Contenu | Menu | Recherche

Etre heureux est un devoir. Etes-vous heureux ?

Réalité Augmentée

.

Références

  • Gamme : Générique : Science-Fiction
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Studio Absinthe
  • Langue : français
  • Date de publication : mars 2018
  • EAN/ISBN : 978-2-900143-05-6
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre au format A4 de 52 pages en N&B.

Description

Réalité Augmentée est un supplément générique de Paul Gallagher pour tout jeu de rôle Cyberpunk. Il est constitué d’un ensemble de listes et tableaux destinées à improviser dans ce genre de contexte : lieux, PNJ, missions… Adaptable à tous les jeux gravitant autour de ce thème (Cyberpunk, mais aussi Shadowrun, ou même Judge Dredd !), il est traduit et publié par le Studio Absinthe, qui gère par ailleurs la gamme The Sprawl avec laquelle ce supplément pourra aussi très bien s’adapter.

Après une première page de couverture intérieure, une page vierge et une deuxième page de couverture intérieure reprenant l’illustration de couverture, le supplément débute avec une page présentant les crédits puis une page consacrée au sommaire (5 pages pour le tout).

Le supplément est ensuite composé sur les 46 pages suivantes de multitudes de tableaux et listes permettant de projeter et animer un décor cyberpunk.

On trouvera ainsi de quoi peupler sa ville (habitants, animations du quartier, ou même bruits et odeurs), sans oublier quelques détails supplémentaires pour faire authentique : véhicules en circulation, contenu des poubelles...

On passe ensuite à une partie davantage consacrée aux phénomènes dans l’ombre : trafics, criminalité, pollution ou contamination.

La partie suivante s’intéresse à l’univers des mega-corporations : personnel et affaires louches. Elle est naturellement complétée avec les gangs de rue et les tueurs à gages, et ce qui occupent leur activité.

Comme on est dans les univers Cyberpunk, on trouvera aussi la partie sur l’informatique : hackers, traitements logiciels.

Le supplément se termine avec des professions moins visibles mais qui servent toujours de contacts pour les personnages à la recherche d’informations : chauffeurs de taxis et intermédiaires de tous poils. Enfin, un ensemble de générateurs aléatoires d’intrigues et de missions finit de compléter le matériel proposé.

Une page de couverture intérieure reprenant le logo de Studio Absinthe vient fermer le tout.

Cette fiche a été rédigée le 12 décembre 2021.  Dernière mise à jour le 23 décembre 2021.

Critiques

matreve  

Voici un supplément dont on découvrira sans (mauvaise) suprise le contenu : il s’agit en effet de tables multipes d’inspiration pour les ambiances Cyberpunk.

Amusant de voir, après que la fanbase ait vomi pendant des années les tables de rencontres aléatoires de nos modules D&D des temps (pas forcément) glorieux, comment il est devenu maintenant de bon ton de porter aux nues les aides de jeu de ce type, soutenues par la mouvance des jeux PbtA.

On ne s’arrêtera donc pas au contenu hyper austère dudit objet : des kilomètres de tableaux présentés dans une maquette dépouillée. C’est sobre, propre et aussi complet qu’on peut l’imaginer pour des ambiances Cyberpunk.

Mon seul regret est qu’à moins qu’on soit convaincu de l’excellence du produit, et même si celui-ci détaille de façon très lisible le mode de fonctionnement des tables, cela manque toutefois de mise en abyme de ce qu’on pourra retirer de la multitude des listes proposées. Celles-ci ont un aspect un peu brut de décoffrage il faut l’avouer, et cela manque de mise en contexte de la part de l’auteur sur les différentes possibilités d’utilisation.

Mais bon ça ne doit pas remettre en cause un travail de conception et d’édition très aboutis, dès lors qu’on saura ce qu’on y trouvera.

Critique écrite en février 2022.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques