Contenu | Menu | Recherche

We enforce plausible deniability

Planar Adventures

.

Références

  • Gamme : Pathfinder
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Paizo
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2018
  • EAN/ISBN : 978-1640780446
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre couleur à couverture rigide de 256 pages format Lettre US.

Description

Ce supplément est consacré aux différents plans d'existence dans lesquels les personnages pourraient être amenés à voyager le temps d'un scénario (l'un de leurs compagnons pourrait avoir été expédié aux enfers par exemple) ou d'une campagne entière à la manière d'un Planescape. L'ouvrage propose de nouvelles options de personnages ayant pour thème les aventures planaires, de nouveaux monstres ainsi qu'une description des différents plans d'existence de l'univers de Golarion.

Après la page de titre, une page de crédits et la table des matières (1 page) l'ouvrage s'ouvre sur une Introduction (2 pages) traitant des thématiques abordées dans le supplément.

Le premier chapitre, Planar Characters (50 pages) présente de nouvelles options de création accessibles aux personnages, parmi lesquelles 12 nouveaux archétypes – du Dreamthief (roublard) voleur de songes, au Worldseeker (magicien) spécialiste du voyage entre les plans – une cinquantaine de nouveaux dons – par exemple le don Healer's Hands qui permet de traiter plus souvent et plus efficacement les blessures mortelles – ansi que de nouveaux sorts et objets magiques.

Le second chapitre, Running Planar Adventures (34 pages) fournit des outils à destination du maître de jeu. Une première section définit les traits particuliers qui caractérisent certains plans tels que la gravité subjective, l'écoulement variable du temps, un alignement dominant etc. La section suivante s'attarde sur le destin des âmes mortelles, du décès au jugement par la déesse des morts en passant par le voyage dans la rivière des âmes. La troisième section aborde le rôle des dieux dans l'agencement cosmique, leur statut et leurs pouvoirs au sein de leurs domaines respectifs. Les 20 dieux majeurs de l'univers de Golarion sont détaillés. Enfin la dernière section donne des conseils sur la manière de gérer une campagne planaire, ainsi que des exemples de cosmologies alternatives.

Le troisième chapitre, The Great Beyond (130 pages), décrit dans le détail les 19 plans majeurs de Golarion ainsi que plusieurs demi-plans et dimensions mineures. Après une double-page d'introduction, chacun des plans majeurs est détaillé sur 6 pages, avec pour chacun d'entre eux une présentation générale, une description de ses habitants et divinités résidentes, une liste de lieux d'intérêt, les dangers liés à son exploration et une table de rencontres aléatoires. Les plans décrits sont les suivants :

  • Le plan éthéré (Ethereal plane), domaine des brumes et des esprits sans repos jouxtant le plan matériel ;
  • Le Premier Monde (First World), brouillon du plan matériel façonné par les dieux et terre d'origine des êtres féériques ;
  • Le plan de l'ombre (Shadow plane), reflet déformé de la réalité sous une nuit éternelle ;
  • Le plan de l'énergie négative (Negative Energy Plane), animant tous les morts-vivants de la création et absorbant la vie tel un immense trou noir ;
  • Le plan de l'énergie positive (Positive Energy Plane), terre de création faussement paisible où la surexposition à des énergies curatives provoque l'explosion des créatures non protégées ;
  • Le plan élémentaire de l'air (Plane of Air), cieux infinis et terre des Djins ;
  • Le plan élémentaire de la terre (Plane of Earth), innombrables étendues caverneuses dont les shaitans exploitent les inépuisables richesses minérales ;
  • Le plan élémentaire du feu (Plane of Fire), domaine des Efrits qui étendent leur empire esclavagiste depuis la légendaire Cité d'Airain ;
  • Le plan élémentaire de l'eau (Plane of Water), océan sans surface et sans fond où vivent les Marids ;
  • Le plan astral (Astral plane), étendues argentées faisant le lien entre tous les plans extérieurs, traversé par la rivière des âmes ;
  • Le Paradis (Heaven), royaume céleste des justes et des valeureux, patrie des Archons ;
  • Le Nirvana, étendues pastorales où s'ébattent les âmes empreintes de bonté et où vivent les Agathions ;
  • L'Elysée (Elysium), terre promise des héros et des âmes éprises de liberté, résidence d'origine des Azathas ;
  • Axis, La cité parfaite de l'ordre et de la loi ;
  • Le Purgatoire (Boneyard), où les âmes des morts sont jugées et se voient accorder leur ultime récompense (ou éternelle damnation) avant d'être dirigées vers l'un des neuf plans extérieurs ;
  • Le Maelstrom, terres du chaos éternellement changeantes où s'ébattent les Protéens ;
  • L'Enfer (Hell), où des armées de diables sont dirigées par l'ordre tyrannique du Prince des ténèbres ;
  • Abaddon, mornes étendues de la souffrance où les démons traquent les âmes des damnés pour s'en nourrir ;
  • Les Abysses (Abyss) aux strates infinies, royaume des démons et de créatures plus terribles encore.

La dernière section du chapitre décrit 12 demi-plans et dimensions obscures – de la dimension des rêves aux archives akashiques censées abriter tout le savoir de la création – en 1 page chacun.

Le dernier chapitre, Bestiary (34 pages) décrit 21 nouvelles créatures associées au thème des plans – de l'Etheroot mangeuse d'émotions au légendaire Léviathan – sur une à deux pages.

L'ouvrage se termine sur un index (1 page), un rappel de l'OGL (1 page) et une page de publicité.

Cette fiche a été rédigée le 26 novembre 2018.  Dernière mise à jour le 29 novembre 2018.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.