Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Fates Worse Than Death

Références

Thème(s) : Cyberpunk / Anticipation

  • Ouvrages référencés : 2
  • Nombre de critiques : 4
  • Moyenne des critiques : 4,75

Description

L'année : 2080. Le lieu : Manhattan. La guerre et différentes crises ont totalement ruiné la cité, qui est progressivement devenue le vivier d'un chaos sans nom où règnent les pires déchêts d'une société en pleine déchéance. Tandis que les riches vivent confortablement dans des palaces surprotégés dans des quartiers de la ville tenus à l'écart des pauvres, le reste de la population tente de survivre quotidiennement aux réalités sordides du monde de la rue. Manhattan est un ghetto qui peut se targuer de réunir les pires facettes d'un monde ayant perdu ses repères. De nombreux gangs s'affrontent dans une course au pouvoir sans fin, les barons de la drogue profitent de la misère pour prospérer, d'étranges personnages détenant des pouvoirs psy sont capables de petits prodiges, un contact alien a été établi sans pour autant apporter un réel changement technologique ou philosophique, des serial killers réussisent à introduire leur psyché malade dans l'esprit d'autres personnes... L'anarchie est reine.

Pourtant, dans cette épaisse mélasse sans espoir, il semble qu'une partie infime de la population ait pris conscience d'un fait : personne ne viendra les aider. Dès lors, il leur appartient de prendre eux même leur destin en main et de recréer les bases d'une vie sociale décente et harmonieuse. Un autre monde est possible, même s'il doit s'appuyer dans un premier temps sur des fondations branlantes comme les gangs, par exemple. Les PJ sont donc des individus noyés dans la masse mais ayant compris qu'ils devaient s'extirper tout seul de la fange en provoquant une révolution sociale localisée. Ils incarnent le nouvel espoir d'un quartier jusque là voué à l'autodestruction. Les sans-abris doivent se réapproprier la rue en organisant une réelle solidarité, les gangs réapprendre les vertus de loyauté, de fraternité et d'honneur et les jeunes mettre la main sur une technologie performante qui a été trop longtemps utilisée à des fins illégales pour créer des monstres.

Fates Worse Than Death est donc un jeu d'inspiration Cyberpunk qui part d'un constat simple : les univers cyberpunk sont censés être majoritairement peuplés de pauvres, mais tous les héros de ces jeux sont des membres d'une élite où l'argent est roi. FWTD inverse la tendance en proposant d'incarner le bas de la pyramide sociale, les exclus d'un système qui les ignore volontairement. Le jeu se focalise sur la survie, la débrouille et une approche sociale dominante. Le Manhattan de 2080 n'est pas forcément un lieu de violence militaire (les armes à feu sont prohibées et donc rarissimes) mais plutôt le théâtre d'une violence urbaine beaucoup plus psychologique qui poussent ses habitants à l'abandon de soi et à la perte d'un espoir salvateur. Les PJ composent donc dans ce tableau noir la dernière garde qui se doit d'insufler un renouveau qui sera à même de rendre à l'île une dimension humaine.

Le système de jeu se nomme ORC (Organic Rule Components) et est basé sur huit caractéristiques sur une échelle de 1 à 20. A la création, un PJ dispose de 80 points à répartir selon son envie. Ensuite, le joueur peut répartir 100 point de compétences en choississant parmi environ 200 compétences existantes. A la création, les compétences varient de 0 à 6. Ensuite, un système d'avantages/défauts permet de personnaliser le PJ. Le personnage est définie selon deux choix : sa classe socio-économique et son rôle dans la société de Manhattan. Pas moins de 49 classes de personnages permettent ainsi de déterminer la fonction sociale du PJ. Pour réussir une action, il faut que le résultat Caractéristique + 1D20 soit supérieur à une difficulté qui peut varier entre 0 et 40. Chaque point de compétence permet d'ajouter un bonus de +4 au résultat.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Behind the Eyes of Madness
première édition
Supplément de règles et de contextejanvier 2005Vajra EnterprisesPapier
Fates Worse Than Death
première édition
Livre de basejanvier 2004Vajra EnterprisesPapier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...