Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Aux Armes, Citoyens !

.

Références

  • Gamme : Aux Armes, Citoyens !
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Cubic 6
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1988
  • EAN/ISBN : 2-9503388-0-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 72 pages.

Description

La première partie de ce livre est consacrée à l'explication de ce qu'est un "jeu d'aventure", en fait un jeu de rôle, et explique en détail ce qu'est un scénario, une partie, un maître de jeu, etc. Ce guide didactique aborde tous les thèmes (l'ambiance, l'improvisation,...). Un extrait de partie jouée est retranscrit pour donner un exemple au joueur débutant, et une courte partie solo est offerte pour se mettre dans le bain.

Dans la partie concernant la création de personnages, 12 classes sont proposées : marchand, notable, noble, soldat, prêtre, compagnon, paysan, mauvais garçon, ouvrier, valet, aventurier, et artiste. Il est bien entendu possible d'en créer d'autres. Le personnages est composé de caractéristiques (2D6), et de compétences (qui ont un rang de 0 à 3) selon sa classe. Des règles concernant divers sujets comme les combats, la médecine, l'âge, l'expérience, sont fournies ainsi que des explications sur les finances des joueurs, et une liste d'archétypes de PNJ. Un croustillant passage sur la justice explique qu'en lançant 2D6, on se fait acquitter si l'on fait 10 ou plus. Evidemment, des modificateurs existent selon son apparence, son milieu social, et les pots de vin que l'on a versé notamment. Des règles avancées sont fournies en complément, en particulier pour la création de personnage, la progression, et les combats.

Une section couvre le "monde de la révolution" en expliquant le contexte historique, les partis en présences, et des détails sur la vie quotidienne (argent, habits, alimentation, etc.), ainsi que des aspects particuliers comme la presse, et une liste de personnalités de l'époque, pour se terminer par une chronologie de 1789 à 1795.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Coredump  

Des règles minimalistes, des illustrations lamentables, un volume d'informations historiques réduit à sa portion congrue... et un prix élevé ! 129 francs pour l'époque, ça fait beaucoup, surtout avec une couverture qui fait peur tellement elle est laide, des illustrations qui ressemblent à des dessins décalquées, et une mise en page... quelle mise en page ? Les pages ne sont même pas numérotées.

Un jeu plein de bonnes intentions, mais qui a raté son coup, dommage. On ne saura jamais si le but était de surfer sur la vague du bicentennaire pour publiser un jeu de rôle "éducatif" et historique, ou bien une tentative opportuniste d'en tirer des bénéfices.

Restent quelques morceaux choisis croustillants : les auteurs expliquent qu'il ne faut pas dire "partie de jeu d'aventure" mais "table de jeu".

J'aurais été certainement beaucoup plus indulgent avec ce jeu si la partie sur l'histoire révolutionnaire avait été creusée un peu plus, ou si le prix avait été raisonnable. A 1,80F de la page pour l'époque, c'était du vol qualifié.

Erick N. Bouchard (Baron Samedi)  

Ce jeu aurait bénéficié d'une relecture et d'une bonification, car il semble incomplet. Son système léger et élégant (qui rappelle l'Appel de Cthulhu) le rendrait idéal pour le jeu de type politique et intellectuel, mais le manque d'informations historiques rend le jeu très incomplet. On aurait voulu une campagne, une trame historique, un rappel des débats idéologiques entre Républicains et Monarchistes... Les dessins, de même, sont hideux. C'est tout de même une introduction intéressante à l'histoire française pour qui la connaît mal et un bon point de départ...

Olivier  

J'ai eu l'honneur de tester 'Aux armes citoyens' en convention alors que j'étais encore jeune rôliste. Un très bon souvenir, qui fut d'ailleurs assorti d'un prix.

Au milieu de celui-ci se trouvait un exemplaire des règles. Enthousiaste, je me mis à lire les règles qui m'avaient donné tant de plaisir. Horreur. Abomination. Déception. J'appris ce jour-là qu'une partie était le fruit d'un bon maître, et non pas la victoire d'un système...

La documentation était médiocre, les combats absurdes (il faut au moins une dizaine de coups de baillonnette pour terrasser un adversaire), les scénarios indigents... Hélas, que sont nos rêves d'enfant devenus...

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

C'est difficile de critiquer cet ouvrage comme un travail professionnel, tellement il fait amateur. Et pourtant, c'est bien la production de 2 types qui travaillaient dans la com' et qui ont voulu tirer profit de la célébration du bicentenaire de la révolution.

Le résultat est affligeant : une création de personnage qui introduit des classes de personnages, mécanisme déjà bien obsolète, bien peu de background, des illustrations... Ah, les illustrations ! Ils les ont fait eux-même, et si ça semble décalqué, c'est que c'est bien le cas. Il faut oser publier de telles illustrations dans un ouvrage qui est sensé être vendu et pas donné.

Quant à la mise en page, elle aussi est très amateur. Les auteurs, rencontrés lors d'une partie de démo m'ont avoué que l'absence de numéro de page avait une explication simple : "on a complètement oublié !" Voilà le niveau de sérieux de ce jeu, vite fait, mal fait, pour sortir à temps et obtenir des subventions et de la pub.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques