Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Pirate Nations (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages.

Description

Pirate Nations est le premier de la série Nations of Théah. Il donne tous les éléments pour jouer dans le registre de la piraterie et créer des héros pirates.

Après une page de titre, on entre dans l'ambiance avec une illustration d'abordage sur deux pages. Suivent une page de crédits et une page de table des matières. Enfin vient une nouvelle d'Introduction (8 pages).

Le premier chapitre, Ports of Call (18 pages), présente trois ports utilisés par les pirates :

  • The Straits of Blood qui est un groupe de trois petites îles.
  • La Bucca qui fut originellement une prison expérimentale située sur une grande île et qui, abandonnée par les autorités, devint un repaire de boucaniers.
  • la ville de Canguine, une ancienne ville d'Avallon fondée par le Montaigne et maudite par les Sidhes, dont personne ne veut sauf les Pirates.

Quelques légendes des Sept mers terminent ce chapitre.

Cinq fameux équipages de pirates avec leurs capitaines sont présentés dans le deuxième chapitre Pirate (54 pages). Tous ces équipages sont décrits, avec leurs buts ainsi que les caractéristiques des personnages prééminents.

  • La Brotherhood of the Coast dont l'équipage est lié par une charte.
  • Les Sea Dogs qui opèrent secrètement pour le compte d'Avallon. 
  • Les Corsairs qui se battent pour le compte du Cresents.
  • Les Vestenmannavnjar Raiders qui opèrent principalement contre les Vendel par vengeance.
  • Le Crimson Roger qui sont eux des Pirates sans foi ni loi, uniquement unis par l'appât du gain et la crainte de leur capitaine, le légendaire Res.

On trouve les règles pour créer des personnages pirates dans le troisième chapitre Drama (22 pages) :

  • Le Destiny Spead basé sur des tirages de cartes,
  • des options héroïque :  avantages, désavantages, Backgrounds, Skills,
  • une nouvelle école d'escrime : l'école de Rogers basée sur les astuces et feintes qui désorientent l'adversaire,
  • des modifications aux règles de combats,
  • de nouvelles règles de navigation et de combat naval.

Afin d'aider à préparer une campagne centrée autour des pirates et corsaires, le quatrième chapitre Sailor Sourcebook (16 pages) explique comment impliquer des personnages joueurs dans la piraterie :

  • Les activitées classique des Pirates : la contrebande, les abordages, les raids... sont décrits
  • la vie quotidienne des Pirates,
  • droits et devoirs,
  • quelques éléments typiques : navigation, jeu.

Le chapitre se termine par la seconde partie de la nouvelle d'introduction.

En annexe, Ships of the Pirates (5 pages) propose des vues écorchées des navires des cinq équipages pirates présentés dans le deuxième chapitre.

Cette fiche a été rédigée le 14 décembre 2015.  Dernière mise à jour le 21 mars 2016.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.