Contenu | Menu | Recherche

Only after disaster can we be resurrected. (Tyler Durden)

Near Space

.

Références

  • Gamme : Starfinder
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Paizo
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mars 2020
  • EAN/ISBN : 978-1-64078-228-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages couleur à couverture rigide.

Description

Ce supplément de contexte est consacré aux mondes de l'Espace Proche (Near Space), la portion de la galaxie accessible en un temps relativement court via la propulsion Drift.

L'ouvrage s'ouvre sur une page de titre puis sur les crédits et la table des matières (2 pages). Puis Welcome to Near Space (2 pages) présente le contenu du livre, explique ce qu'on entend par Espace Proche - plus qu'une zone géographique précise, la dénomination regroupe les secteurs denses en balises drift et donc aisément accessibles - et propose un bref aperçu des habitants de ces mondes et des options de règles associées.

Le premier chapitre, Veskarium (62 pages) forme le gros de l'ouvrage et décrit le système contrôlé par la dictature militaire vesk. Après 2 pages de détails sur la race vesk le Veskarium est décrit du point de vue historique, gouvernemental, économique puis du point de vue de la vie quotidienne (culture, calendrier etc.) avant qu'une frise chronologique ne relate les faits marquant de l'histoire de l'espèce (10 pages pour le tout). Les planètes du système - ainsi que certains astres mineurs - sont ensuite décrites de la plus proche à la plus éloignée de leur étoile. Ces mondes sont présentés du point de vue de la géographie, de la société et des conflits et menaces qui y règnent avant que divers lieux notables soient décrits.

  • Vesk Prime (6 pages) est le berceau de la civilisation vesk, et aujourd'hui encore son centre économique et démographique. Le fort taux de fécondité des vesks et l'accroissement de leur population a d'ailleurs été le principal moteur de leurs conquêtes ;
  • Vesk-2 (6 pages) est un monde aquatique aux eaux dépourvues de marées et aux innombrables îles. L'espèce native de poulpes évolués, les ijtikris, a été intégrée à la civilisation Vesk presque sans aucune résistance, faisant de la planète une destination idyllique si ce n'est les mystérieuses ruines dont bien peu d'expédition reviennent vivantes ;
  • Vesk-3 (6 pages) présente un environnement tropical et paisible. C'est le monde natal des fureteux (skittermanders) qui se trouve désormais sous la coupe des vesks - qui ont malgré tout le plus grand mal à inculquer l'ordre aux autochtones... La faune ici est étrange, et le fait qu'un grand nombre d'espèces possèdent six membres indiquerait une origine préhistorique commune ;
  • Vesk-4 (6 pages) est un monde à forte gravité parsemé de jungles, de marais et d'étendues volcaniques qui est couramment criblé de pluies de météores, ce qui rend l'exploitation de ses nombreuses richesses minières difficiles. C'est ici que les premières traditions solariennes sont apparues auprès des vesks ;
  • Vesk-5 (6 pages) est une géante gazeuse tumultueuse et hostile à la vie humanoïde que les vesks continuent d'exploiter par défi autant que pour ses ressources en matières rares. C'est dans ses nombreuses lunes et astéroïdes que les dissidents et paria échappent à l'appareil militaire du Veskarium ;
  • Vesk-6 (6 pages) est un petit astre dont la faible gravité a permis le développement de gigantesques végétaux. La planète a été conquise par la force, son peuple d'hommes félins - les pahtras - soumis après quelques années de vaine lutte. Mais les poches de résistance ont un atout dans leur manche : le puissant champ magnétique de la planète pertube jusqu'au plus simple appareil technologique, forçant les vesks à les affronter à l'ancienne ;
  • Vesk-7 et Vesk-8 (6 pages) sont deux mondes glacés partageant la même orbite (mais un sens de rotation opposé) ainsi qu'une unique lune. Deux fois l'an, le passage d'un monde à l'autre est possible via une série de portails menant à et partant de leur satellite commun. Les autochtones, les kothamas, forment une espèce de paisibles géants qui s'intéressent principalement à l'astronomie et intéragissent peu avec leurs conquérants vesks ;
  • Conqueror's Forge (6 pages) est une gigantesque station spatiale dédiée à l'équipement des armées du Veskarium - des armes de poings aux plus grands cuirassés.

Le second chapitre, Worlds of Near Space (44 pages) présente certains des innombrables mondes qui parsèment l'espace proche. Le chapitre débute sur une série d'accroches d'aventures (2 pages) puis 20 planètes ou systèmes sont décrits géographiquement et historiquement sur 2 pages chacun : du monde ravagé par les Kaijus de Daegox 4 à l'ancienne sphère de Dyson reconvertie en cimetière de vaisseaux de Riven Shroud en passant par le système hobgobelin de Gideron Authority.

L'avant dernier chapitre, Starships (12 pages), propose de nouvelles options de personnalisation de vaisseaux telles que des systèmes de camouflage ou de nouvelles armes comme un bélier de proue. Douze nouveaux vaisseaux - dont la moitié de conception vesk - sont ensuite décrits.

Enfin le dernier chapitre, Player Options (33 pages), propose de nouvelles options de création de personnages : des capacités raciales alternatives pour les vesks et les autres races apparaissant dans cet ouvrage, de nouveaux thèmes (du bureaucrate au prisonnier), de nouveaux archétypes (de l'assassin au spécialiste du doshko), de nouvelles armes et armures et enfin de nouveaux sorts.

L'ouvrage se termine sur un Index (1 page), l'OGL (1 page) et une page de publicité.

Cette fiche a été rédigée le 12 mai 2020.  Dernière mise à jour le 17 mai 2020.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.