Contenu | Menu | Recherche

Excellence is the minimum standard acceptable

Dust to Dust

.

Références

  • Gamme : Vampire : la Mascarade / Vampire : the Masquerade
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2011
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 54 pages en couleurs, à couverture souple.

Description

Dust to Dust est le premier scénario paru pour l'édition anniversaire. Il rend hommage au scénario Ashes to Ashes paru au tout début du jeu, se présentant comme une suite indirecte. Toutefois, avoir joué Ashes to Ashes n'est pas nécessaire. Les auteurs précisent que l'intrigue se déroule peu après les évènements de la guerre de Chicago contre les Lupins. Il est prévu pour une coterie débutante (de 0 à 35 points d'expérience) et mélange intrigues politiques et scènes d'action. Il se déroule dans l'Indiana, aux Etats-Unis.

Dans la petite ville de Gary, désertée par le chômage et les faillites industrielles, deux vampires sont en compétition, un Anarch et un Camarilliste. Tous deux veulent faire de Gary un El-Dorado pour les Caïnites. Malheureusement, deux autres protagonistes vont perturber leurs plans : un sorcier, une Giovanni, et un Ancien Samedi apparu dans Ashes to Ashes, essayant de ressusciter de ses cendres après l'attaque d'un chasseur. Chasseur qui peut, au choix du meneur, revenir terminer son travail. Bien entendu, la coterie va être jetée au milieu de ce panier de crabes… voire au milieu d'une marche zombie.

Le livre est illustré par un mélange d'anciennes illustrations de la première et deuxième édition et d'inédits en couleurs. Après une page de titre, une page de crédits et une page de sommaire, l'Introduction (15 pages) explique les événements précédant le scénario, présente les protagonistes en détails, et donne également des conseils pour le mettre en scène. Un schéma des différentes scènes montre comment l'intrigue se développe ainsi que ses options. Le scénario est conçu comme un "bac à sable" plutôt qu'une aventure linéaire : les auteurs comptent sur l'initiative des personnages et sur la toile formée par des événements et des protagonistes aux objectifs contradictoires pour faire avancer l'histoire.

Suivent l'ensemble des neuf scènes (26 pages), chacune décrite selon le même format : Une mesure de ses épreuves (physique, sociale ou mentale), la description générale, les objectifs du meneur et des joueurs ainsi que les probables jets de dés à faire. 3 pages de fiches synthétisant les scènes précèdent 6 pages de fiches des personnages non-joueurs. Le livre se termine par une page de publicité.

Cette fiche a été rédigée le 7 mai 2014.  Dernière mise à jour le 11 mai 2014.

Critiques

Efflam  

 

Dust to Dust, est un scénario de qualité moyenne, mais qui cependant plaira aux nostalgiques de la première édition. En effet il a pour cadre la ville de Gary et est une suite indirecte du scénario Ashes to Ashes sortis en 1991. (Il n'est cependant pas utile d'avoir lu ou fait jouer ce très vieux scénario pour faire jouer Dust to Dust)

L'on y retrouve donc avec plaisir certains PNJ comme Sullivan Dane, Le Prince Modius ou encore Juggler.

Cependant sorti de la fibre nostalgique le produit n'offre rien de de très original. A noter malgré tout la présence de Maria DiMato une Giovanni plutôt hors normes et très intéressante qui pourra servir dans d'autres cadres.

Les illustration sont à deux niveaux, cela va du très laid au très beau, en effet il se trouve un mélange d'illustrations datant de la première édition (allant du moyen au très laid) et de quelques illustrations originales elles plutôt réussies.

In fine le produit est beau avec sa couverture et sa présentation en couleur. Cependant c'est un peu cher pour ce que c'est, un simple scénario.

Il peut cependant servir de matériau de base pour une chronique qui aurait pour cadre Gary ou même dans un Chicago post Lodin.

 

Critique écrite en juin 2016.

viandor  

"Dust to dust" est un scénario pour Vampire qui se voudrait être le successeur spirituel de "des cendres aux cendres" ("ashes to ashes"). Soyons clair dès à présent, c'est une grosse déception.

Sur la forme, c'est un tout petit livret (moins de 60 pages) dont l'épaisseur du contenu est aussi épaisse que le carton des couvertures ... c'est dire ! Les illustrations intérieures reprennent diverses images en provenance du livre de base de vampire v1, mêlées à des illustrations originales en couleur "conçues par ordinateur". Ces dernières sont (avis tout à fait personnel) immondes : c'est que ce qu'on faisait dans les jeu vidéo il y a 20 ans ... L'illustration de la couverture est également particulièrement ratée (l'image est pixélisée !). Le tout pour 30 euros, c'est hors de prix, à moins que ces quelques pages ne soient extrêmement riches.

Pas de bol, ce n'est pas le cas. Je précise tout d'abord que ce scénario n'est pas vraiment le successeur spirituel de "des cendres aux cendres" - avec lequel il n'a en réalité aucun rapport, mais est en fait dans la lignée du scénario d'introduction qui était inclus dans le LdB de Vampire v1 (la ville de Gary, son prince Modius, etc.). Pour être exact, il en reprend le même setting mais se projette quelques années plus tard.

Le scénario, en lui-même, n'en est en fait pas vraiment un : c'est une proposition de plusieurs scènes dont les liens sont très ténus ; le livre(t) explore plusieurs thématiques en parallèle. Malheureusement, plusieurs arcs sont très pauvres ou évidents (le chasseur de vampires du setting originel se mets à ... chasser les vampires) ou carrément absurdes (le prince demande aux PJ d'aller prendre des photos pour lui en échange d'un poste de Primogen).

Il ne restera de tout ceci que quelques idées sympathiques et réutilisables, mais insuffisantes pour créer un scénario complet, et pour un prix complètement décalé.

En résumé : un scénario très moyen qui surfe sur la nostalgie des joueurs, dont on pourra sauver quelques trames au prix de pas mal de travail, mais pour un prix rédhibitoire. À fuir, à moins que vous ne le trouviez d'occasion.

Critique écrite en mai 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques