Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Main World Book

.

Références

  • Gamme : Providence
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : XID Creative
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 1997
  • EAN/ISBN : 0-9682942-1-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 216 pages à couverture souple, dont la dernière page de couverture se déplie.

Description

Ce livre détaille le monde de Providence, ex-univers-prison où évoluent les Yas'Wailians exilés de leur monde natal depuis plusieurs siècles. Il forme, avec le livre des règles, l'un des deux ouvrages de base de la gamme.

Après une préface de Lucien Soulban, principal auteur de l'ouvrage, le premier chapitre du livre est une introduction de seize pages au jeu. Les points successivement abordés sont : une brève présentation du contexte, des conseils de base au maître du jeu, une présentation des castes et des factions les plus typiques pour les PJ, une description des matériaux et des armes locales, ainsi que du systèmes monétaire et du troc.

Les deux chapitres suivants traitent respectivement de l'histoire et de la géographie de Providence, en vingt puis trente-deux pages. Le chapitre historique présente de façon chronologique les événements les plus marquants de l'histoire Yas'Walianne. Le chapitre géographique commence par des considérations générales sur les caractéristiques physiques, telluriques et climatiques de ce monde intérieur menacé par de multiples cataclysmes. Après une description physique globale, le reste du chapitre détaille, région après région, les cités et les lieux de Providence. Le chapitre se termine par un survol des factions principales du monde : l'Alliance des Rois, les Geôliers (Wardens), les Groupes Marchands et les Vagabonds (Wayfarers) qui souhaitent la mise à bas du système des castes.

Un chapitre de quarante-six pages est ensuite dédié à la création de personnage, et notamment au choix de la Caste et du Troupial ("race") du personnage. Les différentes castes, généralement définies par la qualité des ailes du personnage, sont décrites : les Purs qui ont des ailes parfaitement fonctionnelles, les Bénis aux ailes faibles, les mutants M des Guildes gouvernementales, les Fortunés disposant de membranes pour planer, les Pardonnés dont les ailes ou membranes sont inutilisables, les Déchus qui n'ont ni ailes ni membranes, et enfin les Exilés que l'on a banni de la société pour diverses raisons. Les onze Troupials sont ensuite décrits, d'un point de vue descriptif mais en donnant également les compétences, pouvoirs et traits nécessaires : chauve-souris, colombe, dragon, aigle, gargouille, épervier, hyène, chacal, rat, corbeau et cygne. Les Troupials disparus sont ensuite listés et brièvement décrits : faucon, vautour, hibou, paon, hydre et corneille. Enfin, le chapitre discute des tribus perdues, ces Yas'walians arrivés sur Providence plusieurs siècles avant les autres et devenus des monstres : le peuple vert, les ophidiens, les nuées dansantes et les corneilles blanches.

Trente-six pages détaillent ensuite les multiples factions de Providence et leur rôle dans la société. Des métiers particuliers sont d'abord présentés : les Anodynes guérisseurs, les Moines D'Shau, les Fragments (mutants) membres des Guildes, les Arpenteurs d'Horizons, les Kestrels moines-guerriers, les Oiseaux Moqueurs baladins de Providence, les Chevaliers du Peuple, les Reconnaisseurs chasseurs de primes, les Vents Mortels moines-archers, et les Surveillants policiers. La partie suivante est dédiée aux Fragments, ces Yas'Walians disposant de pouvoirs extraordinaires conférés par le Wird ambiant ; le chapitre discutent des l'apparition de ces pouvoirs et des choix qui s'ouvrent à ses possesseurs, notamment celui d'entrer dans une Guilde. Les Guildes sont ensuite détaillées : Archers, Cartographes, Chirurgiens, Guilde du Crépuscule agissant comme assassins, Percussionnistes (Drummers) chevaliers de l'Alliance des Rois maniant des marteaux de guerre, et Messagers.

Les seize pages suivantes traitent des quatre différentes façons de faire de la magie, puis de la religion. Le Panthéon Yas'Walian actuellement vénéré est détaillé, suivi de ses dieux oubliés et des nouveaux dieux de Providence. Enfin, le chapitre discute des derniers gardiens de l'ancienne religion : Moines D'Shau, Vents Mortels et Orageux (Storm Charged), groupe de mages aujourd'hui disparu.

En quatorze pages, le dernier chapitre décrit quelques créatures monstrueuses de Providence, y compris les Avatars de l'Elothorin et les enfants dégénérés des Geôliers

La toute fin du livre contient plusieurs pages d'appendices :
- les caractéristiques chiffrées des créatures précédemment décrites, et de membres typiques des tribus perdues
- les caractéristiques nécessaires pour joindre certains groupes d'élite : Moines D'Shau, Arpenteurs d'Horizons, Kestrel, Vents Mortels et Surveillants
- tables des armes et des armures
- index de l'ouvrage
- feuille de personnage recto-verso

Chaque chapitre du livre est introduit par une illustration pleine page et une courte nouvelle. La dernière page de couverture se déplie en une mappemonde de Providence.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.