Contenu | Menu | Recherche

Nous servons le jdr et c'est notre joie

10-99

.

Références

  • Gamme : COPS
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Asmodée Editions - Siroz
  • Langue : français
  • Date de publication : mars 2004
  • EAN/ISBN : 2-914849-21-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages.

Description

10-99 : un chiffre apparemment cryptique, qui pourtant ne fait que désigner le code radio du LAPD pour "appel d'urgence à toutes les unités", et qui inaugure la deuxième saison de COPS. Place ici au travail quotidien des policiers, à commencer par la sacro-sainte enquête, vue du côte des patrouilleurs, des cops et des "boeufs-carottes" du SAD, et à quelques ajouts destinés à personnaliser ces derniers : nouveaux stages, nouvelles règles, nouvelles armes, munitions et accessoires. Une fois n'est pas coutume, ce supplément comprend plusieurs nouvelles, à travers lesquelles on pourra découvrir entre autres l'arrivée d'une nouvelle cops, au double-visage semble t-il, et la plongée de l'un de ses collègues en pleine extrême-droite.

Petite entorse à la tradition, puisque la section "LAPD Blues" se trouve pour une fois en tête de supplément, et non plus dans les dernières pages. Si en parcourant Les Affranchis on avait pu découvrir le 35ème étage à travers les yeux, ou plutôt les oreilles d'une machine à café, c'est au tour cette fois-ci d'un animal fugitif vite chouchouté - mais comment a t-il bien pu arriver là ?

Autre section ambiance avec "Au jour le jour", la réponse d'un cops à une interview : sept pages pour balayer l'existence d'un flic comme tant d'autres, vie professionnelle, vie familiale, tentatives de corruptions et compromis au quotidien, symbolique de l'arme, soucis existentiels comme financiers, le tout sans paillettes. Qui a prétendu que la police de LA se résumait aux clichés d'Hollywood ?

Le supplément entame alors la retranscription d'un stage de formation : si dans Hitek Lotek on avait pu étudier les diverses méthodes d'intervention grâce aux bons soins du SWAT, reste à apprendre comment mener une enquête soignée de A à Z, à partir du moment où une personne compose le 911 jusqu'à la remise du rapport final. Ce chapitre suit le schéma typique de l'enquête :
- Appel du standard (avec au passage quelques détails sur les délais d'intervention, officiels et officieux)
- Arrivée des patrouilleurs sur les lieux et délimitation de la scène de crime. Quels sont alors les premiers gestes à adopter, essentiels pour la suite de l'enquête
- Arrivée des détectives et techniciens de la police scientifique. Se pose alors parfois un problème de juridiction/compétence. Relevé des premiers indices, accompagné de plusieurs conseils à ce sujet et accompagnement des victimes/criminels blessés
- Enquête de proximité et saisie des premiers témoignages dans les meilleures conditions, éventuellement formulation des mobiles éventuels :
- Poursuite de l'enquête, déclinée sur plusieurs modes : fouilles et perquisitions, interrogatoires, planques et filatures, opérations infiltrées
- Arrestation du ou des suspects, avec le problème des moyens à employer, des droits Miranda comme des mandats à demander auprès du parquet. Puis fin de la mission, le dossier est désormais du ressort de la justice.

La section suivante propose quant à elle un retour sur la scène de crime, au travers des nombreuses techniques offertes par la criminalistique de 2031. Une fois les célèbres bandes jaunes déroulées, on pourra alors s'intéresser au travail des TSC (Techniciens de Scènes de Crime) en matière d'empreintes digitales, génétiques et autres, de balistique, d'étude de documents, d'analyse de traces biologiques et non-biologiques, de traumatologie, de toxicologie et d'anthropologie - le tout accompagné des matériels, technologies et astuces adéquats. Cette section offre également un aperçu des interrogatoires "assistés" à l'aide d'un polygraphe ou thermographe, ainsi que du personnel des laboratoires et instituts médico-légaux publics et privés. Ce sera d'ailleurs l'occasion de découvrir un nouvel aspect du LAPD, la "Scientific Investigation Division", employant des laborantins comme destechniciens de terrain.

Dans la foulée de la criminalistique, 10-99 enchaîne avec la criminologie passée et moderne, dont la mission consiste à répondre au pourquoi d'un acte délinquant. C'est ainsi que l'on découvrira les différentes écoles de pensées, leurs fondements et leur utilité, ainsi que plusieurs paragraphes consacrés aux criminologues les plus médiatiques : les fameux profileurs, qu'ils travaillent pour l'Etat californien ou pour la sphère privée, qu'il s'agisse de véritables professionnels ou de vulgaires charlatans. A titre de conclusion, l'arrivée de Kristin Lane à la mairie de Los Angeles pose bien des soucis à la police, la politique de la nouvelle élue en matière de vie privée et de réinsertion venant s'opposer à la constitution de fichiers et archives pourtant essentiels - tôt ou tard, la justice devra trancher...

Par ailleurs, pour ce qui est de la justice, s'ouvre une section qui lui est entièrement dévouée : le code pénal californien (qui prolonge l'introduction à la procédure pénale, incluse dans l'écran de COPS). Tout d'abord, un explicatif quant à l'élection des magistrats et shérifs, aux problèmes posés par ce système, à la hiérarchie du système judiciaire et à la procédure d'extradition. Vient ensuite la question cruciale de la preuve, à savoir quand est-ce qu'un policier est dans le légal ou l'illégal, quand l'obtention d'un mandat est obligatoire, quand peut-on considérer qu'il y a un flagrant délit, etc. Si les preuves sont retenues, reste à comprendre comment se déroule un procès et une éventuelle négociation entre parties, quelles peines sont appliquées (avec le cas des récidivistes et multirécidivistes) et comment obtenir une libération sur parole. S'en suit une liste des infractions les plus communes, accompagnées chacune d'un niveau et réparties entre les atteintes contre l'Etat, contre le département de Justice, contre les personnes, contre la religion, la liberté de conscience et la morale publique, et en dernier lieu contre les biens. Pour déterminer la peine (amende, TIG, incarcération, peine de mort), il suffira de se référer à un tableau récapitulatif en croisant les colonnes "niveau de l'infraction" et "gravité/répétition de l'infraction".

Retour au sein de la police dans la section suivante, avec une liste de nouveaux stages (arts martiaux, combat urbain, linguistique, partenariat, menottage, sports extrêmes, plus des niveaux supplémentaires pour les stages d'interrogatoire et d'infiltration) ainsi que de nouvelles capacités spéciales, pour les stages de tir, de criminalistique, de protection des personnalités et commando. Et tir toujours, avec une section consacrée aux armes à feu et à la balistique : lexique du mécanisme des armes, historique et statistiques, classification des différentes armes, particularités des blessures par balles, plus une liste de munitions en tous genres allant de la balle en plastique à la célèbre "tueuse de flics", et d'accessoires plus ou moins légaux, et pour terminer un échantillon d'armes non létales employées par la police et l'armée : gaz, tasers, sons infra-basses, flashballs.

Tout ceci formait la première moitié du supplément, la seconde est presque entièrement consacrée aux "Affaires en cours" du LAPD, c'est-à-dire :
- Cinq enquêtes au format 10-18, trois tournant autour de la police et de ses brebis galeuses, une quatrième à l'ambiance plus légère, une cinquième mettant en scène une personnalité appelée à prendre de l'importance, croisée parmi les tueurs en série de Helter Skelter.
- "Jours tranquilles à Susanville" : un scénario au cours duquel les cops pourront savourer quelques vacances bien méritées en Californie du Nord, loin du smog et des gangers de Los Angeles. Découvrant une sympathique bourgade campagnarde, reste à savoir si les cops pourront profiter durablement du paysage et de la douceur locale...
- "Jackpot !" : enquête discrète à Las Vegas lors du salon nord-américain du "Gun Show", sur fond de meurtre crapuleux. Quand un cadre de Sentry Corp finit en charpie au beau milieu d'un mass-murder, on peut être sûr que son employeur fera bien des vagues pour résoudre cette anicroche.

Il ne reste plus qu'à finir avec trois annexes :
- Les dossiers du SAD, qui permettront d'en savoir plus sur la personnalité du redoutable capitaine Bronstein et de ses lieutenants, sur les méthodes de recrutement de la division, sur ses taupes et détectives. Ce sera également l'occasion de comprendre les missions du SAD, en théorie comme en pratique, de même que l'esprit, la psychologie et les techniques qui animent l'unité de ceux pour lesquels "hors des procédures, point de répit". Dernières précisions avec les actuels chevaux de bataille du SAD et le conflit latent avec la mairie de LA, qui menace d'exploser tôt ou tard au grand jour...
- De nouvelles règles et quelques points de précision, en matière de combat (tir et corps à corps), d'initiative, de poursuite, d'interrogatoire ou encore d'encaissement.
- Et enfin un système de création rapide de PNJ, suivant cinq niveaux allant de novice à vétéran, dotés de caractéristiques et compétences mais avec également de différents "styles", des particularités et talents divers, qu'il s'agisse de tirer avec deux armes à la fois ou de passer totalement inaperçu, pour donner vie à ces personnages, simples anonymes, hommes de main, alliés ou "boss de fin de niveau".

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 3 décembre 2015.

Critiques

Colonel Moutarde  

Début de la seconde saison. Après de grosses déceptions, suppléments trop bavards, trop gros, beaucoup de matériel finalement pas très utilisable. Enfin un supplément 100% utile pour le maître de jeu et pour les joueurs. Des stages, des descriptions des procédures judiciaires, des précisions de règles (qui en avaient en effet besoin), des aides de jeu et toujours les bons vieux scénarios. De plus une cure d'amaigrissement, les auteurs ayant réalisé que leurs suppléments étaient vraiment trop gros. Un bon player guide, aussi utile que HITEK LOTEK. Une aide de jeu qui est 100% utile à tous, petits et grands.

Bon 4/5 car décidément pas de Magie ni d'occulte dans le monde de COPS je ne peux pas donner la note maximum. Et puis l'éternel défaut de la campagne qui avance à petit pas et du maître de jeu qui est autant dans le brouillard que ses joueurs par manque d'informations précises sur les tenants et aboutissants : "bon alors lui, OK vous l'aviez rencontré et vous le trouviez sympa mais maintenant il est bizarre et quand il parle vous avez envie de gerber... heu... il a changé de parfum... oui c'est ça. C'est son nouveau parfum" - scène vécue qui m'a convaincu de laisser tomber la Time line officielle du jeu pour éviter que ce genre de mésaventure ne se renouvelle.

 

On va finir par croire que notre journal a été acheté, mais... 10-99 nous fournit un sans-faute supplémentaire pour la remarquable gamme de COPS, qui les accumule avec une belle constance.

Pour faire rapide, ce supplément est un " player's guide " à la française, c'est-à-dire qui fournit à la fois des éléments de background pour tous les joueurs, MJ compris, et ajoute une petite dose de règles pour affiner le système de jeu en fonction de ses inévitables évolutions.

Je dis bien à la française, parce qu'il n'est pas indispensable au jeu, si ce n'est par la qualité de son contenu, et qu'il intègre... sept scénarios ! Deux sont complètement développés, cinq sont des " 10-18 " légèrement augmentés, avec assez de matière pour offrir de longues nuits blanches à vos COPS préférés.

Il faut encore compter avec de forts intéressants développements sur la vie quotidienne des flics de LA, le déroulement des interventions de police, la criminalistique et la criminologie, le système pénal californien et la balistique ; le tout délicieusement saupoudré des indispensables règles (Customiser son arme ! De nouveaux stages ! Des précisions de règles ! De nouveaux styles pour les PNJ !) qui permettent de transformer toutes ces données brutes en pur bonheur de jeu.

S'il n'y avait qu'une seule critique à faire à 10-99, c'est qu'il sorte si tard.

L'Ogre-Mercenaire - Casus Belli n°25

5 dés

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques