Contenu | Menu | Recherche

L'appel de tout lu

Gozoku (Le)

.

Références

  • Gamme : Livre des Cinq Anneaux / Legend of the Five Rings
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Auto-édition
  • Langue : français
  • Date de publication : septembre 2003
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 154 pages.

Description

De la sécheresse qui s'abattit sur l'Empire d'Emeraude en 385 à la première bataille contre Iuchiban, en passant par la première "Guerre des Clans" ayant déchiré le Clan du Crabe et celui de la Grue, l'arrivée des gaijin à Rokugan et la restauration impériale, ce supplément invite à travers un Empire ravagé à assister à l'ascension de l'alliance tripartite entre les Clans du Phénix, du Scorpion et de la Grue et ce jusqu'à l'apogée de leur pouvoir sous le nom du "Gozoku".

De leur main de fer et par leurs complots politiques, les personnalités marquantes de cette alliance réduiront l'Empereur à une présence fantomatique, son rôle de dirigeant à un simple symbole. L'édification de la cité de Bakufu, rivale d'Otosan Uchi, signera la consécration de ce nouveau pouvoir.

Des factions s'affronteront, le terrible Shinsen-gumi, milice du Gozoku, face à leurs ennemis les Jinkon kishi, rônins entrés en rébellion, la Confrérie de Shinsei, le Clan du Lion, les familles impériales... Tous se battront pour façonner l'Empire selon leur vision. Dans cette crise, les ennemis de l'Empire d'Emeraude ne trouveront qu'une magnifique opportunité d'agir. A peine relevé d'une bataille acharnée contre l'Outremonde, l'Empire verra la menace gaijin se profiler aux abords de ses côtes.

Dans cette tourmente, l'Impératrice Yogozohime reprendra le pouvoir et le trône de ses ancêtres, précipitant le Gozoku vers sa chute et réduisant la cité de Bakufu à l'état de ruines. Se relevant doucement de ses blessures, l'Empire peinera à se reconstruire tandis qu'en son sein germera et grandira une nouvelle menace : les adeptes du sang. Du fait des agissements des sinistres Iuchiban et Asahina Yajinden, le culte de la maho se répandra comme une épidémie sur un Empire encore fragile comme le verre...

Offrant une vision différente et particulière de certains évènements qui jalonnèrent l'histoire de l'Empire d'Emeraude, ce supplément non officiel écrit par un groupe de joueurs, les "Historiens de la Shinri", décrit de manière complète leur vision de l'Empire d'Emeraude au IVème siècle de son ère. S'articulant autour de sept chapitres, il dresse l'état de l'Empire et emmène son lecteur sur près de 150 ans d'histoire et d'événements :

Chapitre 1 : il contient une chronologie détaillée s'étendant de l'an 350 à l'an 510, ainsi qu'un traité géographique décrivant l'Empire tel qu'il était à cette époque de son histoire. Trois cartes permettent de fixer les frontières des clans majeurs et mineurs à trois dates charnières (400, 450, 500).

Chapitre 2 : on y trouve le récit des évènements ayant amené à la prise de pouvoir par le Gozoku : la grande sécheresse, l'offensive de l'Oni no Usu et la première "Guerre des Clans".

Chapitre 3 : il décrit les premiers changements apportés à l'Empire par le Gozoku, le bannissement des premiers rônins et en conséquence la formation des premiers rebelles au nouveau pouvoir. L'arrivée des gaijin et leur trahison y sont également longuement décrites. Le chapitre se conclut sur la situation géopolitique des différents clans à cette époque.

Chapitre 4 : ici sont décrites les premières erreurs que commettra l'Alliance, erreurs qui finiront par la mener à sa perte : révolte des paysans, désapprobation de la Confrérie de Shinsei, etc. La reprise de pouvoir par l'Impératrice Yugozohime et les dernières batailles pour le trône sont abondamment détaillées.

Chapitre 5 : il présente le démantèlement du Gozoku, la consolidation du pouvoir impérial afin de faire face aux derniers partisans de l'Alliance, le tout sur fond de suspicion, délation et trahison. Ce chapitre se conclut avec l'union de tous les clans pour éradiquer la menace représentée par Iuchiban.

Chapitre 6 : ici se trouvent toutes les règles de création pour des personnages évoluant au IVème siècle. Nouvelles voies, écoles inédites, otokodate, nemuranai y sont décrits. Une partie du chapitre est également consacrée aux équipements gaijin (armes, armures, navires...).

Chapitre 7 : on y trouve la description de tous les PNJ marquants de la période couverte par le supplément : chefs du Gozoku, rebelles, Empereurs, etc.

Appendice 1 : cet appendice décrit les menaces pouvant frapper l'Empire à cette période de son histoire : Outremonde, Ombre, Kolat...

Appendice 2 : y est rapidement décrite la cité de Bakufu, capitale politique du Gozoku durant son règne.

Appendice 3 : les diverses conséquences politiques et sociales du Gozoku y sont abordées.

Appendice 4 : cet appendice est le glossaire des sources officielles utilisées pour rédiger ce supplément.

Le Gozoku se termine par une annexe donnant toutes les adaptations de règles et de PNJ pour jouer à cette époque avec le système D20.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 27 août 2010.

Critiques

Samurai Jo  

Amateur ? Le mot perd de son sens une fois que l'on a lu le Gozoku. L'ouvrage, présenté comme un supplément de la première édition (les meilleurs en terme de maquette, avec les marges), est construit de façon impressionnante. La partie historique est passionnante, les PNJ sont vivants comme rarement et les quelques règles permettent de se créer rapidement des personnages typés de l'époque (même si on regrette que certains groupes, présentés dans le texte, ne soient pas donnés : Clan du Loup, Metsuke, etc).

Sur le fond, il faut bien saluer le travail considérable des auteurs pour créer un contexte à la fois jouable comme une storyline (on sait où on va, pratique pour improviser une campagne) mais sans les inconvénients (ici, il y a largement assez de blancs pour que les PJ soient de vrais héros). Le déroulement des événements est parfaitement crédible et logique et les opportunités d'aventures et de scénario sont légions. Un mot sur les illustrations, d'un bon niveau général, la couverture étant un vrai chef d'oeuvre.

Bien sûr, on peut trouver matière à critiquer : parfois le ton est hésitant, il y a quelques fautes et coquilles qu'une relecture plus attentive aurait éliminées... mais sincèrement, comparé à la qualité de l'ensemble, et considérant qu'il s'agit d'un produit amateur et donc gratuit, c'est réellement mineur.

Je justifie donc la note macimale par le sérieux de ce travail, comparable avec ce que le Grimoire fait sur Warhammer. Amateurs, vraiment ?

Axoon  

Un supplément véritablement excellent qui permet de jouer dans le passé de rokugan.Les détails sont là, et l'ensemble est cohérent,sans lever d'interrogations sur tel ou tel point de la chronologie.

Le tout explique parfaitement le passé de rokugan et à la lecture on se surprend en train de se dire : effectivement c'est ainsi qu'on du se passer les choses. En tout état de cause, un supplément pour les véritables passionnés d'un univers comme pour ceux qui découvrent rokugan que ca soit par la 2 edition ou par le nouveau d20.

Le gozoku a été pensé et réalisés par des passionnés pour ceux qui aiment rokugan, par des joueurs pour des joueurs et le résultat est largement digne d'un supplément officiel. C'est dit avec enthousiasme ; mais comment ne pas être enthousiaste à la lecture d'une telle oeuvre, de plus disponible gratuitement et avec une mise en page digne des professionnels. Samourais, priez vos ancêtres, méditez, voyez un sodan senzo et revivez l'épopée de cette gloire passée.

Bayushi Xav  

L'avantage de ce supplément est de donner une nouvelle époque de jeu globalement très intéressante et qui ouvre des perspectives à tout meneur un peut malin!! La forme est de très bonne qualité avec une maquette aérée et agréable à lire, des illustrations agréables et de style homogène. Le style d'écriture est convenable avec quelques petites coquilles et fautes de frappe pas vraiment embêtantes. Un petit repproche toutefois aux nombreuses répétitions, notamment dans la section concernant les PNJs.

Le fond apporte nombre d'informations sur la période concernée. Le travail des auteurs est ici considérable et nous donne une vision d'ensemble de l'époque. Ce cadre chronologique est indispensable à toute préparation de campagne.

Je reprocherais peut-être un manque au point de vue de l'action quotidienne des membres du Gozoku. A ce sujet, quelques pages style Winter Court seraient les bienvenues. Enfin, 2/3 scénario voire une (petite) campagne seraient également de bon ton pour développer les nombreuses informations données dans ce supplément.

Globalement, un très bon travail qui plus je le lis plus me comble!

Akodo Irazetsu  

Ce supp' est génial, il n'y a que ca à dire. Je suis joueur depuis longtemps à L5R, et il n'y a que très peu de temps que j'ai décidé de maîtriser. Mais je voulais pas maîtriser sur la période pré coup d'état, parce que je trouve que tout le monde commence à être blazé de cette période, les relations inter-clans sont épuisées, on sait très bien, comment s'adresser à un Grue, à un Crabe... alors je me suis porté sur la période post coup d'état, mais je me suis pas senti de maîtriser ca... les guerres c'est bien sympa... mais 5 minutes maxi. Enfin mon ex-MJ pour L5R m'a dit qu'un supplément amateur sortait... "Le Gozoku".

Je le télécharge... je savais pas du tout de quoi ca parlait, je commence à lire, je découvre que c'est une "prise de pouvoir" des clans de la grue du phoenix et du scorpion, pour rétablir une situation économique déplorable (causée par la sécheresse). Ca m'intéresse, je me tappe donc toute la chronologie... et finalement, tout le supp'. Il en résulte que c'est un supplément super intéressant, parce que justement, les joueurs ne sont pas habitués à ces relations inter-clan étranges (l'alliance du Gozoku baffoue parfois le pouvoir du fils du ciel, ce qui n'est pas pour plaire à tout le monde et on le comprend), c'est nouveau, ca intrigue, c'est un supplément qui peut cacher bien des secrets, les auteurs ont volontairement laissé des petites zones d'ombres pour que les MJ puissent faire leur sauce comme la plupart aiment le faire...

enfin bon dans tous les cas, ca promet de longues et palpitantes parties, surtout que la Gamme "G" (comme Gozoku) n'est quà son début, les auteurs nous ont promis un décor de campagne digne de Ryoko Owari, dans la ville de "Bakufu", (nouvelle capitale économique de l'empire pendant cette période), un supplément sur les techniques d'écoles utilisées à cette époque... et j'en oublie... Je conseille à tous les dans de L5R de s'y mettre, ca vaut vraiment le coup ! En plus ça peut permettre à vos joueurs actuels d'incarner leurs ancêtres... au fait le supp' est tellement bien fait qu'il permet de jouer en 1ere Ed, en 2eme, ou en D20, selon celui qu'on préfère ou celui sur lequel on a commencé.

Ben  

Que dire, je vais faire bref... Ce supplément est ce qui peut être fait de mieux pour un JDR, qu'il soit amateur ou même professionnel. L'histoire est bien narrée, les événements se succèdent avec une réelle implication des PNJ. En parlant des PNJ ils ont une saveur qui devrait à elle seule permettre de lire le supplément. Des règles pour le D10 et D20 comme quoi nos deux communautés n'en sont qu'une seule.

Tout est mis en place pour nous immerger dans cette nouvelle époque de jeu, il est même possible avec quelques retouches du MJ de placer le Gozoku à l'époque de son choix pour refaire sa propre Storyline.

Il nous suffit désormais d'attendre la campagne le "Reflet des Ames" se jouant à cette époque et quelques petites AdJ (sur le clan du loup, la cité de Bakufu décrite telle la Cité des Mensonges, mais j'en demande beaucoup) pour pouvoir apprécier à 2000% ce supplément qui ne mérite pas son titre d'amateur.

Deadplayer  

Amateur, le Gozoku ne l'est que de nom : il pourrait sans honte figurer sur n'importe quel étalage de JdR. Oublié le "Grimoire" (Warhammer), référence jusqu'alors pour les suppléments amateurs : peu de fautes, une présentation impeccable, ce livre est digne des pros (quelques répétitions et coquilles, rien de grave).

La période présentée est passionnante, et pourra donner lieu à bien des campagnes, dans un camp comme dans l'autre. J'aurais une préférence pour le milieu de la période (la "révolution culturelle", seulement évoquée hélas, le défaut principal), ou la fin (la chute, qui peut donner lieu à de beaux cas de conscience chez les samouraïs-PJ). Les PNJ présentés sont tous intéressants, bien décrits, et prennent vraiment vie à la lecture.

Aurais-je mis 5 si ce supplément avait été professionnel ? Peut-être pas. Mais là, c'est une lecture indispensable pour tous les fans du jeu, et même pour ceux qui ne connaissent pas encore L5R et qui hésitent à acheter 10 bouquins avant de commencer à jouer.

JoKeR  

Excellent est le mot qui me vient à l'esprit. C'est aussi bien présenté que les bouquins de la première edition, c'est complet, clair et intéressant, avec des zones de flou mais pas de contradictions... Bravo pour le côté technique!

Pour le fond, force est de dire que c'est tout aussi bon. Pour moi ce supplément à deux avantages : il permet de renouer avec un jeu que de nombreux joueurs conaissent plus qu'un peu mais surtout c'est un univers complet en deux suppléments (avec "les factions du gozoku"), et qui s'enrichira de quelques autres mais ne nécessitera pas une qinzaine de bouquins lus et maitrisés pour jouer correctement.

Coté défaut le plus gros qui me vient à l'esprit concerne les dessins. Certains sont moches (et rares heureusement). Les autres sont sympa sans plus. Certes pour un travail amateur c'est pas mal mais on trouve facilement de meilleurs dessinateurs sur la toile à mon avis. Mais ce n'est que du détail. Chapeau bas les Historiens!

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques