Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Ibrium

Références

Auteurs

Format de diffusion

Téléchargeable et édition papier imprimer.

Description

Ibrium est un monde imaginaire. Il est à la fois proche et lointain du nôtre. Il possède des zones géographiques équivalentes à la planète Terre, mais une particularité le différencie de cette dernière, le relief. Le monde d’Ibrium est pratiquement recouvert de montagnes et de plateaux extrêmement hauts qui défient les lois naturelles des reliefs Terrestres. Cette particularité participe entièrement à l’histoire du jeu et au mode de vie qui régit les habitants du monde, et donc une incidence directe sur les joueurs.

Dans des temps éloignés, quand l’humanité n’était qu’à ses balbutiements, les sociétés étaient victimes de la peur et des dangers des terres sauvages. La majeure partie du monde est inexplorée, et ne le sera peut être jamais. À l’aube d’un changement climatique, les humains déjà bien avancés pour leur temps, bâtirent des villes, très rapidement des agglomérations virent le jour. La technologie prend une grande importance dans le quotidiens des humains. La production de machines augmenta de façon délirante, si bien que les villes furent très rapidement ensevelies sous des montagnes de déchets.

Au bout de 500 ans, l’expansion folle, entraîna des difficultés pour endiguer ces rejets technologiques. La production d’énergie devint un problème, des pénurie et des pertes de matières premières plongeant certaines villes dans une dépendance complète aux grandes productions. Les scientifiques se mirent à explorer d’autres sources d’énergies, c’est à cette époque que l’on découvrit l’Arlium. Cette nouvelle source est extrait des rayons du soleil.

Très puissante elle peut alimenter des machines et des villes entières, pour une petite quantité. Mais une nouvelle fois les hommes furent confrontés à un problème pour produire l’Arlium. Les hautes montagnes qui recouvrent le monde d’Ibrium génèrent des ombres qui recouvrent le monde. Impossible donc d’espérer faire une production rentable d’Arlium dans les régions du monde où la lumière perce à peine. Voulant disposer pleinement de cette formidable puissance, l’humanité décide de faire le grand exil vers le sommet des montagnes.

Cette période de transition fut nommée « l’ascension ». Ils déplacèrent l’ensemble des humains vers les montagnes, et reconstituent de nouvelles cités dans leur nouvel habitat. Des systèmes ingénieux de plate-formes et de ponts furent conçus afin de circuler entre les vertigineuses montagnes. Toutes les villes reposent sur ce système de construction révolutionnaires.

Les rejets continuant d'être accumulés, afin de préserver la vie au sein des villes, ont mis en place des décharges à ciel ouvert très loin des terres civilisées. Au fil des années des millions de machines s’entassèrent dans ces décharges. Mais plus les ingénieurs utilisèrent l’Arlium et plus des phénomènes étranges se produisirent. Un jour un événement changea définitivement le mode de vie des humains. On l’appelle « l’éveil », les rejets technologiques investis d’une force vitale reprirent vies dans les décharges. Des centaines de millions de rejets se dirigèrent vers les humains. Dans le même temps des créatures sauvages naquirent et d’anciennes races sortirent de leur sommeil.

Les premières attaques des rejets technologiques ébranlèrent les humains de plein fouet. Les humains entrèrent dans une ère de guerre contre les technologiques. Les terres colonisées devinrent la seule enclave de l’humanité. Et le reste des terres furent nommées «terres interdites» et aucun humain n’est autorisé à y pénétrer.

Les nouvelles races récemment éveillées se mêlèrent aux humains, et décidèrent de mettre à disposition une partie de leur savoir aux hommes, afin de lutter contre les rejets technologiques. Les nouvelles connaissances apportèrent un changement radical dans la nouvelle société. Le but semble être

La survie de l’humanité, mais des forces plus mystérieuses sont en marche.

Cette fiche a été rédigée le 21 septembre 2018.  Dernière mise à jour le 15 février 2021.

Mots des auteurs

Aucun mot de l'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Commentaires

Aucun commentaire sur ce jeu pour le moment.