Contenu | Menu | Recherche

Where there's a whip, there's a way !

Ecran

.

Références

  • Gamme : Donjons & Chatons
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Studio Deadcrows
  • Langue : français
  • Date de publication : septembre 2023
  • EAN/ISBN : 978-2-490197-90-3
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

  • Écran en couleurs à quatre volets rigides de 20 x 20 cm
  • Livret en couleurs de 24 pages agrafées au même format

Description

L'Écran de la Conteuse de Donjons & Chatons se compose d'un panorama forestier en couleurs côté joueur. Côté meneur, l'écran comporte :

  • sur le volet gauche des informations pratiques sur la création de personnage (joueur ou non-joueur) ; 
  • sur le volet central gauche d'autres rappels sur la création de personnage, les compétences des PJ, et les points saillants du système de règles 3d6 ; 
  • sur le volet central droit se trouvent des tables à propos de l'échec des sorts, et le gain d'expérience ; 
  • sur le volet de droite des tables de noms pour les aventuriers.

Chaque table possède des renvois de page vers les règles complètes du livre de base.

Le Livret de l'écran comporte le scénario Un manoir dans la brume, écrit pour 3 à 5 joueurs, expérimentés ou non. Inspiré de Ravenloft pour Donjons & Dragons, l'histoire propose d'explorer le manoir abandonné des Ombrumes, situé à proximité d'un village du nom de Mousse-Roche. Des choses étranges se passent dans le manoir, comme des lumières dans la nuit ou de la brume qui en sort. 5 pages réparties tout au long du livret offrent une illustration pleine page.

L'ouvrage commence par 1 page de crédit, puis ½ page de conseils et une autre demi-page de synopsis. Le premier chapitre, Introduction (1 page), explique comment intégrer les personnages joueurs à l'aventure.

Bienvenue ou presque (3 pages) décrit le village de Mousse-Roche et ses habitants.

Suit Le manoir des Ombrumes (9 pages), présente le manoir hanté et donne les explications sur ce qui s'y passe réellement et comment les aventuriers pourront régler la malédiction qui frappe ce lieu en aidant son occupant.

Le dernier chapitre de l'aventure, Conclusion (1 page), décrit comment les actes des chatons (PJ) influeront sur Mousse-Roche et ses habitants.

Les 3 dernières pages présentent les personnages non-joueurs importants de l'histoire.

Cette fiche a été rédigée le 13 mai 2024.  Dernière mise à jour le 16 mai 2024.

Critiques

Guliver  

La face avant (celle des joueurs) est très belle, dans la même veine graphique que le livre de base, mignonne, colorée, invitant au voyage mais en gardant toujours de vue l'Arbrachat. Rien de plus à dire dessus, c'est beau

La face intérieure, par contre, est moins bien. Côté utile, les rappels de règles concernant le système 3d6, ce qui ne fait pas de mal, même si vu la simplicité du système ces règles ne seront plus trop regardées au bout de trois séances. Par contre, ce qui est terriblement inutile, ce sont les règles de création de personnage. Ça n'a rien à faire derrière un écran de jeu ! Déjà que ce n'est pas compliqué de créer un personnage à D&C mais là c'est carrément inutile car l'écran doit être utile en jeu, pas avant le jeu ! Tout comme l'immense table aléatoire de liste de noms de chats. On sent que les créateurs de cet écran ne savaient pas quoi mettre et ils ont collé des trucs au pif, comme dans les années 80/90 (un très bon/mauvais exemple est l'écran de Warhammer v1). Alors qu'une carte de la région, une carte de l'Arbrachat, quelques statistiques pour les PNJ ennemis le plus souvent rencontrés (Chiens de la Casse, gardes de Walter, mercenaires...), ça ça aurait pu servir à tous les MJ durant la partie. Gros échec.

Le livret, enfin. Pas ouf malheureusement. Outre le clin d’œil appuyé (avoué et sympathique) à Ravenloft, l'histoire se résumé à un combat obligatoire dans un mini donjon et à trois jets de compétence pour libérer une miage. C'est tout. C'est terriblement vide. Et puis il n'y a pas de plan donné du manoir, alors que toutes les pièces sont décrites. Dommage encore une fois.

Critique écrite en mai 2024.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques