Contenu | Menu | Recherche

Dans le web 2.0, c'est quand même le 0 qui prend le dessus (Manu Larcenet)

Mazarin Est Mort !

.

Références

  • Gamme : Mousquetaires de l'Ombre
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Phénix Edition
  • Langue : français
  • Date de publication : août 2011
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 61 pages.

Description

Ce supplément met l'accent non seulement sur Mazarin, sa mort et les conséquences de cette dernière, mais aussi sur la Fronde Grise, cette organisation aidant les évadés extra-terrestres. Il est divisé en deux parties, une de contexte et une de scénarios. Outre des illustrations modernes, de nombreuses peintures et dessins d'époque sont utilisés tout au long des pages.

Après la page de couverture et celle contenant crédits, sommaire et introduction, cet ouvrage débute par une nouvelle (Surprise en terre étrangère, 2 pages) mettant des mousquetaires aux prises avec des Shadowsides.

Puis La Crise de l’Avènement (5 pages) présente la situation à la mort de Mazarin : récoltes désastreuses, épidémies, disgrâce de Fouquet. Des événements concernant les mousquetaires sont mêlés aux faits historiques tout au long du chapitre, et quelques encadrés fournissent des idées de scénario. Puis Mazarin est mort ! ... empoisonné par la Fronde Grise retrace en 2 pages les actions de cette organisation qui mènent à la mort du fondateur des mousquetaires de l'ombre.  Il est suivi de Mazarin est mort ! ...et laisse un héritage monumental... qui fait en 2 pages l'inventaire des biens constituant son patrimoine, et donne cinq idées de scénario à développer.

La Fronde Grise (9 pages) expose dans un premier temps l'histoire de cette organisation, passant d'un réseau ayant pour but d'exfiltrer les détenus extra-terrestres à une association criminelle. Ensuite, ses six personnages actuellement les plus importants sont décrits sur une page chacun, avec historique et données techniques.

Dans C’est Mazarin qu’on assassine ! (18 pages), les personnages ont pour mission de surveiller un sous-lieutenant afin qu'il n'importune plus les hautes autorités. C'est l'occasion de comprendre qui a tué Mazarin, mais également de déjouer un complot où deux extra-terrestres ont réussi à infiltrer la cour royale, en contrôlant un baron mais aussi la reine-mère que les mousquetaires doivent sauver.

1662 : second contact (12 pages) est l'occasion pour les mousquetaires de déjouer une mystification entreprise par le Duc de Savoie, désirant faire croire que lui aussi a été contacté et a reçu des "artéfacts divins".

Enfin, L’héritage de Mazarin (8 pages) débute comme une banale querelle de succession entre deux neveux du cardinal. Mais en réalité, ces derniers détiennent un pistolet paralysant pour l'un, son mode d'emploi pour l'autre, et l'un des deux héritiers n'a pas l'intention d'en partager l'utilisation. Au cours de l'aventure, qui doit permettre aux mousquetaires de comprendre de quoi il retourne, ces derniers peuvent également apprendre que le Cardinal a ourdi une machination pour retarder le départ du Galérion, et donc la perte de l'avantage technologique dont dispose les Mousquetaires de l'Ombre.

Cette fiche a été rédigée le 16 août 2011.  Dernière mise à jour le 16 août 2011.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.