Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Lila Iz Estérel

Illustration de couverture

Illustration

Identité

  • Nationalité : Française
  • Pays : France

Biographie

Mon métier d'illustratrice, cela fait bien longtemps que j'y pense. Déjà en primaire, une enseignante m'avait fascinée avec ses dessins à la craie qu'elle préparait le lundi matin sur un grand tableau noir avant l'arrivée des élèves, qu'elle dissimulait sous un drap blanc et qu'elle nous dévoilait chaque semaine avec le plus grand suspense. Je la trouvais talentueuse et je savais donc que dessiner deviendrait mon "truc".

Vers l'âge de 9 ans, je pris des cours aux Beaux-Arts le mercredi après-midi, je m'essayai à la peinture sur soie plus tard, au portrait, à la mosaïque, à la fabrication de bijoux, et bien d'autres activités manuelles car je crois avoir un petit penchant pour le "touche-à-tout" (en tout bien tout honneur !).

À l'âge de 17 ans, je passe un bac littéraire. Et oui, je suis aussi fan des langues étrangères et des Mots : les p'tits, les grands, les gros (à dose modérée), les communs, les propres (sur eux), la syntaxe, la grammaire, la conjugaison, la ponctuation.

Puis, je m'exile un an aux Étas-Unis (New-York State, Massachusetts, Rhode Island) pour parfaire mon anglais et, une fois revenue en France, démarrer un D.U.T de commerce ! Qu'est-ce que le commerce vient faire dans mon histoire, me demanderez-vous ? Et bien, comme je vous l'expliquais plus haut, je suis un peu "touche-à-tout" et je pensais qu'Arts et Business faisaient bon ménage. Mais je préférais me réserver le meilleur (les arts graphiques) pour la fin.

Été 1988, un D.U.T de commerce en main, je repartis faire un petit tour aux States pendant les vacances. À mon retour, dans l'avion, je fis la connaissance d'une autrichienne assise à mes côtés. Je lui fis part de mon désir de repartir, quelques jours plus tard, pour Rome (que j'adore et où j'imaginais m'installer) et la semaine suivante, équipée de mon sac à dos et de mon billet de train, je me retrouvai non pas en Italie, comme prévu, mais à Vienne pour continuer ma découverte du monde. Voyager a toujours été l'un de mes dadas préférés. Le destin, d'humeur farceuse par excellence, voulut que je séjourne dans la patrie de Sissi pendant trois années comblées de voyages à travers l'Europe.

Été 1991 : retour au pays natal. En mal de ne pas exercer le métier de mes rêves, je passai en touriste le concours d'une école nationale d'arts graphiques et d'architecture sur Paris. J'y appris mon futur métier trois années durant, développant mes connaissances du dessin, de la peinture, de l'informatique et de tout le toutim. Ensuite, de nombreuses missions en intérim prirent le relais pendant deux ans dans des boîtes de com et d'édition de la région parisienne. Puis, je voulus voler de mes propres ailes et m'installai en tant que designer free-lance, afin de pouvoir continuer - je vous le donne en mille - de "toucher à tout", et toujours en tout bien tout honneur bien sûr : maquette, illustration, identité visuelle, packaging, etc.

Enfin, au printemps 2009, installée depuis quelques années dans le Nord où résident mes ancêtres, débarque la cerise sur le gâteau. Et quelle cerise ! Je fis la connaissance d'Olivier, l'auteur de Préhistorisk. Coup de baguette magique (j'adore les fées et tout le Petit Peuple) : je suis enthousiasmée par son humour, son optimisme optimisé (comme il le dit si bien lui-même), son imagination débordante, son esprit d'initiative, sa détermination et d'ailleurs par tout le reste de sa personne mais, comme le diraient si bien nos compères inconnus : "Cela ne vous regarde pas !".

L'idée d'Oliz naquit, se développa, s'améliora encore et encore pour finalement aboutir à sa création en octobre dernier. J'accompagne Olivier dans cette aventure en m'occupant de la partie artistique (maquette, illustrations et partiellement du site avec son meilleur ami Nico, développeur Web). Les projets foisonnent (juin 2011) et nous n'avons pas fini de rêver nos desseins communs ni, je le souhaite du fond du cœur, de les concrétiser...

Une citation pour finir :
"La meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder." (Oscar Wilde)

Ouvrages Professionnels

Illustration de couverture
Parution
Gamme
Editeur
Ecran de Jeu
première édition
mars 2014KaïshoOliz
Illustrations
Parution
Gamme
Editeur
Opus de Mutantologie
première édition
mars 2014KaïshoOliz
Préhistorisk
première édition
avril 2011PréhistoriskOliz

Cette bio a été rédigée le 10 juin 2011.  Dernière mise à jour le 1 avril 2014.