Ghouls : Fatal Addiction

.

Références

  • Gamme : Vampire : la Mascarade / Vampire : the Masquerade
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1997
  • EAN/ISBN : 1-56504-230-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre broché de 120 pages, couverture souple.

Description

Les goules sont des créatures à mi-chemin entre le monde des vivants et celui des morts, qui évoluent dans l'ombre de créatures bien plus puissantes et dont ils savent peu de choses. Le sang vampirique dont ils sont nourris est une bénédiction qui leur donne une longévité illimitée et des pouvoirs extraordinaires, mais aussi une drogue qui les asservit. Ce livre est dédié à ces êtres extraordinaires et pitoyables. Il apporte de nombreux détails et nouvelles règles sur les goules, afin de permettre de jouer une campagne qui leur serait dédiée.

Le livre débute par une nouvelle intitulée Blood is Thicker, qui raconte une tranche de vie d'une goule assez perturbée. Suite à cela, un chapitre nommé The First Taste est une introduction dans le style habituel de White Wolf : rappel des thèmes de l'ouvrage, puis présentation des chapitres à venir.

A Clockwork Crimson, le premier chapitre, est consacré à la santé des goules. Le début du chapitre est écrit sous la forme d'un rapport médical écrit par un vampire médecin qui décrit la physiologie de ces êtres. Il est suivi d'un exposé du même style sur leur psychologie. Après ces pages de pure description, cinq pages de règles terminent le chapitre : vieillissement, transformation du sang en vitae (sang vampirique), liens de sang, dérangements, apprentissage de disciplines, frénésie, overdose de Vitae, régénération, cas particulier des revenants (qui sont goules "de naissance"), transmission des faiblesses de certains Clans, sevrage, etc.

Masters and Servants est consacré à l'aspect social. Le chapitre débute par la transcription d'une réunion de goules indépendantes, qui résument leurs connaissances, imparfaites, des différents acteurs du Monde des Ténèbres. Quinze pages présentent ensuite les relations entre vampires et goules, en examinant celles-ci dans les différents clans. La partie relative au clan Tzimisce est particulièrement développée, étant donné l'intérêt porté par ce clan aux goules, notamment les monstres élaborés dans leurs laboratoires (Szlachta, Vozhd et autres), ainsi que les revenants, familles de goules héréditaires. Le reste du chapitre examine les relations goules / vampires suivant l'âge du maître, les trois types de goules (Vassaux, Indépendants, Revenants), les atrocités que les vampires font subir aux goules et quelques sociétés secrètes de goules.

Les trois premières pages de Character Creation donnent les règles chiffrées pour créer un PJ goule. Puis, les trois types de goules sont détaillés suivant le format habituel de White Wolf : une double page avec en encadré des opinions sur les autres factions : autres types de goules, vampires, garous et mortels. Les trois types sont :

  • les vassaux qui sont liés à un maître vampire ;
  • les indépendants qui ont été libérés de leur maîtres ;
  • les revenants qui génèrent leur propre Vitae.

Ensuite, les quatre familles de Revenants ont droit à une page chacune : on y trouve notamment les faiblesses liées à chaque famille, un encadré résumant les stéréotypes, et les trois disciplines de famille, car les revenants n'ont pas besoin de maîtres vampires pour en apprendre. Les quatre familles examinées sont les Bratovitch féroces, les Grimaldi mondains, les Obertus occultistes et les Zantosa décadents. Il faut signaler que les trois familles secrètes détaillées dans Dirty Secrets of the Black Hand sont absentes : Enrathi kidnappeurs, Marijava criminels et Rasfatio sorciers.

Le chapitre se conclut par la description de nouvelles compétences, historiques, atouts et handicaps, notamment les mutations induites par la Vicissitude et la Thaumaturgie, ainsi que l'encadré décrivant les dépenses d'expérience.

Storytelling donne divers conseils aux Conteurs : thèmes à explorer, conseils d'ambiance, idées de chroniques... Le chapitre fait un zoom sur une société secrète de goules brièvement abordée au deuxième chapitre : The Unmastered, avec présentation de leurs trois dirigeants mais sans leurs caractéristiques. Ce chapitre continue avec des exemples de PNJ complets : goule indépendante tueuse de vampires, agent revenant, Szlatch (goule monstrueuse optimisée pour le rôle de gardien), Vozhd (goule monstrueuse et violente, composée de plusieurs corps), divers animaux (crocodiles, grands singes, grands félins, chiens, loups et rats). La fin du chapitre propose plusieurs synopsis.

Templates contient quatre archétypes de personnages détaillés sur deux pages : page descriptive et feuille de personnage complétée. Il se conclut par une fiche de personnage vierge.

Comme c'est souvent le cas chez White Wolf, chaque chapitre débute par une illustration pleine page.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 25 juin 2012.

Critiques

Deadelvis  

J'ai lu ce livre quand on me l'a prêté, persuadé que j'allais m'ennuyer. J'avais tout faux. Ce supplément n'est certes pas révolutionnaire, mais il présente de façon approfondie et intéressante un aspect souvent ignoré lors des parties de Vampire, à savoir les goules des dits vampires. Certes, les infos techniques sont déjà plus ou moins présentes dans le livre de base, mais les infos présentées ici tiennent davantage à la psychologie de tous les Renfields de la terre. Il permettra à un MJ disposant de joueurs intéressés de faire jouer une chronique de bassse puissance, avec même, pourquoi pas, certains joueurs jouant les goules des autres.
A voir.

Efflam  

Un supplement qui se lit agréablement.

Il donne du corps a vos goules servantes en PNJ et permet même d'en faire des PJ (Ce que j'ai fait pour certains de mes PJ pour ma chronique Dark Ages irlandaise qui dure depui maintenant 5 ans).

Il a un autre avantage celui de mieux décrire les familles féales (Ce qui m'est très utile car je maitrise surtout Sabbat en Moderne)

Je ne dirais pas que ce supplément est indispensable, loin de là. Mais il reste un outil utile (bien qu'un peu "light") pour le Conteur.

Critique écrite en août 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques