Contenu | Menu | Recherche

Un Grog, ça coule comme de l'eau de source

Wolves of the Sea

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 106 pages.

Description

Ce supplément pour Vampire Dark Ages ouvre la voie aux cultures et aux aires géographiques les plus éloignées de l'Europe médiévale. Voilà donc les Vikings. Par contre, Wolves of the Sea traite d'une période légèrement antérieure à l'époque privilégiée de Dark Ages (dont l'ouverture, rappelons-le, se situe en 1197) en décrivant l'âge d'or des Vikings, approximativement entre 850 et 1050 après JC.

Dès la nouvelle d'introduction, les auteurs nous font sentir que le style et le thème sont différents de Vampire : Dark Ages.
En effet, les Vampires Viking sont excessivement peu nombreux, fiers de leur état (guerriers élus d'Odin) et pourtant ils mènent une guerre perdue d'avance contre la progression de la Chrétienté. Les thèmes mis en avant sont la fierté, l'honneur, la violence, les traditions et la guerre. La Scandinavie est une terre rude, où seuls les plus forts survivent d'année en année.

L'Introduction fournit un petit lexique viking, 2 pages de sources diverses, et une chronologie sensée où les événements dus aux Caïnites ne constituent qu'une faible minorité : le but ici n'est pas de refaire l'histoire mais au contraire de l'exploiter au maximum.

Le premier chapitre nous décrit la culture viking dans son ensemble : civilisation, société, politique, religion, mythes et légendes, courte description de l'équipement martial et quotidien et leurs bateaux. Une très grande partie de ce chapitre traite de l'honneur viking très particulier et codifié qui est à l'origine de toutes les plus grandes sagas (et par extension des chroniques).

Le second chapitre s'applique à définir les spécificités du premier pour les seuls vampires. Rangs politiques, répartition géographique en Scandinavie et descriptions des clans sont au menu. Il faut noter que tous les clans ne sont pas répandus dans la région mais que d'éventuelles exceptions sont intelligemment présentées. Trois cadres de campagne sont présentés : les Lasombra, l'Eglise et les Raids vikings ; la conversion Ventrue ; le recrutement Brujah. Tous permettent un style de jeu différent, respectivement la subtilité politique, la guerre ouverte et les conflits d'idéologies personnelles.

Le troisième chapitre, consacré à la création de personnages, met l'accent sur les concepts de période de jeu et de genre de chronique. Quelques nouveaux historiques, capacités, atouts/inconvénients et deux nouvelles voies sont fournies. Ces nouveautés apportent un nouveau style aux personnages, qui correspond tout à fait à l'ambiance du livre.

Le chapitre quatre, "System", fournit des considérations et des précisions sur les éléments que l'on rattache traditionnellement aux vikings : le long hiver boréal que suit le court été, la mer, les colonies et les équipages.

Le cinquième chapitre présente trois archétypes typiques : le loup de mer, le barde des Nornes, et la maîtresse de maison.

Le sixième chapitre décrit trois personnages dont le Sire des Walkyries.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 30 janvier 2011.

Critiques

kahyl  

Presque Parfait !
Je dis presque car ce supplément est même trop court. Il développe intelligement les vampires, les vikings et... les vampires viking dans un contexte historique et géographique précis et intéressant. De nombreuses possibilités de jeu sont offertes, autant pour des PNJs que pour des PJs. Et surtout, cette saveur différente de vampires fiers de leur statut d'élus d'Odin change complètement la vision du jeu et, plutôt que de faire perdre de vue la malédiction originelle du vampire maudit, permet de créer un contraste flagrant de cultures et comportements.

Les Vikings étant de grands voyageurs, on peut même en retrouver partout en Europe (il existait une garde scandinave à Constantinople !)

Mon seul bémol : c'est très jouable mais il vaut mieux confier ces PJs à des joueurs assez fins pour éviter les stéréotypes de gros barbares bêtement violents.

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Ce supplément de qualité permet de plonger les vampires de l'âge des ténèbres dans un univers radicalement différent, quoique compatible avec le reste de la gamme.

L'incorporation du thème vampire dans le registre Vikings est bien faite, avec une documentation de qualité. Des pouvoirs sont pensés pour rendre les vampires jouables dans ce monde rigoureux. Une sorte de mystique vampiro-viking est proposée. Dense et efficace.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques