Contenu | Menu | Recherche

Viril, mais correct

Over the Edge

.

Références

  • Gamme : Conspirations / Over the Edge
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 240 pages sous couverture souple - format US

Description

Cette première édition d'Over the Edge s'articule en dix parties :

L'introduction renferme les informations habituelles sur la nature du jeu de rôle, le matériel nécessaire pour jouer, ainsi qu'une demande à l'attention des critiques : ne pas révéler les secrets d'Al Amarja (dont acte).

Le premier chapitre est consacré aux Player's rules. Il s'agit des règles que peuvent connaître les joueurs. Ces 28 pages détaillent principalement la création des personnages et les règles de combat. C'est le moteur du jeu.

Le second chapitre est intitulé Overview of Al Amarja et offre en 7 pages une première approche de l'île, tant du point de vue géographique que politique. Ce chapitre est réservé aux meneurs de jeu ou aux joueurs qui ont déjà une certaine expérience d'Over the Edge.

Le troisième chapitre, Deep Overview, décrit en 11 pages les dessous de la scène d'Al Amarja.

Le quatrième chapitre est intitulé The Edge et est consacré à la capitale de l'île ainsi qu'à ses habitants.

At Your Service est le cinquième chapitre du livre, et consiste en un véritable guide touristique d'Al Amarja (en 38 pages). On trouve dans cette partie une description détaillée des principaux établissements de l'île et des personnages non joueurs qui s'y attachent : hôtels, restaurants, hôpitaux, bars, entreprises, aéroport, etc.

Forces to be reckoned with est le chapitre consacré aux organisations d'Al Amarja. Chacune d'entre elles est passée en revue de façon plus ou moins détaillée, en fonction de son importance, avec ses alliés, ses ennemis, ainsi que sa réputation et même des idées de scénarios impliquant ces groupes, gangs, conspirations et individus importants. C'est le coeur de l'ouvrage : pas moins de 58 pages sont consacrées à cette analyse sociologique.

Le septième chapitre est consacré aux règles réservées aux meneurs de jeu. On y trouve énormément de conseils de maîtrise, mais également beaucoup de détails sur certaines capacités spéciales réservées à certains PNJ.

Le huitième chapitre propose trois aventures introductives ainsi qu'une flopée d'idées de scénarios supplémentaires.

Enfin, le neuvième et dernier chapitre consiste en une série d'accessoires à remettre aux joueurs. Le plus utile d'entre eux est probablement le Business Directory qui reprend la liste complète des établissements mentionnés dans le chapitre cinq.

La traduction française d'Over the Edge, Conspirations, n'a pas repris l'intégralité du matériel fourni dans cette première édition. Les parties manquantes ont été intégrées dans le supplément Al Amarja. De plus, les trois scénarios ont été remplacés par une unique aventure, de création française. Autre différence entre les deux éditions : l'édition française situe Al Amarja dans le triangle des Bermudes, tandis que l'édition américaine la situait en mer Méditerranée.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

soner du  

Voici donc la première édition de cette merveille... il est vrai qu'elle ne paie pas de mine. Je me rappelle qu'à l'époque je me tâtais entre "Over The Edge" et "Skyrealm of Jorune 3", et c'est clairement la présentation qui a fait pencher la balance pour le second.

Plus tard, j'ai acheté la VF ("Conspirations") et c'est vraiment là que je me suis dit que j'avais raté quelque chose !! J'ai acheté la VO juste après (pour lire Tweet dans le texte, mais aussi parce que les suppléments VF tardaient à sortir) et me suis régalé.

Comparé à la 2nde édition VO, cette première édition fait pâle figure : largement moins bien organisée, illustrations pas très bien mises en valeur (et certaines très laides)... Le texte par contre était déjà merveilleux !! Seuls avantages que vous avez à acheter cette première édition :
- on peut la trouver pour pas cher
- vous avez les règles de conversion pour CORPS, Nightlife et To Challenge Tomorrow (cool !!)
Mais la 2e édition est bien plus belle, et possède quelques petits bonus intéressants.

Pour cette première édition, je mets une note de 4/5 pour le contenu (et en faisant abstraction de la 2nde édition) mais ce serait du 5/5 avec une forme plus engageante ...

Erick N. Bouchard (Baron Samedi)  

À mi-chemin entre X-Files, GURPS Illuminati et Men in Black, Over the Edge propose un univers assez "flyé" où tout se passe sur une seule île (!), où l'amusant et le bizarre se mêlent au sordide. Ce jeu est excellent pour qui aime le "freeform" et jouer des personnages assez disjonctés (héroïnomanes paranoïaques, clones de J.F. Kennedy, etc.) mais il m'apparaît difficile de rester sérieux à moyen terme, même si l'humour du jeu est plus noir qu'autre chose.

Le point très fort du jeu est le système très fluide et minimaliste (comparable à "Scales") ainsi que l'extrême flexibilité pour les personnages, de même qu'un jeu "sans frontière aucune". Seul désagrément, il est difficile d'y jouer quelque chose d'organisé, et tous les personnages doivent idéalement correspondre à l'idéologie "anarchiste-libertarienne" de l'auteur, qui prêche une préférence politique assez prononcée pour la gauche caviar radicale à l'américaine, et une vision assez simpliste de la politique américaine.

C'est conséquemment un manque de sérieux et ce côté assez anarchique, qui limite la possibilité de campagne à mon avis, qui explique le score de 4 par rapport à 5 : le jeu est certes original, mais d'une durabilité limitée. Néanmoins, Al-Amarja s'inscrirait à merveille comme supplément pour tout jeu de conspirations...

Le Cosmocat  

Compte tenu du temps que j'ai passé à jouer à OtE avec la première édition (celle dont nous parlons), j'aurais mauvaise grâce à critiquer l'objet. Mais c'est un fait : illustrations ignobles et mauvaise organisation. L'aspect génial du jeu : une très grande liberté est laissée aux joueurs pour définir ce que sont leurs personnages, et une très grande quantité de conspirations toutes plus grillées les unes que les autres. Un immense potentiel scénaristique, et plein plein plein de bidules pour improviser sans dommage. Je lui mets... Oh et puis zut. Je mets 5 quand même, parce que je joue encore aujourd'hui avec cette version, 10 ans après sa sortie.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :