Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Expedition to the Ruins of Greyhawk

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide en couleurs de 224 pages.

Description

Expedition to the Ruins of Greyhawk est le quatrième et dernier supplément de la série des "Expedition to..." pour l'édition 3.5 de D&D (après Expedition to Castle Ravenloft, Expedition to the Demonweb Pits et Expedition to Undermountain). Il s'agit d'une aventure pour aventuriers de niveau 8 progressant jusqu'à 13, présentée comme difficile. Comme ses prédécesseurs, Expedition to the Ruins of Greyhawk tire son héritage des débuts du jeu de rôle Donjons & Dragons, avec l'univers de Greyhawk qui est un des tout premiers cadres de campagne du jeu, inventé par Gary Gygax lui-même, suivi de deux modules pour AD&D : WG7 - Castle Greyhawk et WGR1 - Greyhawk Ruins.

Si Expedition to Castle Ravenloft puis Expedition to Demonweb Pits proposaient une version augmentée des aventures originales, Expedition to Undermountain et Expedition to the Ruins of Greyhawk sont plutôt des méga-donjons abrégés. L'ouvrage explique d'ailleurs comme les méandres des donjons sous les ruines du château sont vastes, certaines zones inexplorées et d'autres représentées mais non développées dans l'aventure, laissant le MJ libre d'étendre l'aventure à volonté. D'ailleurs, caractéristique unique de l'ouvrage par rapport aux autres de la série, le chapitre 2 propose (au paragraphe The Illusion of Détail) quatre rencontres aléatoires, décrites et cartographiées mais à peupler grâce aux tables de monstres errants, au cas précis où les aventuriers s'écarteraient du chemin tracé par l'intrigue.

L'introduction (7 pages) nous présente le format assez original des suppléments de la série "Expedition to...", avec des chapitres qui sont autant de grands actes d'une trame à l'issue en général surprenante. Tous sont composés de deux parties : une première partie décrivant les lieux et l'intrigue, et une seconde sous la forme de fiches de rencontres tactiques qui détaillent tout ce qui est nécessaire au combat (plan, bloc de statistiques des adversaires, accroche, tactiques, éléments de terrain et dénouements). Un format pensé dans l'esprit du double modèle initié dans la 3.5 où le choix était laissé aux MJ de jouer les rencontres aussi bien en "papier-crayon" à l'ancienne ou sur plateau de jeu avec des figurines. Le reste de l'introduction tente de résumer les évènements passés de l'univers de Greyhawk, au travers notamment d'une galerie de personnages non-joueurs majeurs.

Le chapitre 1 "Welcome to Greyhawk" (26 pages), sert à la fois de point de départ de l'intrigue et de camp de base pour les aventuriers qui pourraient y faire l'aller-retour entre deux expeditions. La vaste cité libre de Faucongris nous y est présentée succintement, avec un développement plus fournis du River Quarter et de la Taverne du Dragon Vert. Les aventuriers sont servis par une offre complète de PNJ d'appui, par exemple Penander Nulligan, fabricant d'objets magiques à la demande. Décrite comme à la fois bouillonante de vie, et grouillante de renégats ou de voleurs, les auteurs n'y abordent les originalités du setting original qu'au travers d'encarts succints.

Le chapitre 2 "Castle and Dungeons" (16 pages), n'inaugure pas l'aventure et est en réalité une présentation de la géographie et de l'architecture du complexe de donjons. Y sont fournis écologie, cartographie, quatre rencontres aléatoires et même deux fiches de rencontre tactique à insérer au besoin (rixe avec un aventurier rival, et rencontre avec Viliryth, le bibliothécaire fantôme). Le Castle Greyhawk construit par l'archimage fou Zagig Yragerne n'est plus que ruines, desquelles il ne reste que trois tours (tower of war, of magic, et of Zagig), en dessous desquelles se répand un dédale pléthorique de salles et de donjons.

Suit l'intrigue en elle-même, articulée autour d'un "porte-monstre-trésor" hérité du matériau original.

  • Le chapitre 3 : "The Tower of War" (31 pages) détaille la tour éponyme qui constitue la porte d'entrée au donjon et aux deux autres tours.
  • Le chapitre 4 : "City of Thieves" (21 pages) ramène les personnage à la cité de Faucongris.
  • Le chapitre 5 : "Wrath of Iuz" (40 pages) voit les personnages pris pour cibles par les forces de Iuz. Ils doivent retourner aux donjon via la Tower of Magic.
  • Le chapitre 6 : "In Zagig's Shadow" (66 pages) voit le conflit entre les personnages et Iuz gagner en intensité, jusqu'à se confronter à un nouvel ennemy encore pire que le premier.

Enfin "Appendix: Monsters and Mythology" (6 pages) présente, comme pour les autres suppléments de la série, des descriptions spéciales de nouveaux monstres (ici les Aurumvorax ou le démon Catabogline, trois divinités et six objets magiques (comme la Blade of Chaos ou la Zagig's Key), mais pas de classe de prestige.

Cette fiche a été rédigée le 12 février 2022.  Dernière mise à jour le 24 février 2022.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.