Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Code of Bushido

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

B-1. Livret agrafé de 48 pages avec couverture cartonnée séparée.

Description

Ce scénario se présente comme un classique du genre, et pour cause, il ouvre la série des scénarios de type B-x traitant des thèmes proches du bushido (honneur, dilemnes, loyauté, etc.), en général plus axés sur le roleplay que l'action. Le scénario se décompose en trois parties ayant chacune un rythme propre, et permettra en définitive de faire jouer une cour d'hiver si les joueurs n'avaient jamais eu cette occasion.

Un petit appendice traite brièvement du clan de la Mante, un clan mineur, et présente leur école de bushi. L'intérieur de la couverture contient des plans indispensables pour le jeu et le fait que celle-ci soit séparé du livre rend les choses très pratiques pendant la partie.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Coredump  

Ce scénario est plutôt pas mal, destiné à des joueurs encore pas très famillier avec le background du jeu, pour se faire la main sur des situations de cour notamment, et des dilemnes liés à l'honneur des samuraïs.

Malgré une intrigue intéressante, on regrettera que des points parfois importants soient laissés dans l'ombre, et le MJ doivent compléter ou improviser si souvent.

ST  

Quatre si on y met de l'huile de coude.Comme souvent avec L5A et ses scénarios on se pose la question comment je vais envoyer mes joueurs là bas. Hé oui, une société très hierarchisé ça fait bobo. Donc un petit travail préliminaire s'impose.

Et après? Et bien il faut vraiment beaucoup travailler ce scénar pour en faire une petite perle (et surtout, dans sa VO, le débogguer...). Mais il a pleins d'idées interessantes, et il n'est pas très mortel pour les joueurs (c'est rare).

Au final on se retrouve avec un scénario en trois phases (action, reflection, action) et qui prend sa saveur au fil du jeu : quand il faut respecter le code du bushido au début, ç'est vraiment pour faire plaisir au MJ (genre : tu perds de l'honneur si tu fais pas la mission), tandis qu'à la fin, normalement, les sentiments des joueurs envers la plupart des personnages devraient être bien placé pour un conflit entre ce qu'il veulent et ce que l'étiquette veut.

Cela parait un peu maso comme ça, mais des fois, se faire mal à L5A, ça fait du bien. Vives les belles morts.

Kocho  

Code du Bushido fut le premier scénario que j'ai acheté pour L5R et, à ce jour, cela reste un des meilleurs scénarios du commerce que j'ai lu et testé tout jeux confondus. C'est un scénario subtil, complexe, et surtout très très bien construit.

Une bonne construction de scénario, ce n'est pas seulement une grande variété de situation ou une intrigue complexe, c'est aussi la cohérence des informations données et la thématique d'ensemble. Le "Code du Bushido" n'est pas seulement un bon scénario sur "l'honneur et les samurai", c'est un scénario extrèmement profond sur les apparences, la vérité, les mensonges, les règles sociales, ceux qui les déterminent, ceux qui les transgressent et le prix à payer dans les deux cas.

Chose rare, ce scénario n'a pas besoin d'être adapté pour être magnifique, et il est fait pour que vos PJ soient maximalement impliqués avec peu d'effort. En revanche il nécessite certaines conditions pour être joué avec succès :
- Il faut avoir beaucoup d'expérience et connaître le scénario sur le bout des doigts avant de commencer afin d'être sûr de ne pas commettre d'impair.
- Il faut du temps. Evitez de le jouer en sessions courtes. Je suggérerait plutôt un week end pour la première partie et un long week-end de trois jour pour les parties 2 et 3... Tout ça assez rapprochés si vous voulez que les joueurs se souviennent de toutes les subtilités de l'intrigue...
- Il faut des joueurs subtils et expérimentés.
- Il faut des joueurs qui savent accepter la défaite quand cela a du sens (parce qu'à un moment ou à un autre certains d'entre eux perdront, même si rien n'est écrit d'avance).

Si vous avez à votre table un joueur boulet, ou un joueur ultra compétitif, qui déteste que son personnage soit pris en défaut, laissez tomber. Ça risque de dégénérer très vite. Dans le cas contraire, allez-y, mais prenez le temps de bien décortiquer ce bijou et de vous imprégner de toute sa richesse avant de vous lancer...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :