Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Conan

.

Références

  • Gamme : Conan OGL
  • Sous-gamme : Conan - Deuxième Edition
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2007
  • EAN/ISBN : 978-1-905850-06-8
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 420 pages à couverture rigide.

Description

Cette seconde édition de Conan succède à l'édition atlante. Elle reprend les mêmes chapitres, avec quelques ajouts et modifications. Parmi les plus importantes, citons l'apparition d'une nouvelle classe, la "Temptress", la notion de classe interdite pour certaines races, et l'ajout d'un chapitre sur les religions. Comme dans la version précédente, l'ouvrage est émaillé de citations des nouvelles de Howard.

Introduction : Welcome to the Hyborian Age (3 p.)
Cette section propose un survol du monde hyborien, de son histoire et de ses principales nations. Elle explique également la nature de cet univers : un monde où la magie et le surnaturel abondent mais mènent immanquablement à la corruption et à la mort.

Overview : The Foundation of All Things (7 p.)
Ce chapitre commence par expliquer le principe du jeu de rôle en général et les particularités de Conan RPG en particulier. Il détaille le contenu des différents chapitres de l'ouvrage avant de s'adresser tout d'abord aux joueurs ne connaissant pas Conan et leur donner quelques conseils quant à la création de leur premier personnage. La deuxième partie de ce chapitre présente le processus de création de personnage. A noter que ce chapitre fait mention d'un scénario d'introduction; celui ci a été retiré de l'ouvrage par l'éditeur pour être publié dans sa revue électronique Signs & Potents.

Races : Peoples of the Hyborian Age (25 p.)
Tous les personnages joueurs sont humains dans Conan RPG, mais chaque nation possède des particularités qui se traduisent par des avantages et des désavantages. Une quinzaine de nationalités sont ainsi accessibles aux joueurs, certaines disposant de variantes locales. Chaque section propose une présentation générale de la race et de sa culture, des suggestions de noms et la liste de ses particularités techniques. Outre les ajustements de caractéristiques et les divers bonus, une race peut conférer des compétences et langues supplémentaires. Chaque race présente également une ou plusieurs classes de prédilection - un personnage progressant dans la classe de prédilection associée à sa race reçoit des dons supplémentaires - ainsi qu'une classe interdite, dans laquelle un personnage ne peut pas investir à la création.

Classes : Heroes of the Hyborian Age (47 p.)
Ce chapitre présente les neuf classes de personnage accessibles aux joueurs :
- Barbarian, guerrier sauvage et adepte de la survie
- Borderer, frontalier vivant à la lisière de la civilisation
- Noble, aristocrate et leader
- Nomade, guerrier du désert
- Pirate, corsaire à la solde d'une nation maritime ou flibustier sans foi ni loi
- Scholar, classe érudite rassemblant les savants, les prêtres et les sorciers
- Soldier, soldat ou mercenaire
- Temptress, demi-mondaine usant de ses charmes pour s'établir socialement
- Thief, voleur, cambrioleur, brigand ou pilleur de tombes
Ce chapitre décrit également le fonctionnement des points de destin, qui permettent aux héros de survivre à une attaque qui devrait les tuer ou de réduire leur corruption. Il explique ensuite l'équipement dont les personnages disposent en début de carrière, et s'attarde sur le système des allégeances, qui remplace l'alignement, des codes de l'honneur et de la réputation.

Skills : The Difference between Life and Death (28 p.)
Ce chapitre commence par décrire toutes les règles d'acquisition et d'utilisation des compétences, avant de décrire la quarantaine de compétences auxquelles les personnages ont accès.

Feats : Tricks of Swords and Sorcery (20 p.)
Ce chapitre décrit la centaine de dons que les personnages peuvent choisir.

Equipment : Loot, Coin and the Spoils of War (25 p.)
Ce chapitre consacré à l'équipement décrit essentiellement les armes, armures et autres objets que les personnages peuvent acquérir.

Combat : Steel, Flesh, Blood and Bone (35 p.)
Le système de combat de Conan RPG est similaire à celui utilisé dans D&D3, mais il possède différentes particularités destinées à rendre la violence des affrontements décrits dans les nouvelles de Howard. Ainsi, l'armure n'est pas considérée comme un bonus à la défense mais offre une réduction des dégâts, qui s'amenuise au fur et à mesure qu'elle absorbe les coups ; les combattants ont le choix entre la parade et l'esquive, chaque manoeuvre ayant ses avantages et ses inconvénients. Les personnages peuvent également choisir de se battre en force ou en finesse, selon l'arme qu'ils manient et l'adversaire qu'ils affrontent. Différentes manoeuvres spéciales font également leur apparition, directement inspirées de passages des nouvelles de Howard. Ce chapitre commence par une présentation générale du déroulement des combats et des différentes valeurs utilisées pendant les affrontements, avant de décrire le système d'initiative et les différentes actions possibles, classées par catégories. Il se poursuit par la gestion des points de vie et de l'état de santé des personnages, avant de s'intéresser aux déplacements et aux terrains. Enfin, les dernières pages de ce chapitre sont consacrées aux actions de combat spéciales telles que la lutte, la charge ou le combat monté, ainsi qu'aux manoeuvres de combat particulièrement efficaces que seuls les personnages ayant une certaine expérience peuvent entreprendre.

Sorcery : Knowledge and Power (58 p.)
Toutes les règles concernant la pratique de la sorcellerie sont rassemblées dans ce chapitre : utilisation des points de pouvoir et sacrifices humains, lois mystiques touchant les sorciers, conséquences des échecs magiques, corruption et folie. La deuxième partie décrit les différentes écoles de sorcellerie et les sorts qui dépendent de chacune.

The Hyborian Age by Robert E. Howard (15 p.)
Ce chapitre est la retranscription exacte de l'essai L'Age Hyborien dont Robert Howard s'est servi comme fondation pour son oeuvre et qui raconte l'histoire de l'humanité depuis le cataclysme ayant englouti l'Atlantide jusqu'à la chute des Royaumes Hyboriens envahis par les orientaux, juste avant le début de notre histoire écrite. Ce chapitre n'a donc pas bougé depuis la première édition, si ce n'est que depuis l'édition atlante, il est désormais illustré par une série de dix cartes montrant les différentes nations de l'Age Hyborien.

Gazetteer : A Guide to Conan's World (39 p.)
Ce chapitre est un guide géographique général des nations, cités et cultures de l'Age Hyborien.

Religions (11 p.)
Ce chapitre décrit les principaux panthéons du monde de Conan, ainsi que les obligations et avantages qu'ils procurent à leurs prêtres et adorateurs.

Bestiary : Creatures of the Hyborian Age (45 p.)
Le contenu de ce chapitre est identique à la première édition, mais les caractéristiques techniques des créatures ont été corrigées, et les dons manquants rajoutés. Il commence par présenter une race réservée aux PNJ (les Khaurans, peuplade de bergers) ainsi qu'une classe de PNJ : l'homme du peuple. Le bestiaire proprement dit commence par la présentation détaillée du profil de description des créatures. Le reste de ce chapitre est divisé en plusieurs parties. La première présente quelques PNJ typiques : corsaires noirs, pictes, cavaliers turaniens. La seconde est un catalogue d'animaux en tous genres, depuis les bêtes de trait jusqu'aux araignées géantes, si nombreuses en Hyborie. Enfin, la troisième partie est consacrée aux monstres. Elle débute par quelques mots sur la terreur de l'inconnu avant de décrire démons, élémentaires, morts-vivants, hommes-singes et autres lycanthropes.

Campaigns : Recreating the Hyborian Age (17 p.)
Ce dernier chapitre est plus particulièrement destiné au meneur de jeu. Il explique comment mettre en place une campagne à l'Age Hyborien, les grands thèmes que l'on peut développer, les différentes ambiances qu'on peut mettre en scène, et les diverses techniques permettant de retrouver l'atmosphère des nouvelles de Howard.

L'ouvrage se termine par une fiche de personnage vierge de deux pages et un index général de sept pages.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 26 mai 2016.

Critiques

The King  

 

Une très grosse progression par rapport à la première édition. Le système reste certes le même, mais on peut dénombrer pas mal de subtilités et de règles clarifiées. Bref, c’est bien plus agréable de maîtriser avec ces règles. Les manœuvres sont plus nombreuses et les combats sont mieux décrits. Les règles sur les poisons sont également mieux écrites et donnent place à des moments de suspense. Quant au gazetter, il est plus approfondi et détaille même les effets de divers terrains en termes de règles. Bref, on a un gros bouquin qui se suffit quasiment à lui-même pour débuter, même si la plupart des MJ ont sans doute déjà des suppléments de la 1ère édition.

Pour que ce livre de règles soit vraiment complet, il manque un scénario. Il est pourtant prévu dans l’intro, au chapitre 15, mais il est introuvable. Je ne sais pas s’il s’agit d’une coupe éditoriale ou s’il a disparu lors de la mise en page. Cela dit, ce n’est pas trop grave, car c’est à peu près la période où Mongoose Publishing a choisi de proposer gratuitement son prozine numérique, Signs & Portents, qui présentait presque chaque mois un article et/ou un scénario pour Conan. Ceci compense donc largement cela et ce n’est pas le matériel qui manque.

Objectivement, et malgré le fait que je n’aime pas beaucoup le système d20, ce livre de règles aurait pu obtenir la note maximale s’il n’y avait pas eu quelques ombres au tableau. Les illustrations intérieures sont plutôt réussies, mais pas très nombreuses. La couleur a disparu, hormis les intérieurs de couverture montrant le continent de l’âge hyborien. C’est dommage car j’aimais bien la couleur crème au citron de l’arrière plan qui allait très bien avec le papier imitation qualité pulp de la 1ère édition. Mais ce n’est pas cela qui plombe l’ouvrage.

Le plus gros défaut est que c’est aussi la période où Mongoose a acheter une imprimerie et s’est mise a imprimer ses propres livres pour gagner du temps et sans doute de l’argent, plutôt que de les faire imprimer en Chine comme c’était le cas jusqu’à présent. Si c’est une excellente idée au demeurant, mal lui en a pris, car elle ne disposait vraisemblablement pas des compétences nécessaires au métier d’imprimeur. Certes, nous avons eu droit à partir de ce moment à des livres dont les illustrations noir et blanc étaient en très haute résolution, ce qui leur donnait une grande qualité visuelle, mais l’encollage laissait souvent à désirer et les tranches des livres étaient souvent trop larges par rapport à la pagination, entraînant fréquemment un problème de reliure. Le livre ne part pas en lambeau comme avait la manie de le faire certains suppléments de Jeux Descartes, mais il faut quand même le manipuler avec grand soin.

Il est un peu regrettable de devoir baisser la note à cause de la médiocre qualité d’imprimerie, car Mongoose avait fait un réel effort pour développer un livre de règles concis et complet, secondé par un matériel gratuit et conséquent pour Conan.

Critique écrite en juillet 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques