Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Queenswrath

.

Références

  • Gamme : Torg
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : West End Games (WEG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 0-87431-316-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret A4 de 64 pages à couverture souple.

Description

Les "Queenswrath" sont des édits proclamés par Dame Pella Ardinay de la Lumière, souveraine d'Aysle, invitant des chevaliers des tempêtes à venir au secours du royaume.
Chaque aventure se déroule dans le royaume d'Aysle, et comporte 2-3 pages de descriptifs : un édit (1/3 page), une illustration et un plan, un rappel des éléments de l'intrigue tels qu'ils apparaissent aux joueurs, et tels qu'ils sont en réalité, les caractéristiques de 2 ou 3 monstres/adversaires impliqués dans le scénario. De quoi s'amuser pendant 2-3 heures par scénario.

On trouve quelques enquêtes (The Unholy Order, the Fall of a Storm Knight, the Winged Terror, the Crystal Obsession, the Music of Misery, the Dragon Conspiracy, the Sleep of Death, Henbane the Witch), des scénarios d'escorte (the Beasts beyond the Light), d'exploration (the Tunnel, Beachhead), des missions commando (Holger the Dane, the Ghost of Bodiam Castle, the Golden Sickle, Assault on Urquhart), le retour d'éléments légendaires (the Essence of Evil), la quête d'un fragment d'éternité (the Crown of Arthur), et des cross-over avec d'autres royaumes (a Blanket accross Time, the Horn of Darkness, the Treasure of Cerne Abbas).

La plupart du temps, rien n'est aussi simple qu'il le paraît, mais le titre du scénario trahit souvent le mystère.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

La plupart du temps, je n'accroche pas avec les histoires courtes de Torg, et cet ouvrage ne fait pas exception. Un scénario de 3 pages pour trouver un fragment d'éternité (rien que la couronne du roi Arthur), de qui se moque-t-on?

La plupart des enquêtes comportent trop peu d'éléments d'enquêtes (indices à trouver). L'essentiel du mystère repose sur des créatures étranges ou décalées, bon mais à Torg, c'est le pain quotidien. Peu de descriptions de PNJ hautes en couleurs. Rien que les statistiques d'ennemis. Il n'y a pas vraiment d'histoire qui sorte du lot.

Par contre, il y a plein de bonnes idées mal exploitées que je reprendrai volontiers pour improviser des histoires en vitesse.

Shaman Chat  

Plein de bonnes idées, effectivement. Comme le souligne mon prédécesseur dans la critique. Pas toujours que des bonnes idées cela dit 

Bref. Les plus de ce supplément :
- Pour un mj un peu briscard, facilité à développer les idées de base.
- Pour une soirée improvisée sur le pouce, facilité à mettre en place quelque chose.
- Une cohérence de scénarios sur plusieurs séances. On peut imaginer une mini-campagne liée aux édits de la Reine.
- Vous avez les caracs des principaux adversaires.
- Vous avez l'occasion de voyager dans toutes les terres Aysliennes de la Terre.
- Des plans.

Les moins :
- Ben pour certains, ça va être court, hein. Niveau développement.
- Plutôt que des caracs de pnjs, pour le même prix, il aurait été éventuellement mieux de développer un peu.
- Y a des graines de scénarios qui sont un peu "rapides" au niveau du dénouement et qui offrent sans doute "trop" aux pjs bien que conserver des fragments d'éternité ne soit pas toujours possible.
- Y a forcément quelques graines à jeter dans le lot. Ou alors, à expédier vraiment très vite (le coup du Tunnel sous la manche m'a tué).

Si le supplément est bien vendu comme un recueil d'idées pour faire avancer rapidement des soirées et faire vivre des tas d'aventures à des mordus de donjons dans un univers plus "réaliste" et "dur". Oki. On peut noter 3. D'ailleurs je note 3. Parce que franchement, c'est une bonne béquille pour passer tranquillement une soirée. J'aime l'impro. Et le fait qu'on ait à le faire et que les situations soient simples m'arrangent.

Si on s'attend à des scénarios bétonnés avec des intrigues psychologiques de la mort, c'est 2, voire même 1 dans certains cas.

Mais force est d'avouer que j'ai une tendresse pour Torg et que je vais noter 3 pour une raison qui est pour moi majeure : j'ai bâfré le supplément en quasiment une traite ce matin. Si ça avait été gonflant, j'aurais décroché. Un supplément qui se lit bien, c'est toujours une bonne chose.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques