Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Faucheurs de Brise (Les)

.

Références

  • Gamme : Ecryme
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Tri Tel
  • Langue : français
  • Date de publication : octobre 1994
  • EAN/ISBN : 2-910802-01-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Un livret de 20 pages sans couverture et un écran en trois volets.

Description

L'écran, en trois volets, reprend sur la face joueurs l'illustration de la couverture du livre de règles. La face MJ récapitule les tableaux présentés dans les règles : création du personnage, utilisation des compétences, déroulement du combat, armes et armures, expérience, compétences de Céphale (les pouvoirs psy).

Le scénario est prévu pour être indépendant, mais il peut aussi succéder directement à celui qui est proposé dans le livre de règles. Les PJ sont engagés pour faire une course entre deux villes, pour le plus grand plaisir de quelques nobles décadents qui ont mis au point cette sorte de jeux du cirque.

La course les mènera de Venice à Eole avec différents moyens de transport qui leur feront connaître l'univers des traverses, ces gigantesques ponts qui enjambent l'Ecryme. Commencée en train, l'aventure risque fort de se terminer en char à voile, après un passage par une seigneurie traversière et quelques péripéties en automobile.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Thomas B.  

Un écran correct (aurait pu être plus épais) et un scénario excellent, que demander de plus? Les scénarios de course-poursuite sont toujours très fun à maîtriser et celui-ci a l'avantage de faire découvrir les nombreuses facettes du monde d'Ecryme, trop souvent confiné à l'intérieur des villes. Les traverses sont à la fois un espace de liberté pour le MJ et un dépaysement garanti: ce n'est pas tous les jours qu'on fait du char à voile sur un gigantesque pont de pierre, une mer rouge sombre qui s'étend à perte de vue tout autour de soit. A maîtriser tambour-battant, pour ne pas laisser de répit aux joueurs (ils pourront toujours revenir sur les travers plus tard).

Mario Heimburger  

L'écran du jeu est un passage obligé d'une gamme, et un passage risqué puisqu'on base presque tout sur une illustration.

Je trouve celle d'Ecryme assez réussie, même si elle risque de rebuter certains : on y trouve toute la tristesse et la grisaille, l'illusion de vie malgré un univers ravagé, qui colle bien au jeu, mais ne donne pas forcément envie de s'y plonger de prime-abord.

Les tableaux à l'intérieur sont tous ceux du livre (peu nombreux). Les trois volets se justifient donc, même si la stabilité de l'ensemble en pâtit.

Le scénario de 20 pages qui accompagne le livret, "les faucheurs de brise", est simple et peut réserver de belles scènes. Il s'agit d'une course poursuite digne de Jules Verne qui mènera les personnages de Venice à Eole, ce qui a le mérite de faire la jonction entre le livre de base et le supplément décrivant la ville d'Eole.

Un écran qui a donc le mérite d'ajouter l'agréable à l'utile.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques