Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Dystopie

Références

Thème(s) : Science Fiction divers

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Terre, 27e siècle, mais pas celui que l'on aurait souhaité. Malgré des engagements grandiloquents au cours de conférences internationales, la situation de la planète est largement laissée de côté par les dirigeants, jusqu'à la survenue d'une série de catastrophes : pandémies, accidents climatiques, auxquels succèderont des crises financières et politiques.et finalement guerres avec utilisation des armes nucléaires. La deuxième moitié du 21e siècle voit la réalisation de la gravité de la situation et la mise en place du projet HOME pour sauver ce qui peut l'être. Un projet de colonisation de Mars est lancé, avec les étapes de métropoles en orbite autour de la Terre et d'une base lunaire intermédiaire, Jéricho, le tout amenant au passage de grandes avancées technologiques dans les domaines de la robotique, la mécanique, les nanotechnologies et les IA, et jusqu'à un sérum capable de combattre les effets du vieillissement, mais également une accélération de la production pour la colonisation de Mars, sans souci de la pollution engendrée.

Dans le même temps, les sociétés évoluent et mettent en place des statuts de citoyenneté au mérite avec permis à points, dont le nombre dépend du comportement. À l'issue du 21e siècle, la première métropole spatiale, Vega est inaugurée, et la première cité martienne, Deneb, le sera un peu plus de 30 ans plus tard. Dans le courant du siècle qui suit, la naissance d'une IA majeure prenant le contrôle d'une grande partie de l'infrastructure terrienne, donne naissance à ce que l'on appelle les Royaumes d'Acier. Cela amène Deneb à couper les ponts avec la Terre pour éviter les risques d'infection par l'IA Rhéia. La deuxième moitié du siècle est également marquée par des catastrophes en chaîne, éruptions volcaniques, déplacements de plaques tectoniques,... recouvrant la planète d'un nuage bloquant l'arrivée de la lumière solaire jusqu'au sol pour plusieurs siècles et causant la disparition de la plus grande partie de la vie sur Terre, laissée en grande partie aux machines dirigées par Rhéia. Au début du 26e siècle, le contact se renoue entre les communautés de survivants terriens, les habitants de Vega et les natifs de Mars et Jéricho.

Dystopie, un Nouveau Règne est un jeu de rôle postulant qu'au 27e siècle, le monde a couru à sa perte, après des catastrophes en série, des pandémies, guerres, etc. et l'humanité n'a plus eu beaucoup d'options que de pousser la course à l'espace pour coloniser Mars, avec la construction des cités stratosphériques Véga puis Altaïr (restée aux mains des machines), permettant à une partie de la population de se réfugier avant de partir vers Mars. Une fois sur la planète rouge, ils se retrouvent soumis à la loi d'une autocratie totalitaire, tandis que les conditions de vie sur Terre sont extrêmement précaires, et que Vega impose un contrôle absolu des citoyens. Les humains ont maintenant évolué entre humains "purs", les Eugéniques issus de manipulations génétiques, les Primus, martiens ayant développé d'énormes capacités psychiques, ou Aberrants au croisement de plusieurs sortes, ou encore les Transfigurés, adeptes de la cybernétique.

Les personnages sont définis par 8 Caractéristiques Principales (Puissance, Brutalité, Précision, Agilité, Aura, Intellect, Déviance, Sens, avec des valeurs allant de 1 à 6 ou plus pour les individus exceptionnels, obtenues par répartition d'un capital de points et ne variant plus dans la vie de personnage), 3 caractéristiques secondaires (Volonté, Vélocité, Résistance), des Compétences (48 compétences, variant de 2 pour le débutant à 9, et réparties en 8 catégories : Artisanat, Connaissances, Combat, Machines, Sens, Social, Technosciences, Mouvement). Le personnage peut également avoir des Avantages apportant des bonus soit aux Caractéristiques soit aux Compétences, et permettant de dépasser les limites de base de ces valeurs. Le personnage dispose également de 3 réserves de Points Sec (Corpus, Spiritus, Énergie) que le joueur peut dépenser pour améliorer temporairement une Caractéristiques au moment d'effectuer une action, et qui sont récupérés par le repos et de 25 points de vie. Enfin le personnage se voit attribuer un score dans une ou plusieurs Sphères (Haute Sphère, Homme, Machine) représentant la connaissance qu'il en a.

Le système de résolution des actions, appelé Système Dix Sec, repose sur l'utilisation de dés à 10 faces. Lors d'une action incertaine, pour laquelle on définit la caractéristique et la compétence concernées, le joueur en lancera un nombre de dés dépendant de la caractéristique de son personnage et pouvant évoluer selon divers facteurs. Chaque dé dont le résultat est inférieur ou égal au rang de la compétence indiquée indique un succès. Le nombre de succès permet de dire comment aboutit l'action entreprise, en comparaison soit à un nombre défini comme seuil par le MJ, soit au nombre de succès obtenu par un opposant. Le système permet de gérer les actions longues nécessitant d'atteindre un certain nombre de succès en les cumulant tour par tour. Si le jet de dés est réussi avec au moins deux 1, ou échoue avec au moins un 10, on a alors un succès ou un échec critique.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Origines
première édition
Livre de baseoctobre 2021Primorum EditionsPapier et Electronique

Ouvrages recherchés

Omniscience

Cette fiche a été rédigée le 27 décembre 2022.  Dernière mise à jour le 18 janvier 2023.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...