Contenu | Menu | Recherche

Le site du GROG, c'est comme le dieu de l'Ancien Testament : beaucoup de règles, aucune pitié !

Shem - Gateway to the South

.

Références

  • Gamme : Conan OGL
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2006
  • EAN/ISBN : 978-1-905471-85-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages couleur à couverture rigide.

Description

Cet ouvrage est consacré à un immense territoire qui s’étend de l’océan occidental jusqu’au royaume oriental de Turan. Constituées d’un petit royaume à l’ouest et d’une multitude de cités-états à l’est, les terres de Shem forme une véritable plaque tournante entre la Stygie et les Royaumes Noirs au Sud, Turan à l’Est et les royaumes hyboriens au Nord. Elles sont symbolisées par la ville de Zamboula qui a connu plusieurs gouvernants de différents empires.

Le livre commence par une page consacrée aux crédits et à la table des matières, suivie de l’Introduction (1 page). Puis Life in Shem (17 pages) détaille la culture et la civilisation des fils de Shem, en présentant les styles vestimentaires et l’équipement, le sens de l’honneur et les allégeances, le rôle de la femme dans la société, le mariage, la propriété, les diverses professions, le commerce, l’organisation sociale et le calendrier. A chaque fois, une distinction est établie entre les nomades et les sédentaires.

Shemite Sub-races (5 pages) fournit ensuite les données techniques nécessaires pour l'interprétation des Aphakis, la caste dominante de Tombalku,  la cité mystérieuse située au-delà du désert méridionale que Conan visite dans la nouvelle Les tambours de Tombalku. Chaque classe de personnage est modifiée pour s'adapter au contexte shémite.

The Shemite Military (7 pages) se consacre notamment aux célèbres soldats, les Asshuris, souvent employés comme mercenaires par qui peut s’en donner les moyens. Les différentes formations militaires et les raids nomades suivent, sans oublier les deux montures particulières à ce type d’environnement : les chevaux et les dromadaires, dont les caravanes peuvent remonter jusqu’au Zamora.

Medicine & Health in Shem (4 pages) décrit la médecine shémite et liste les maladies que l’on peut rencontrer dans cette région. Une fois de plus, le chapitre établit une distinction entre les nomades et les sédentaires dans le diagnostic et le traitement des maladies. Shemite Religion (6 pages) poursuit le traitement de la religion, plus marquée par des concepts que par des pouvoirs divins tangibles. À l’inverse de nombre de nations, les divinités shémites sont très nombreuses puisqu’en plus des cultes répandus, chaque cité-état s’identifie à un dieu particulier, à l’instar d’un patronage.

Sorcery & Alchemy (9 pages) introduit 4 nouveaux sorts (3 de malédiction et 1 lié au climat), 4 objets magiques, 3  tomes antiques de sorcellerie. et des préparations médicamenteuses et alchimiques.

Governance & Law (6 pages) expose l'organisation du système gouvernemental shémite, l’histoire de cette nation et ses lois, toujours en opérant une distinction entre les nomades et les cités-états. Shemite Gazetteer (23 pages) établit la liste de 30 cités, dont Asgalun la capitale du royaume occidental, avec des descriptions sommaires ou plus détaillées pour des villes importantes ou célèbres. Deux plans pleine page sont également fournis pour Akbitana, la cité de l’acier, mondialement réputée pour ses forgerons, et Eruk, la cité des Asshuris.

Skills, Feats & Manoeuvres (6 pages) propose 4 nouvelles utilisations des compétences Appraise, Heal, Intimidate et Knowledge (Astrology), ainsi que de 18 nouveaux dons et 3 nouvelles manœuvres de combat. Foes & Fiends (6 pages) est un bestiaire présentant essentiellement des démons, certains très puissants. Non-Player Characters (4 pages) détaille 4 PNJ, dont Conan lorsqu’il était le chef des Zuagirs, un clan de pilleurs nomades que l’on retrouve dans plusieurs nouvelles.

La dernière page est consacrée aux termes de l'Open Game License.

Cette fiche a été rédigée le 9 décembre 2015.  Dernière mise à jour le 16 décembre 2015.

Critiques

The King  

Les suppléments régionaux m’avaient jusqu’à présent plutôt déçu, essentiellement en raison d’un style d’écriture peu immersif, mais aussi parce que l’auteur s’est souvent concentré sur des sujets peu utiles, tout au moins en ce qui concerne leur contenu par rapport au nombre de pages. Heureusement, il a renoncé à indiquer des informations aussi farfelues que le nombre de barbiers dans chaque ville (je ne plaisante pas : Aquilonia - Flower of the West).

L’auteur n’est cependant pas le premier à être critiquable car il faut admettre que le travail d’editing de Mongoose n’a pas fait dans la dentelle et ne lui a pas facilité la tâche. Le texte initial sur Shem comprend 162 pages (sans les plans et dessins) et nous nous retrouvons avec un livre de 96 pages. Pour exemple, le gazetteer, c'est-à-dire la description proprement dite des villes et de la région, faisait 47 pages avant d’être remis à Mongoose, qui en a publié un chapitre de 23 pages. Cherchez l’erreur !

Pour en revenir à l’ouvrage, Shem est l’un des derniers suppléments régionaux de la 1re édition, et il est fort possible que l’auteur ait tenu compte des critiques afférentes aux ouvrages précédents. Ici, les chapitres sont assez équilibrés, même si certains restent redondants, par exemple celui sur les maladies, identique à 90 % avec les autres, ou encore celui sur les divinités qui provient de Faith and Fervour.

Sur le plan des bonnes choses, je citerai la description des célèbres mercenaires asshuris, avec la possibilité d’adhérer à ce corps d’élite et d’y progresser en son sein. Malgré la coupe franche, le gazetteer est également très bien fait, avec de beaux plans en pleine page de quelques cités-états, dont Akbitana, la cité de l’acier. Les autres chapitres sont de nature identique à ce que l’on trouve ailleurs, avec de nouveaux sorts, talents, compétences et manœuvres, des nouveaux monstres et des PNJ. Tous ne sont pas forcément géniaux, mais ils peuvent avoir leur utilité.

Globalement, c’est plutôt réussi et mieux écrit que les autres suppléments régionaux. Peut-être est-ce aussi mon affinité naturelle avec cette nation de Shem qui, la première, a su se rebeller contre la puissante Stygie et se libérer de son joug, bien avant la naissance du Cimmérien.

Critique écrite en mars 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques