Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Corporeal Player's Guide

.

Références

  • Gamme : In Nomine
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Steve Jackson Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 1999
  • EAN/ISBN : 1-55634-389-2
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages.

Description

Le Corporeal Player’s Guide est un supplément consacré aux personnages d’origine corporelle, principalement les humains (normaux, Soldats de Dieu ou de l’Enfer, sorciers…), mais aussi des créatures comme les morts-vivants ou les Saints.

Après la page des Crédits et la table des matières (2 pages), le supplément s’ouvre sur une Introduction (3 pages), présentant son contenu, et un rapide résumé de la place des humains dans la Guerre.

Ensuite, Humanity (9 pages) couvre les différences entre les humains et les créatures célestes (perception de la Symphonie, libre-arbitre, interventions divines ou infernales…), et leur destin après la mort (Enfer, Paradis, réincarnation…). Après, Human Characters (10 pages) donne les règles communes aux différents types d’humains : nombre et répartition des Forces, caractéristiques, récupération d’Essence, gestion des dégâts, et achat de Ressources.

La section Resources (25 pages) présente de nouvelles options de Ressources principalement consacrées aux humains. On y trouve de nouveaux Avantages et Attunements, de nouvelles Compétences, des Désavantages (pouvant être choisis comme Discordes par des célestes), les règles pour la Sorcellerie (avec les compétences spécifiques et les différents rituels les plus connus) et les Enchantements (ce qui comprend la création d’Artefacts, l’Alchimie, la création de Constructs —des homoncules ou golems— et la Nécromancie).

Ensuite, Mortals (26 pages) détaille les différents types de mortels pouvant jouer un rôle dans la Guerre, avec des règles appropriées quand nécessaire. On commence par les Mundanes, qui n’ont pas de pouvoirs mais peuvent mettre leurs compétences et leurs ressources au service d’autres. On voit ensuite les Soldats (de Dieu, de l’Enfer, ou de dieux païens), avec leurs règles spéciales, leurs moyens d’identification, les méthodes de recrutement, leur initiation, leurs Ressources (dont des Chansons et Attunements attribués par des Supérieurs), la manière dont ils servent leur camp, leurs récompenses, et la manière dont les différents Supérieurs perçoivent et équipent les Soldats à leur service. Après cela, il y a les Rogues (des Soldats indépendants, traîtres, ou non-initiés), les Prophètes (qui peuvent recevoir des visions de Dieu … ou de Lucifer), les Sorciers (avec un encart sur Hatiphas, Démone de la Sorcellerie, qui peut enseigner la sorcellerie en échange d’un pacte avec l’Enfer, et les Crossbreeds (descendance d’humains et d’êtres surnaturels).

Après cela, Immortals (17 pages) s’intéresse aux moyens dont les humains peuvent prendre part à la Guerre après leur mort. On commence par voir le devenir des âmes après la mort (en Enfer, au Paradis, en tant que fantômes avec différents degrés de cohérence…) avant de se consacrer aux Saints (des âmes bénies qui souhaitent s’incarner ou se réincarner sur Terre pour aider les anges), aux morts-vivants (momies, vampires et zombies) et aux Remnants (des anges ou démons ayant perdu leurs Forces Célestes, mais gardé un corps physique).

Le chapitre Humans in the War (9 pages) traite des manières d’impliquer les humains dans la Guerre : des groupes de PJ mixtes ou uniquement composés d’humains, leurs rôles possibles, les points de vue réciproques entre les anges ou démons et les humains à leur service, et les autres factions (non-alignés, ou associés à d’autres groupes : créatures éthérées, Renégats, sorciers…)

Ensuite, Human Agencies (12 pages) est consacré aux organisations humaines dans la Guerre. Après une section sur leur degré d’implication, et leur infiltration possible par des célestes, on voit différentes organisations : gouvernementales, agences privées, organisations religieuses… Puis des exemples sont donnés d’organisations affiliées aux anges, aux démons, et de cabales de sorciers.

Enfin, The Human Arsenal (12 pages) présente de nouveaux équipements : armes (explosifs, armes lourdes et armes non-létales), systèmes d’enregistrement, technologie médicale, de surveillance, médias, Artefacts, résumé des Chansons utiles aux Soldats, et toxines (poisons, maladies et drogues).

Le supplément se termine sur un Index alphabétique (2 pages).

Cette fiche a été rédigée le 13 octobre 2021.  Dernière mise à jour le 22 octobre 2021.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.