Contenu | Menu | Recherche

Anything that provides an alternative to popular commercial mass media can't be all that bad (Hewitt)

Little One

.

Références

  • Gamme : COPS
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Asmodée Editions - Siroz
  • Langue : français
  • Date de publication : novembre 2006
  • EAN/ISBN : 2-914849-35-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 176 pages sous couverture souple.

Description

Little One est le premier supplément de la quatrième saison du jeu et met à mal l'univers de COPS. En effet, le 23 juin 2034 à 5h25, la terre se met à trembler dans un grand accès de violence. Depuis le temps que les californiens attendent le Big One, ils viennent d'en avoir un aperçu, et le résultat n'est pas plaisant.

Le livre s'ouvre sur la section LAPD Blues, forte d'une nouvelle de deux pages, et de l'extrait au jour le jour de la vie d'un COPS sur 7 pages, qui raconte la vie d' "après". C'est ensuite que le supplément va s'attacher à montrer l'ampleur des dégâts, dans les trois grandes parties dont sont habituellement composés les suppléments de la gamme.

Les dossiers du LAPD, 53 pages, couvre la partie publique du Little One en donnant des indices et quelques infos sur ce qui s'est passé en coulisses. Ce chapitre s'ouvre donc, après une courte nouvelle, sur la description du Little One de la première secousse à la dernière réplique, décrivant ainsi les ravages subis par la Californie et surtout Los Angles, dont les bâtiments dévorés par la Grey Plague, ou construits avec des pots de vins mais sans protection sismique, s'effondrent les uns après les autres. Ce qui n'est pas détruit est inondé, et les cadavres s'amoncellent dans les rues devenues canaux, s'ils ne sont pas coincés sous les décombres. Mais ce qui sera le plus grand coup de pied dans la termitière politique de la jeune république est le fait que Little One n'est pas un tremblement de terre survenu naturellement. Il a été provoqué.

Le reste du chapitre se consacre à l'"après". La vie se reconstruit peu à peu autour des secours complètement dépassés, et une grande partie de la population essaie de trouver des solutions pour continuer à survivre, certains par le pillage et la violence, d'autres par l'entraide. Quelques uns se tournent, en dernier recours, vers le Ciel. Les dernières pages du chapitre traitent de ce que sont devenus les COPS depuis la dissolution de l'unité, et fournissent quelques règles pour faire jouer des personnages non-COPS.

Affaires en cours, 68 pages, est consacrée aux scénarios. Après une courte nouvelle, le chapitre propose quinze 10-18 avant d'attaquer les quatre scénarios du supplément. Dans "Le Quatrième Cavalier", les ex-cops vont se retrouver avec huit gamins sur les bras, probablement contagieux, au milieu d'une déferlante médiatique et un appel médiatique à la xénophobie. "Comme Des Rats" est un huis-clos dans un tunnel routier effondré, avec des passants, des criminels, des substances toxiques... Il va donc falloir gérer un certain nombre de crises, sinon tout le monde risque d'y passer.

Le troisième scénario, "Chevauchée Céleste", entraîne les personnages au milieu des délires apocalyptiques de mafieux russes, à la recherche d'un tueur. Enfin, "Xochimalcas", se déroule plusieurs mois après Little One et envoie les personnages fouiller les secrets de l'Aztec Nation.

Le troisième et dernier chapitre, "Les Dossiers du SAD", 43 pages, couvre la storyline du jeu du Little One à la fin de 2034, avec quelques informations sur le début 2035. Après une brève nouvelle, le chapitre commence par une mise au point sur l'ignoble mécanique politique du Little One et ses conséquences directes. S'ensuit un état des lieux de la Californie : L.A. quartier par quartier, et le reste county par county. L'effondrement de toutes les infrastructures de la Californie laisse les coudées franches aux criminels qui ne vont pas se gêner pour un profiter, surtout avec l'absence des COPS dans le cadre.

Les trois dernières parties couvrent l'évolution de la politique dans l'après Little One, une société de secours et protection spéciale et, donnent enfin, des pistes sur l'avenir de la Californie après Noël 2034.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 3 décembre 2015.

Critiques

Marc, L'autre...  

La gamme COPS touche presque à sa fin mais son niveau reste toujours entre le très bon et l'excellent. Ici, cet excellent supplément est encore très orienté storyline. Et là, les bouleversements de la storyline sont littéralement cataclysmiques ! 95% du supplément est dédié à la storyline. Seule la partie permettant de jouer autre chose que des cops peut-être utilisée hors storyline.

Mais revenons au contenu du supplément :
- Les nouvelles et le LAPD blues : que dire à part qu'on en veut toujours plus.

- Les dossiers du LAPD : du concret, de l'utilisable, un état des lieux de l'après Little One effrayant de réalisme qui ouvre tellement de nouvelles pistes de scénars...

- Affaires en cours : 68 pages de scénars et autres 10-18 ! plus d'un tiers du supplément ! c'est bon ! En plus les 10-18 sont de parfaits exemples pour illustrer le bourbier qu'est devenu L.A., c'est mieux ! Les scénars sont très bons et permettent de mettre sous les verrous de nombreux méchants de la storyline, que demander de plus ?

Les dossiers du SAD : Les pourquoi et comment du Little One suivis des conséquences de celui-ci sur la Californie nous sont présentés dans cette partie. On nous présente le tout en disant clairement au MJ ce qu'il en est sans remettre à un futur supplément les explications d'un secret. Ça fait vraiment plaisir et c'est carrément exploitable car on n'a pas peur de raconter quelque chose qui pourrait être contredit par la suite. Du très bon donc avec deux mini reproches : la partie sur la Saint Bernard Rescue Team aurait eu plus sa place dans la partie PJ à mon avis. Enfin, cette partie est très dense et pas forcément organisée chronologiquement ce qui risque de rendre difficile la recherche d'information.

Mais bon je pinaille. Encore un excellent supplément pour COPS à acheter les yeux fermés si on joue storyline ou simplement pour le plaisir de la lecture.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques