Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Compendium (The)

.

Références

  • Gamme : Conan OGL
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2006
  • EAN/ISBN : 1-905850-35-2
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en quadrichromie de 96 pages (papier pulp) à couverture rigide.

Description

Cet ouvrage est un supplément éclectique qui regroupe essentiellement des articles du magazine de Mongoose Publishing, Signs & Portents, ainsi que deux aventures inédites. L’ouvrage commence par les crédits et la table des matières (1 page), puis entre immédiatement dans le vif du sujet avec l’introduction (1 page)

Solo & Duo Play (4 pages) donne des conseils pour un maître de jeu et un ou deux joueurs. Après tout, Conan est souvent seul lors de ses aventures. The White Hand of Hyperborea (6 pages) décrit le mystérieux culte de sorciers assassins d’Hyperborée, avec une classe, de nouveaux sorts et des objets. Danger in the Westermarck (6 pages) est une aventure pour niveaux débutants se déroulant dans les terres pictes.

The Bandit (3 pages) présente une nouvelle classe plutôt destinée aux personnages non-joueurs, tandis que Three Sides of the Coin (4 pages) propose 3 codes d’honneur (chevalier, mercenaire et voleur) et 2 classes de prestige (mercenaire du Gunderland et chevalier du Poitain). The Kordavan Way (3 pages) traite du code de l’honneur des chevaliers du Zingara.

Plunderers of the Dead (13 pages) est une aventure pour niveaux 2 à 5, impliquant des sorciers de la main blanche, présentés au début du supplément. Encounters (7 pages) détaille, comme son nom l’indique, des tables de rencontre aléatoires et quelques piège sont également fournis. Darkarra: The Spirit Eaters of Darfar (6 pages) traite d’une secte de sorciers du Darfar, dans les Royaumes Noirs, et inclut de l’équipement spécifique. Khemi (6 pages) est la capitale religieuse de la Stygie. Sa culture et la disposition de ses quartiers est évoquée, mais il n’y a aucun plan.

The Children of Jullah (9 pages) est une aventure inédite pour niveaux 4-5 qui se déroule dans les Royaumes Noirs et peut être inclus à la mini-campagne Tales of the Black Kingdoms. Enfin, The God in the Bowl (24 pages) est une autre aventure inédite pour niveaux 1-3, inspirée de la nouvelle éponyme d’Howard.

L’ouvrage se termine par 2 pages de publicités pour d’autres suppléments Conan et s’achève par le texte de la licence OGL (1 page).

Cette fiche a été rédigée le 28 novembre 2015.  Dernière mise à jour le 11 décembre 2015.

Critiques

The King  

C’est un supplément fourre-tout plutôt dispensable dans la mesure où la plupart des articles sont issus du prozine de Mongoose (Signs & Portents). Les scénarios n’ont rien d’exceptionnel mais peuvent se jouer en une soirée et sont bien vus pour compléter le livre de base qui en est dépourvu. Quant aux articles, certains sont plus intéressants que d’autres, notamment Khemi, the White Hand of Hyperborea, spirit eaters of darfar, sans être, là aussi, transcendants.

Ensuite, si vous avez déjà les magasines Signs & Portents, il faut voir si les quelques articles inédits valent l’achat. La couverture est toutefois superbe, Chris Quilliams oblige. À noter qu’elle devait servir à l’origine pour une grosse campagne de près de 400 pages se présentant sous forme de boîte et intitulée Conan and the shadow of the sorcerer. Mais comme rien ne se perd à l’âge hyborien (malgré les voleurs de Zamora), elle devrait finalement paraître sous un autre système, le 2d20, édité par Modiphius.

Critique écrite en mars 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques