Contenu | Menu | Recherche

L'Ordinateur est votre ami

Last Rites of the Black Guard

.

Références

  • Gamme : Savage Worlds
  • Sous-gamme : Savage Worlds - Editeurs tiers
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : 12 to Midnight
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2003
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 48 pages en couleurs.

Description

Last Rites of the Black Guard est un scénario d'horreur contemporaine édité par 12 to Midnight pour le jeu de rôle générique Savage Worlds. Il s'agit du premier supplément pour Savage Worlds édité sous licence par un éditeur autre que Pinnacle. C'est un scénario non-linéaire d'enquête paranormale, jouable en une ou deux sessions.

Le scénario Last Rites of the Black Guard prend place de nos jours au Texas, dans la petite ville de Rosetta. Au cours de leur enquête sur des évènements paranormaux semblant impliquer des manifestations de poltergeists chez la famille Gray, les PJ pourront mettre à jour les agissements abominables d'une poignée de personnages liés à un ancien criminel de guerre nazi décédé depuis peu.

Le livre est divisé en quatre sections, une d'introduction et de background, deux de scénario, et une d'appendices techniques et d'aides de jeu.

La première section est consacrée à la préparation du scénario par le MJ. Le background de l'histoire et la petite ville de Rosetta sont détaillés, ainsi que les raisons possibles pour expliquer l'introduction des PJ dans le scénario.

La section suivante, "The Investigation", couvre le début de l'enquête et les premiers évènements auxquels sont confrontés les PJ. Il s'agit pour l'essentiel de la rencontre avec Lisa Gray et ses enfants, et de l'enquête entourant leur maison et les phénomènes étranges s'y produisant.

La troisième section, "Into the Darkness", plonge les PJ au coeur de l'horreur avec l'exploration de la maison du Dr. Heimglimmer. Les PJ peuvent également faire plusieurs rencontres, hors de celle-ci, qui élargissent la portée de leur enquête. Celle-ci se termine par une ou plusieurs confrontations avec ceux qui ont tenté d'utiliser le savoir occulte de Heimglimmer à leurs propres fins.

La quatrième et dernière section présente les caractéristiques de neuf PNJ, de quatre entités surnaturelles, un lexique de termes paranormaux et des aides de jeu à remettre aux joueurs (cinq plans, huit photos et un article de presse).Le site internet de 12 to Midnight fournit des fichiers sons MP3 gratuits destinés à sonoriser certaines scènes ou rencontres du scénario.

A noter que 12 to Midnight propose également une version de Last Rites of the Black Guard pour d20 Modern.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 janvier 2017.

Critiques

2-Gun Bill  

Au-delà d'être le premier supplément pour Savage Worlds publié par un éditeur autre que Pinnacle, Last Rites est aussi le premier produit PDF mis sur le marché par 12 to Midnight et l'on ne peut qu'être frappé par son professionnalisme et sa qualité : bien des produits "papier" d'éditeurs plus confirmés ne sont pas aussi réussis.

Le choix de Pinnacle dans l'attribution de la licence est toutefois un peu surprenant. Si Last Rites est une aventure de grande qualité, elle ne fait pas vraiment partie du genre "Fast! Furious! Fun!" privilégié par Savage Worlds. Last Rites ressemble en effet à un épisode de X-Files mâtiné de scènes tirées de l'Exorciste ou de Evil Dead, autrement dit, un scénario dont la réussite repose essentiellement sur l'ambiance instaurée par le MJ et le talent des joueurs à débrouiller les fils occultes d'une intrigue qui implique des notables d'une petite ville américaine et un ancien criminel de guerre nazi.

Mais après tout, pourquoi pas? Savage Worlds se targue d'être un système universel et rien n'empêche de le réserver à des aventures au rythme plutôt lent et où l'ambiance prime sur l'action. On peut même se demander si Pinnacle n'a pas accordé cette licence à 12 to Midnight pour montrer justement à des joueurs peu attirés par des parties au rythme frénétique que Savage Worlds est également efficace dans d'autres styles.

L'aventure Last Rites elle-même commence avec un appel à l'aide. Lisa Gray, avocate divorcée qui élève seule ses deux enfants, a été témoin de manifestations paranormales dans sa propre maison. Celles-ci ont débuté après le décès d'un voisin très âgé, Monsieur Frank Manz, qui s'est révélé être, à la stupéfaction de la population locale comme du gouvernement américain, le Docteur Franz Heimglimmer, ancien criminel de guerre nazi tristement célèbre pour avoir mené d'atroces expériences "scientifiques" dans les camps de concentration. Certains individus avaient toutefois découvert la vérité, ainsi que le savoir occulte étendu de l'infâme Heimglimmer et décidé de le mettre en ¿uvre, que celui-ci soit d'accord ou non. Une espionne israélienne spécialisée dans la traque d'anciens nazis peut en plus être un atout ou un handicap pour les PJ selon leurs actions et manière d'agir. Last Rites débute donc comme une chasse aux fantômes où le vrai danger ne réside pas uniquement dans ces entités surnaturelles.

L'aventure contient des passages obligés mais n'est pas linéaire dans son déroulement. Une assez grande liberté est laissée aux PJ. Ils peuvent se contenter de rester sur la zone où les manifestations paranormales se sont déclarées (c'est-à-dire la ruelle où se côtoient les maisons de la famille Gray et du criminel de guerre nazi décédé), aller ailleurs dans Rosetta, choisir d'ignorer ou de rencontrer certaines personnes. Certains évènements nécessaires à la progression de l'histoire se déroulent à heure fixe, d'autres à la suite de certaines actions ou rencontres des PJ. Par ailleurs, les PNJ de Last Rites sont bien détaillés et beaucoup d'information sont données au MJ pour les interpréter justement et adapter leurs actions au déroulement du scénario.

Une remarque accessoire mais toute de même importante : l'histoire de Last Rites contient de nombreuses références aux expériences abominables accomplies par les nazis dans les camps et à leurs victimes. Ces références sont discrètes, faites de manière délicate avec les condamnations et avertissements appropriés, mais le simple fait d'aborder ce sujet dans une partie de jeu de rôle, même pour le condamner sans réserve, pourra choquer certaines personnes. Nous ne sommes pas ici dans une aventure pulp avec de méchants nazis de pacotille mais dans une enquête à l'ambiance lourde et angoissante. A réserver à des joueurs adultes et qui peuvent prendre du recul par rapport au contenu d'une partie de jeu de rôle.

Enfin, plusieurs points relatifs aux aides de jeu sont appréciables :
- les aides de jeux viennent sous une forme originale : des photos polaroïds supposées montrer aux PJ certaines des manifestation surnaturelles ou PNJ rencontrés. les photos sont bien faites (avec des acteurs) et leur côté réaliste contribue beaucoup à poser l'ambiance de Last Rites.- le scénario PDF vient en deux fichiers PDF différents : l'un "complet", avec plans, illustrations, photos, encarts divers etc, l'autre "printer-friendly", avec seulement le texte du scénario.
- les fichiers MP3 disponibles gratuitement sur le site de 12 to Midnight (que l'on ait acheté le scénario ou pas) sont sensés restituer les complaintes fantomatiques des poltergeists et autres entités et ¿parfois¿ transmettre certains messages aux PJ. Ecoutés dans une ambiance appropriée, ils sont franchement angoissants (mais en anglais).

En résumé, Last Rites est un scénario d'enquête paranormale de qualité que l'on appréciera pour son ambiance, ses PNJ détaillés et ses aides de jeu originaux.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques