Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Marauders of the Dune Sea

.

Références

  • Gamme : D&D4 - Dark Sun
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Wizards of the Coast
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 2010
  • EAN/ISBN : 978-0-7869-5495-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 32 pages à couverture souple en quadrichromie avec poster.

Description

Dans cette aventure de niveau 2, qui pourrait être jouée en une grosse séance si les joueurs maitrisent bien les nombreux combats, les aventuriers peuvent être engagés à Tyr par différents marchands ou factions pour trouver un ancien site perdu dans le désert appelé le Visage dans la Pierre.

Avant qu’ils ne quittent Tyr, ils sont pris en embuscade par un groupe assez solide de mercenaires à la solde du roi sorcier d’Urik dont ils pourraient bien devenir les serviteurs malgré eux s’ils perdent le combat.

Trouver les ruines et y accéder nécessite deux défis de compétence pour survivre aux dangers du désert et à l'étrange phénomène surnaturel qui masque l'entrée du donjon. Une fois dans les ruines, surmonter une série de 7 rencontres sera nécessaire pour parvenir à un puissant artéfact que les aventuriers pourront conserver s’ils survivent aux deux factions qui les guettent à la sortie. Cet artéfact est un morceau d’une puissante couronne qui pourra être l’objet d’une campagne héroïque.

Le donjon lui même est tout à fait classique avec une succession de rencontres et de pièges si ce n'est la quasi absence de trésors magiques, l'artefact excepté, conformément à l'esprit des campagnes Dark Sun.

Le poster représente deux scènes tactiques du scénario : un marché dans les rues de Tyr, et une étendue de sable avec des mésas rocheux et une caravane abandonnée.

Cette fiche a été rédigée le 12 mars 2011.  Dernière mise à jour le 16 mars 2011.

Critiques

Alahel  

Une bien belle daube !

Je suis fan de la 4ème Edition de DD, je suis tout particulièrement fan de Dark Sun et de sa renaissance en 4E, mais il faut reconnaître que là, c'est un très très mauvais produit.

Le pitch était mollement alléchant, mais ne cache finalement qu'un Porte Monstre Trésor sans âme, sans intérêt, et surtout sans aucun rapport avec Dark Sun. Vous pouvez le transposer dans n'importe quel univers quasiment sans en changer une ligne.

Même les cartes sont moches, et issues de plans medfan lambda : côté pile, sur la place du marché, on trouve des échoppes aux couleurs chatoyantes, des toits en tuiles toutes européennes, et cerise sur le gâteau, des chevaux, des boeufs, et surtout des armes et des armures en acier...

Il s'agit du premier produit de cette édition où absolument rien n'est à sauver, et vous pouvez consciencieusement l'ignorer, sans aucun regret.

Critique écrite en mars 2011.

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

La seule chose intéressante de ce court supplément est son poster, sur une face pour la carte de désert, et sur l'autre face pour des scènes urbaines pour lesquels il faudra effectivement oublier des éléments de décors pas du tout à leur place dans Dark Sun.

Le scénario représente ce qui se fait de pire et d'ennuyeux avec une succession de rencontres sans trop de raison d'être et même pire, des sources probables de frustration pour les joueurs :

-pas vraiment de récompenses sauf :

-un artefact modérément puissant qui en toute logique devrait être arraché aux joueurs sans ménagement

-un combat impossible en entrée de jeu qui devrait aboutir à la manipulation des joueurs par un PNJ dont ils ne pourront logiquement tirer revanche qu'au niveau épique.

Ce scénario est donc à réserver à un MJ accompagné de joueurs très old school et très maso, ou à adapter très largement à commencer par un peu de background à tirer du livre de base.

Critique écrite en mars 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques