des règles maison et toutes sortes de modifications, et ça va en prendre beaucoup pour que tout se brise et s’écroule. Juste à regarder la quantité incroyable de trucs fan-made qui est disponible en ligne, autant pour jouer à Star Wars pur que n’importe quel autre univers, sans compter les douzaines d’adaptations de tout genre (j’ai même encore une copie pour jouer dans le monde de MageKnight …), on peut presque dire que c’est un système universel.

Un autre point fort du jeu : quand on doit expliquer les règles à un néophyte, autant du système que du JDR en général, on peut compter un gros 5 minutes, peut-être moins. Et se créer un personnage est presque une activité à la fois agréable et brève, surtout si le MJ a pu débusquer des fiches appropriées pour l’époque de jeu (ou qu’il a décidé d’en créer de nouvelles). Et tout ça est décrit de manière simple, ludique, divertissante. Les règles sont à la fois intuitives et faciles à comprendre.

Peu importe ce que d’autres joueurs diront, le simple fait de lancer une chaudière de dés afin de voir si on va réussir un test plutôt difficile tient quasiment de l’orgasme ! Ici on joue à un jeu et le but est d’avoir du bon vieux fun, et non tenter de changer le monde.

 

Du pur bonheur, à consommer sans modération.

Malheureusement hors d’impression, c’est un bouquin qu’il faut malgré tout avoir dans sa collection. Heureusement, à l’heure que j’écris ces lignes, on peut encore le trouver à un prix acceptable sans avoir à ré-hypothéquer sa maison.

Critique écrite en août 2022.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :