Contenu | Menu | Recherche

We've done the impossible, and that makes us mighty

Children of the Revolution

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en couleurs de 130 pages, à couverture rigide.

Description

Children of the Revolution présente une galerie de 18 vampires pouvant être introduit dans une chronique, comme alliés ou ennemis. Ils ont pour point commun d'avoir participé ou vécu en des temps troublés et leurs portraits traversent les grands sursauts de l'histoire des Caïnites. De nombreuses références sont faites à la Révolte Anarch ou encore aux conspirations du supplément Dirty Secrets of the Black Hand. Le format du livre est inspiré des suppléments Kindred Most Wanted, Children of the Inquisition et Children of the Night. Tout comme l'ensemble de la gamme 20e anniversaire, ce supplément a été financé par une souscription sur Internet.

Après six pages de remerciements aux souscripteurs, une page de crédits et une page de sommaire, le livre débute par une Introduction (7 pages) qui présente les objectifs et le contenu du livre. Il développe également pour chaque clan la signification du concept de révolution ou de rebellion. On voit alors poindre l'hypocrisie et les luttes intestines que la Famille entretien depuis des milliers d'années.

Suivent les portraits des Caïnites (110 pages), décrits sur 3 à 6 pages dont une illustration pleine page, avec histoire, caractéristiques et informations sur ses Historiques (alliés, contacts, serviteurs, ressources, etc). La majorité des vampires présentés sont anciens :

  • Lados, un Malkavien est devenu un vampire durant les guerres d'Alexandre le Grand. Il se réveille après des centaines d'années de torpeur, effrayé par ses visions de folie.
  • Lizette Cordoba, une jeune Toréador poète et activiste, a été étreinte durant le mouvement de protestation "Occupy Wall Street" en 2011.
  • The Nabatean, un Lasombra, fut créé à l'apogée de Pétra, en Jordanie. Un pieu fut enfoncé dans son coeur et tel un jouet, il passa de mains en mains. Aujourd'hui libre depuis les bombardements français récents dans les ruines de la Lybie, il recherche son géniteur.
  • Svein Fortinbras, un Séthite, est un fan de Black Metal et activiste anti-christianisme, ayant participé aux incendies d'églises en Norvège au début des années 1990. Devenu solitaire à cause d'une affaire compliquée avec des chasseurs de vampires, il porte toujours son maquillage sataniste.
  • Lady Margaret Willoughby, est une ancienne sorcière devenue Tremere. Manipulée par son Sire en pleine dissidence de Goratrix (unTremere anti-tribu), elle finit par le trahir en emportant un secret précieux, un secret capable de détruire le clan Tzimisce via la Viscissitude.
  • Meixiu, une Malkavien, a été étreinte lors du massacre de la place Tian An Men à Pékin. Elle croit, à tord, être une Vampire d'Orient. Elle est a la recherche d'artefacts mystérieux, les Os de l'Oracle.
  • Edgardo Robbia est un Brujah ayant combattu aux côtés de Garibaldi dans l'Italie révolutionnaire du 19e Siècle, avant d'épouser sans y croire toutes les idéologies possibles.
  • Dastur Anosh, un ancien Assamite (anti-tribu) a fondé le dogme de la Main Noire du Sabbat après avoir trouvé un étrange rocher suivant de la Vitae, peut être celui d'un Deuxième Génération, dans le désert. Aujourd'hui il se fait passer pour mort alors qu'il enquête sur la Tal'Mahe'Rah.
  • Laurette Morel, Toréador, est prise dans les remous de la Révolution Française, depuis devenue une grande amatrice des riches fréquentations de la Côte d'Azur.
  • Maryan Fletcher est une horrible Nosferatu au service du Cercle Intérieur de la Camarilla, chargée d'enquêter sur les vampires ayant brisé les règles. Elle a été étreinte durant les troubles entre Anglicans et Catholiques en Angeleterre.
  • Nasch the Circassian le Ventrue a été étreint dans une période de rivalités entre la dynastie Mameluk. Il tenta de vampiriser ce qu'il pensait être le corps de Seth lui-même. Depuis, il souffre des conséquences de son acte.
  • Marc de Brabant, est un Gangrel étreint durant les Croisades, devenu marchand pour les Cités-Etats d'Italie. Il a trouvé la paix dans la rédemption après avoir été abreuvé de violence divine.
  • Roderigo Al-Dakhil le Nagaraja est un sorcier étreint peu après la Reconquista dans un autre monde : le royaume des morts, dans la puissante citadelle de la Tal'Mahe'Ra. Il participa à l'infiltration de sa secte au sein du Sabbat. De nombreux liens sont faits avec le portrait de Dastur Anosh. Après la destruction de la citadelle au cours du Sixième Maëlstrom (raconté dans Ends of Empire), il construit un nouveau repaire pour sa secte.
  • Andrew Seneca, un Ventrue sadique, est né esclave, puis libéré par la non-vie, et devenu paradoxalement le plus fervent adepte de l'esclavage.
  • Jaromir Cerny, étreint par un aristocrate du Vieux Clan Tzimisce, en pleine dictature en Roumanie, a vécu les troubles de la révolution démocratique qui s'ensuivit.
  • Colm Olliver (dont l'illustration orne la couverture), Brujah, pilier du Mouvement Anarch du Royaume Uni, est un chantre de toutes les rebellions et un poseur de bombes.
  • Esperanza Lucifer, une véritable pirate pillant les navires espagnols du 19ème Siècle, fut étreinte par un Ancien Lasombra, et souhaite perpétuer sa légende.
  • Apacia, une guerrière Capadocienne ayant conquis la forteresse d'Erciyes pour son clan. Plus tard, elle aida ensuite Augustus Giovanni à diabler Cappadocius. Sa rencontre avec un célèbre Tzimisce la transforma en serpent humain, au service du Sabbat.

Le livre se termine sur 4 pages de publicité.

Cette fiche a été rédigée le 5 mai 2014.  Dernière mise à jour le 20 mai 2014.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.