Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Goldfinger

.

Références

  • Gamme : James Bond 007
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Descartes Editeur
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1989
  • EAN/ISBN : 2-904783-74-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 56 pages à couverture rigide.

Description

Scénario suivant assez fidèlement le schéma du film, il possède toutefois des différences pour garder un tant soit peu de suspense.
Le livret est composé de six parties et d'une annexe regroupant les plans et huit aides de jeu à distribuer aux joueurs.

On commence par une présentation pour les joueurs avec le briefing et le matériel du Service Q dont la fameuse Aston Martin DB-V. La deuxième partie explique l'aventure au MJ et contient les caractéristiques et l'historique des PNJ que sont Auric Goldfinger, Oddjob, Pussy Galore, Tilly Masterson et le Dr. Sung Hi Ling. Comme vous le voyez, aucun des personnages du film ne manque.

Les deux parties suivantes se concentrent sur le déroulement d'un scénario assez linéaire.

Les deux dernières parties offrent une chronologie des événements, de quoi gérer les débordements de PJ taquins (comme tuer Goldfinger au début de la partie), de quoi modifier le scénario pour qu'il soit plus éloigné du film et les villes de Johannesburg et de Gstaad.

Le livret est illustré, possède quelques photographies du film et les en-têtes des chapitres et des sections sont en orange.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

A James Bond, c'est tellement facile d'écrire des scénarios que ceux ci ne sont pas vraiment indispensables. En plus, les films en question ont un peu vieilli. Du coup ce scénario fait un peu kitch et tout le monde connait l'histoire.

Quitte à se baser sur des histoires de Bond, il vaut mieux se fier aux romans de John Gardner dont un certain nombre sont traduits en français.

µ  

Cherchez pas, c'est le plus mauvais scénario du lot.

Déjà, il est hideux à voir: orange pisseux, dessins pitoyables. Pour ne pas être en reste, le scénario est nul. Il faut bien différencier du film, mais pourquoi avoir viré Fort Nox pour le remplacer par un truc banal et avoir conservé tout le reste?

Franchement pas bon du tout du tout.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :