Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Mummy

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 88 pages, format US letter.

Description

Les momies du Monde des Ténèbres ont connu trois incarnations successives : avec le présent ouvrage en 1992, dans une seconde édition en 1997, et avec Mummy : the Resurrection en 2001. A la date de la première édition, seul la première édition de Vampire existait, et le monde des Ténèbres n'était pas encore ce qu'il devint par la suite. On ne trouve par conséquent nulle trace des liens entre Wraith et Mummy qui sont l'apanage de la seconde édition du supplément. Les pouvoirs furent également revus d'une édition à l'autre. Pour le reste, les deux ouvrages sont relativement proches.

Mummy est un suppément s'adaptant à tout ouvrage de la "méta-gamme" permettant d'incorporer des immortels d'origine égyptienne dans une Chronique. Les momies, selon White Wolf, sont des anciens égyptiens, qui, comme Horus, burent un elixir de vie, destiné à les rendre immortels. Cet elixir fut créé par Isis, dans sa lutte contre Set au côté de son époux, Osiris. Par la suite, d'autres magiciens réussirent à recréer l'elixir de vie, permettant à des momies d'autres cultures ou d'autres époques de voir le jour, mais cela reste exceptionnel. Horus est le leader incontesté des momies. Sa croisade personnelle, lancée à l'origine contre Set et ses suivants, s'est étendue à l'ensemble des vampires. Les interactions entre les momies et les autres créatures surnaturelles sont donc nombreuses : les momies ont leur agenda, leurs ennemis, leurs méthodes, etc...

"Chapter One : the Mummy" commence par le court récit de la rencontre entre en Vampire et une momie, et continue avec les règles de création de personnage : occupation d'origine, personnalité, attributs, compétences, avantages (magie, background, vertus), et attributs annexes (Volonté, "Sekhem", "Ba", "Ka") sont les différentes étapes de ce processus.

"Chapter Two : Magic" commence par la suite du récit du premier chapitre, qui sert de fil directeur entre les parties du livre, et présente ensuite les disciplines magiques des Momies. On trouve ainsi une présentation des disciplines et sorts associés (Alchemy, Amulets, Celestial, Figurines, Hekau, Necromancy,).

"Chapter Three : the Cycle" décrit le cycle de vie, de mort et de résurrection des momies. Concrètement, une momie, selon la tradition égyptienne, possède une âme double, composée d'un "Ba" et d'un "Ka". Le "Ba" représente l'énergie mystique, c'est ce qui lui permet d'animer son "Khat" (le corps). Ce "Ba" diminue avec les années de vie terrestre, et est réduit à zéro en cas de mort (violente ou autre). Le "Ba" accumule de l'énergie en sillonnant le monde spirituel pour reconstituer le corps, que le "Ka" protège durant ce temps, et revenir à la vie. La mort n'est donc jamais définitive pour une momie, qui vit une succession de mort et de renaissance, qui à terme peut éroder son esprit.

"Chapter four : Storytelling" contient l'histoire d'Osiris, de Set, et d'Horus, les habituels conseils de jeu, les antagonistes, quelques PNJ momies, un glossaire, et une courte bibliographie.

"Chapter five : Hell's Highway" est une aventure d'introduction pour un groupe de PJ Momies. L'ouvrage s'achève sur une feuille de personnages.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

matreve  

Après n’avoir pas été forcément très tendre sur la mini-gamme The Resurrection, j’aurai davantage de mansuétude sur cette première édition, limitée à 88 pages et publiée aux âges héroïques de White Wolf (quelques mois après la sortie de Vampire 1ère édition, et avant même la parution de Werewolf).

Or donc, quoi de beau sous le soleil pour insérer ces créatures, quand seuls les vampires évoluaient alors dans le Monde des Ténèbres ? A vrai dire, la confusion sur la raison d’être des momies dans celui-ci opère dès ce livret brouillon et imprécis, et assez sommaire avec sa pagination très réduite. On reste en effet moyennement convaincu sur l’intérêt d’introduire ces êtres surpuissants aux côtés de nos vampires, même si le livre de base de Vampire avec son imagerie éqyptienne (les ankh par exemple), et sa mythologie biblique des origines, étaient autant d’appels du pied pour lancer des passerelles vers l’Egypte antique et ses mystères.

C’est donc peut-être finalement ce qui fait le charme et la force de ce supplément par rapport aux éditions ultérieures : se limiter à une proposition plus mystérieuse que verbeuse, plus orientée vampire que de sauver l’ensemble du Monde des Ténèbres comme on pourra le voir (malheureusement) ensuite.

Si on en reste sur ce cahier des charges, qui était celui à l’origine, ce supplément est très bon. Le processus de création des momies est inspirant, les pouvoirs également et évitent surtout les listes sur des kilomètres de page. On s’épargne aussi les fastidieuses divisions par Clan, ce qui contribue à garder ces créatures comme des êtres exceptionnels, et à la marge du Monde des Ténèbres. Enfin, le supplément inclut même un scénario : vu les notes de rédaction, on nous dit même qu’il a été testé, et s’il est loin d’être réussi, cette pièce archéologique participe elle-même au charme de l’ensemble.

Evidemment on ne trouvera pas sur les 88 pages une reprise détaillée de la très riche mythologie égyptienne, qui plus est revue et développée pour s’insérer dans la cosmogonie encore balbutiante de White Wolf. Cela explique aussi que les inspirations esquissées (les interactions des momies avec l’Umbra, le rôle des Servants de Seth) sont elles-même rudimentaires. Pourtant, là encore, ce qui pourrait être une faiblesse est une force : libre au Conteur d’aller puiser lui-même dans les ressources encyclopédiques et son imagination pour chercher ses inspirations sans forcément chercher à tout rationnaliser comme le feront maladroitement les éditions suivantes.

Ce supplément est donc selon moi une bien meilleure proposition pour intégrer cette ambiance d’Egypte Antique que tous ceux qui l’ont suivi, et qui ont finalement davantage dilué l’idée d’origine qu’aidé à renforcer celle-ci.

Critique écrite en mars 2024.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques