Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Magie (La)

.

Références

  • Gamme : Nephilim
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Multisim Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1995
  • EAN/ISBN : 2-909934-21-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Petit livret A5 de 239 pages à couverture souple.

Description

Ouvrage exclusivement consacré à la magie, il donne toute sa dimension à l'apprentissage de cette science occulte pour les Nephilim. Après un historique de son développement, une présentation et les règles permettant de la simuler, on passe au coeur de l'ouvrage. Les trois cercles de magie (Basse Magie, Haute Magie et Grand Secret) qui correspondent aux grandes étapes de son apprentissage sont détaillés. Ainsi l'attitude des pratiquants, la symbolique et les diverses voies possibles pour aborder leurs pratiques sont décrits. Chacun étant agrémentés de Focus (sorts), 120 au total, regroupés dans des ouvrages également au menu. Ceux-ci peuvent être introduits au cours de scénarios par le maître de jeu comme des objets de quête ou des récompenses. Suivent la méthode de création de sortilèges et celle de réalisation d'enchantements magiques, artefacts et reliques, ainsi qu'un index des sortilèges (la plupart de ceux contenus dans les règles de base ont été renommés et certains modifiés). Pour finir on trouve une douzaine d'illustrations de Focus et des feuilles d'éphémérides à photocopier.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Le Nain Borné  

C'est génial ! J'adore les suppléments 100% pour les PJs. La magie décrit cette science occulte et nous donne de nombreux et variés et originaux sorts pour vos PJs et PNJs.
Tout ce qu'il faut savoir sur la magie est là. Indispensable.

Ka Teznik  

Tous les secrets de la magie ! Le moins original des trois suppléments (on a déjà vu ce style de sorts ailleurs) mais reste quand même intéressant, surtout pour étudier la progression du mage dans sa science.

Bref, encore un indispensable.

gregoire_lk  

Premier sup. de la gamme Science Occulte, il a parfaitement su tracer la voie.
Hélas, les sorts sont parfois parfaitement ridicules au regard des deux autres S.O. !
La puissance n'est absolument pas équilibrée... La Basse Magie est proprement misérable si on la compare à ses équivalents en Alchimie (Oeuvre au Noir) ou en Kabbale (Sceaux).
Par contre, certains focus sont les plus intéressants de la gamme. Ils dégagent une réelle atmosphère "occulte" et font une source de scénarios agréable (la recherche de focus est un grand classique pour les Mj en mal de scénarios).
On ne peut que regretter que le contenu de ces focus soient si pauvres !

Xavier Spinat  

Mmmmhh... un supplément indispensable mais que je trouve malgré tout décevant. Comparé à ses deux cousins (la Kabbale et l'Alchimie), ce livre manque d'originalité et puis d'un certain souffle... on ne m'otera pas de l'idée que certains paramètres des sorts (durée, portée...) auraient dus dépendre du niveau en Ka, histoire de pas avoir des épées de feu qui durent trente secondes et des armures qui restent 5 minutes au mieux.

Bref, un certain recul aurait contribué à rendre cet ouvrage excellent. Tel quel, il est intéressant, mais pas inoubliable... vivement une réédition mieux travaillée.

Tofkaër  

Tout d'abord, je critique ce supplément SO pour ce qu'il apporte et pas en comparaison avec la Kabbale ou l'Alchimie : pour ça, c'est une affaire de goûts, d'affinités, de jeu ! La Magie (auparavant Sorcellerie dans N1) est la plus ancienne des SO. Elle est liée pour moi à un processus de 'restauration' de l'Age d'Or, le temps avant le temps.

Techniquement irréprochable, le supplément offre de nombreuses possibilités de jeu : dates, lieux, personnages, contextes et scénarios possibles pour trouver les ouvrages présentés. Le pot de rareté en ce sens met les points sur les i : un focus est une chose rare, précieuse et dont la poursuite est un enseignement en soi. La Magie est orientée façon science des noms : d'abord les formes, puis les noms et enfin l'essence. A mesure que le Nephilim progresse, il apprend à se détacher de l'immédiateté des choses et à la matérialité trompeuse... Bientôt il discerne le Ka dans les Champs Magiques, puis l'Ether dans le Ka... Forcément, pour des êtres magiques, remonter à l'origine de toute chose, c'est remonter à l'époque des origines et à la puissance brute de la création. Le Grand Oeuvre permet d'établir cette élévation qui agit sur le Nephilim et sur le monde qui l'entoure. C'est appréciable et rend bien justice à cet élan vers l'Eden primordial : les Magistères construisent (ou retrouvent) des Atlantides Célestes.

C'est direct (pas de matériel comme l'Alchimie, pas de créatures comme la Kabbale) et probablement la SO la plus liée à ce qui résonne quand on parle de l'Atlantide : nexus, plexus, diviniation, vision Ka, Enochéen, Effets Dragon. A noter que dans la Magie les dernières pages contiennent des illustrations de focus et les tables des éphémérides.

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Le moins convaincant des trois ouvrages sur les sciences occultes. La volonté de faire des focus originaux est poussée à l'absurde ici, avec par exemple un objet en or incrusté de pierres précieuses qui est sensé être daté au carbone 14 !

L'accumulations de sorts variés sans réel ligne directrice, contrairement à l'alchimie et à la kabbale fait un ouvrage qui peine à dépasser le simple catalogue. Les noms des sorts sont revus pour devenir plus prétentieux que dans le livre de base, mais est-ce un progrès ?

Bon, au moins il y a de la diversité, un brin de poésie, les règles sont reprécisées et étendues, mais cela reste tout de même un cran en dessous de ce que l'on pouvait attendre.

Critique écrite en mai 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques