Contenu | Menu | Recherche

Well, my days of not taking you seriously are certainly coming to a middle

3 Fléaux (Les)

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique

  • Ouvrages référencés : 2
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Les 3 Fléaux est un jeu de rôle d’heroic fantasy se démarquant par une approche davantage géopolitique qu'axée sur la quête personnelle. Les joueurs y incarnent d'ailleurs des puissants : seigneurs, gouverneurs, chefs de clan, rebelles, officiers… Les joueurs y incarnent donc des personnages mais également leurs suivants.
On y joue des humains du Vieux Monde explorant les Terres hostiles des dragons, Géants, Amanites (hommes champignons de 30-50 cm). Le jeu tire son nom des trois fléaux générés par le Chaos et Ulfanha (Guerre, Famine, Épidémie) qui, selon les anciennes légendes, doivent être vaincus. Ils ne reviennent toutefois pas de façon prégnante dans le background.

Le monde est appelé Vieux Monde et les humains se trouvent dans les Terres du Partage. La société humaine tente de se recomposer entre Barbares Sakases (vivants en monarchie), Shyves (tribus croyant en l’existence d’une multitude de génies), et Hazalars (nomades spécialisés dans l’élevage de chevaux). Chaque société se divise en 3 classes : les paysans/artisans qui travaillent, les bourgeois qui commercent, et les nobles qui dirigent et guerroient. La magie quant à elle a été apportée par Ulfanha, le commandeur des Damnés qui a apporté la sorcellerie. Les mages, même ceux pratiquant la "magie blanche", se servent de son aura magique qui semble inépuisable. Ils sont donc déconsidérés voire exclus. L’univers mélange les genres, des royaumes barbares à faible technologie pour la plupart, aux bateaux volants.
En plus des humains, le monde est aussi peuplé de créatures magiques comme les amanites, les dragons, les farfadets (sauvages, vivant la nuit et à l’origine de nombreuses légendes), les géants, les nains (artisans et enchanteurs).

La création de personnage se fait de manière collective. En effet, les PJ doivent avoir des buts communs afin d’éviter de faire coexister à la même table des gardes garant de la paix et des bandes de voleurs.
Les personnages sont définis par 7 caractéristiques primaires (Physique, Agilité, Adresse, Intelligence, Mémoire, Perception, Esprit) chacune liée à 9 compétences. Ces caractéristiques primaires permettent de calculer les caractéristiques secondaires (santé, initiative, Défense, Attaque, Pouvoir). Les compétences allant de 1 à 5. La carrière définit à la fois son évolution sur 3 niveaux, les compétences pouvant être apprises, et les unités qui seront accordées au personnage.
À la création, le joueur dispose de 56 points à répartir entre chaque caractéristique primaire allant de 4 à 12 ; et de 40 points de Compétences (dont 20 à attribuer aux spécialisations de carrière). Il reçoit également autant de points de compétence libres que le nombre d’années correspondant à l’âge de son personnage au-delà de 35. L’âge limite toutefois les caractéristiques.

La magie se présente comme une compétence libre. Elle se découpe en magie blanche (air, eau, enchantement, feu, glace, illusion) et magie noire (altération, destruction, façonnage, psychisme, terre, vitalisme).

La résolution d’une action simple s’effectue en associant la compétence (notée sur 5) sollicitée du personnage-joueur avec sa caractéristique primaire liée (notée sur 20). La compétence donne le nombre de dés à jeter tandis que la caractéristique indique le type de dés, en arrondissant au plus bas. Les types de dé possibles sont le D4, D6, D8, D10, D12 ou D20. Chaque dé supérieur à un niveau de difficulté allant de 2 à 13 sont considérés comme des succès. Les résultats maximum obtenu sur un dé donnent un « dé de prouesse » (immédiatement au-dessus). Par exemple, si 3D4 donnent deux 4, le joueur relance 2d6, s’il obtient un 6, il lance un D8… Comme les autres dés, le dé de prouesse permet d’augmenter le nombre de succès et la qualité de la réussite. Les oppositions (dont les combats) se traitent en comparant le nombre de succès.

Le jeu étant orienté escarmouches, les unités dont dispose chaque personnage sont également décrites par des caractéristiques (manœuvre, charge, mêlée, défense, tir, dégâts, protection et résilience). La mécanique est comparable à celle des PJ.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
3 Fléaux (Les)
première édition
Livre de basefévrier 2022Vouivre (La)Papier et Electronique
Livret de Découverte
première édition
Kit de démojanvier 2021Vouivre (La)Electronique

Cette fiche a été rédigée le 21 juillet 2023.  Dernière mise à jour le 8 août 2023.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...