Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Tahala La Cité des Aigles

.

Références

  • Gamme : Générique : Médiéval-Fantastique
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : De Architecturart
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 2018
  • EAN/ISBN : 978-2-490181-00-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 240 pages couleurs. format A4.

Description

Tahala La Cité des Aigles est un supplément de contexte générique utilisable pour tout jeu médiéval fantastique. Il est issu d'un financement participatif ayant permis l'impression au format relié de l'ensemble des quartiers de la ville auparavant mis à disposition des foulanceurs Tipeee.

Tahala est une cité à l'ambiance arabisante bâtie sur une paire d'îles perdues au milieu de l'océan. L'ouvrage est émaillé de récits d'ambiance et de dialogues entre habitants de la ville ainsi que de nombreux plans et illustrations.

Après une page de crédits, deux pages de dédicaces et de remerciements et un sommaire sur une page, la préface (1 page) présente l'historique du projet et le contenu de l'ouvrage.

La première partie (28 pages) présente la ville de Tahala dans son contexte général : son histoire, sa géographie, son système politique et sa religion dominante mais aussi des détails de la vie sur l'île tels que les plantes et poissons locaux, le commerce et la navigation ou encore les modes et coutumes locales.

La seconde partie (144 pages) constitue la majorité de l'ouvrage et décrit la ville quartier par quartier sur autant de chapitres. Ces chapitres sont de taille variable en fonction de l'importance du quartier mais sont tous décrits de la même manière : une illustration pleine page illustre le blason du quartier, puis les deux premières pages présentent la cartographie ainsi qu'un récit qui nous propose de suivre la correspondance d'un jeune émigré, venu en pélerinage à la cité des aigles, avec sa famille restée sur le continent. Les lieux d'importance du quartier sont ensuite détaillés et accompagnés d'illustrations et de plans. Des encarts décrivent également un ou plusieurs PNJ y résidant.

  • Le quartier de l'esplanade (20 pages) regroupe le temple, le palais et les offices admnistratives mais aussi les riches villas des habitants les plus prospères.
  • Le quartier de la bosse (20 pages) abrite les résidences des marchands aisés ainsi que les anciennes carrières.
  • Le quartier des boutique (14 pages) est, comme son nom l'indique, dévolu au commerce.
  • Le quartier du pont (16 pages) héberge, outre l'ouvrage d'art reliant les deux iles, l'école de Gabiers et le forgeron.
  • Le quartier de l'ascenseur (10 pages), le plus petit de l'île, dispose d'un énorme monte-charge permettant la circulation des marchandises entre les quartiers et d'un réparateur de coques.
  • Le quartier du port (16 pages) regroupe entrepots, maisons de plaisirs et tripots.
  • Le quartier des armes (14 pages) est constitué d'une caserne (qui sert également de prison) et d'un abattoir.
  • Le quartier du dispensaire (10 pages) est situé sur les hauteurs de la seconde ile. C'est là que rédisent le botaniste et le dispensaire.
  • Le quartier des pêcheurs (16 pages), par nature quartier populaire, abrite un graveur d'os, la fabrique d'encres et l'atelier de fabrication de voiles.
  • le quartier des usines (6 pages) est nommé ainsi du fait de la grande conserverie qui embauche une bonne partie de la classe ouvrière de Tahala.

La troisième partie, les rues de Tahala (10 pages), diffère dans son contenu et fournit deux synopsis de scénario sous la forme de récits et de description de PNJ.

La dernière partie, Aventures sur Tahala (48 pages), débute sur un tableau résumant de courtes amorces d'aventures, chacune liée à un lieu en particulier et ayant souvent un rapport avec le récit décrivant ledit lieu. Un second tableau compile les informations sur les PNJ décrits dans ce livre. Enfin le scénario A Cors perdus propose aux personnages d'enquêter sur la disparition d'instruments indispensables à la cérémonie annuelle d'appel des aigles géants. Les PJ devront déméler le vrai du faux, composer avec les caractères et ambitions des locaux et pourraient bien être confrontés à une menace enfouie depuis des lustres ...

Pour les participants à la sousciption, l'ouvrage est adjoint d'une carte A3 de la ville et de deux fiches cartonnées reprenant les tableaux.

Cette fiche a été rédigée le 31 mai 2018.  Dernière mise à jour le 31 mai 2018.

Critiques

Solaris  

Après l'arbook, les auteurs nous proposent un nouveau volume qui cette fois n'illustre pas que des bâtiments mais toute une cité avec sa politique, ses quartiers, ses rues, ses habitants... Le lecteur a ainsi une cité clés en main, avec une touche méditérannéenne bienvenue.

L'avantage est que cette cité est exploitable dans la plupart des jeux medfan et peut vite devenir un cadre de jeu récurrent. Le fait que ce soit en plus une ile fait que Tahala est positionnable très facilement dans son univers de jeu favori.

L'exercice mérite d'autant plus d'être remarqué que le livre est abondamment illustré et que le lecteur est tout de suite embarqué. Les textes sont bien écrits et clairs, ils participent à l'ambiance de cette cité inspirante.

Un très bel ouvrage qui peut donc vite devenir un beau compagnon de jeu, qui est beau, bien écrit et qui offre beaucoup de matière au meneur de jeu, sans parler d'un scénario qui exploite très bien les éléments de la cité et ses personnalités.

Vraiment, c'est le genre d'ouvrage à posséder et à offrir, et qui pour moi, est une référence dans son domaine !

Critique écrite en juin 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques