Contenu | Menu | Recherche

Only after disaster can we be resurrected. (Tyler Durden)

Devâstra

Références

Thème(s) : Oriental / Manga

  • Ouvrages référencés : 2
  • Nombre de critiques : 7
  • Moyenne des critiques : 4,14

Description

Devâstra propose de jouer des adolescents possédant un objet qui a appartenu à un Dieu, une Devâstra. Cet objet fait d'eux les avatars de la divinité correspondante, un Deva. Prithivî, le monde de Devâstra, est un univers médiéval-fantastique inspiré de l'Inde. Devâstra puise également ses inspirations dans les shonen, ces mangas pour adolescents où l'action est omniprésente, qui paraissent sous forme de feuilletons.

Prithivî est divisé en trois royaumes et plusieurs cités indépendantes. Pour ses habitants, cinq prophètes ont ainsi divisé la société en castes et ont établi les trois royaumes. Mais tout ceci est un mensonge. En réalité, la société de Prithivî est née sur les cendres d'un conflit ayant opposé les Devas aux Asuras, qui se rebellèrent contre leur autorité. Afin de gagner la guerre, les Devas ont du se sacrifier. Ils ont enfermé les Asuras dans une prison constituée de leur propre énergie vitale. Mais aujourd'hui la prison faiblit, les Asuras s'échappent, et les Devas se réincarnent sur Prithivî.

Le système de Devâstra utilise des dés à six faces. Une action est résolue en lançant un nombre de D6 égal à la valeur de la compétence correspondante. Chaque dé dont le score est inférieur à la valeur du trait associé à l’action est une réussite. Le nombre de réussites indique la qualité de cette réussite. En cas d'opposition, celui qui obtient le plus de réussites l'emporte.

La création d'un personnage s'effectue en distribuant des points de création. Un personnage est défini par ses traits (âme, charisme, mouvement, corps, esprit), des valeurs dérivées (vitalité, âtman, conviction et implication), des compétences, son karma positif et négatif (avantages et désavantages), et enfin sa Devâstra. Il s'agit d'un objet investi d'une partie de l'âme de son propriétaire originel, qui confère des pouvoirs à son porteur. Ces pouvoirs, au nombre de sept, sont découverts par le personnage à mesure qu’il gagne en puissance. Seuls les trois moins puissants sont révélés aux personnages débutants. Un système de points permet d’acquérir les éléments qui servent ensuite à créer chacun des pouvoirs.

Deux formes de magie existent sur Prithivî : les mantras, des mots de pouvoir, et les mandalas, des cercles de pouvoir agissant sur une zone. Tout comme les pouvoirs des Devâstras, les magies s'utilisent en dépensant des points de pouvoir (l'âtman).

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Devâstra
première édition
Livre de basejuillet 20097ème CerclePapier
Devâstra - Réincarnation
deuxième édition
Livre de basejuin 2012Pulp Fever ÉditionsPapier

Cette fiche a été rédigée le 7 juillet 2009.  Dernière mise à jour le 14 avril 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...

Devâstra chez nos partenaires

  • Devâstra chez JdRP

Ailleurs sur le web...