Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Recueil de Mini-Aventures

.

Références

  • Gamme : Chroniques Oubliées
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Black Book Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : novembre 2015
  • EAN/ISBN : 978-2-36328-164-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 80 pages en couleurs à couverture rigide.

Description

Ce recueil contient 16 scénarios pour Chroniques oubliées Fantasy ayant en commun d'être jouables en une soirée, parfois en une ou deux heures. Initialement conçu parmi les rétributions supplémentaires destinées aux souscripteurs de la campagne Anathazerin en juillet 2015, ce recueil a ensuite été rendu disponible séparément en boutique et en PDF sur le site de l'éditeur.

Après une page de titre et de crédits et une page de sommaire, un avant-propos (1 page) rappelle le contexte de l'élaboration du recueil.

Chaque scénario s'étale ensuite sur 4 pages en moyenne, allant jusqu'à 10 pages, mais plus souvent 5 ou 6 incluant une illustration en pleine page. Les scénarios sont destinés à des personnages de niveau 1 à 13-14. Ils prennent place dans un univers de fantasy générique sans cadre de jeu particulier en dehors des peuples de Chroniques oubliés Fantasy. Ils forment des intrigues indépendantes, aisément insérables dans le cours d'une campagne.

  • L’auberge noyée, par Damien Coltice (4 pages), est un scénario semi-ouvert destiné à des personnages de niveau 1. Très court (il est jouable en moins d'une heure), il amène les PJ dans une auberge où ils doivent retrouver un contact qui ne vient pas. Entre l'ambiance étrangement tendue et les pluies qui provoquent une inondation, la soirée ne sera pas de tout repos.
  • Ce crâne avait une langue et pouvait chanter, jadis, par Tristan Lhomme (4 pages), est une enquête urbaine destinée à des PJ de niveau 1. Les PJ enquêtent sur d'étranges morts portant des marques verdâtres et vont mettre le doigt sur quelques petits secrets dérangeants parmi les habitants du village.
  • Le dernier des miaulements, par Géraud G. (4 pages), est une enquête à la trame linéaire mais potentiellement ouverte destinée à des personnages de niveau 1 et à un MJ confirmé. Les PJ arrivent dans un village dont la population est occupée à fuir car les chats sacrés du dieu Méphistère se font mystérieusement assassiner. Une petite fille aveugle et irrésistible s'agrippe alors à eux en les suppliant de trouver qui a blessé son chaton.
  • Le schlikoungouniark, par Philippe Rat (4 pages), est un scénario linéaire humoristique destiné à des PJ de niveau 1 ou 2 et à un MJ confirmé capable d'improviser. Après avoir porté secours à une petite fille, les PJ contractent le schlikoungouniark et vont devoir trouver un moyen de se faire soigner malgré l'accueil assez froid qu'on leur réserve au village le plus proche.
  • Les chutes du faucon noir, par Laurent Devernay (4 pages), est un scénario linéaire pour un groupe de jeu débutant et des PJ de niveau 1 ou 2. Alors que les PJ progressent dans une forêt, un engin étrange s'écrase non loin de là, attirant leur attention, mais aussi celle d'un trappeur et d'une bande de gobelins cupides. L'équipage de gnomes tente de réparer, mais le fonctionnement de l'engin réserve des surprises à tout le monde.
  • Vampire, vous avez dit vampire ?, par Jérôme Cordier (4 pages), est un scénario linéaire destiné à un groupe de jeu débutant et à des personnages de niveau 2 ou 3. A l'issue d'un voyage éreintant et d'une confrontation à une meute de loups, les PJ espèrent une soirée tranquille à l'auberge, mais vont avoir affaire à une créature mystérieuse.
  • L’auberge du martin vermeil, par Julien Dutel (6 pages), est un scénario ouvert destiné à des joueurs de tout niveau incarnant des PJ de niveau 3 et à un MJ aimant improviser. Les PJ passent la soirée à l'auberge du couple Perbelle lorsqu'elle est assiégée par une bande d'orques. Manichéen ? Pas tant que ça, car quelques secrets peu ragoûtants attendent les PJ.
  • Le monolithe, par Laurent Bernasconi (4 pages), est un scénario linéaire du type film-catastrophe destiné à un groupe de jeu débutant et à des personnages de niveau 3 ou 4. En arrivant dans un village, les PJ voient un prêtre occupé à bénir un monolithe consacré à d'anciens dieux... Ce qui déclenche bientôt un cataclysme qu'ils vont devoir stopper en très peu de temps.
  • Le démon dans ma peau, par David Burckle (4 pages), est un scénario linéaire destiné à des joueurs débutants incarnant des personnages de niveau 4 ou 5 et à un MJ expérimenté. Les PJ sont engagés pour escorter un sorcier prisonnier dans une prison très spéciale et se retrouvent dans une situation des plus périlleuses.
  • Les brasiers de la colère, par Maxime Chattam (10 pages), est un scénario linéaire destiné à un groupe de jeu débutant et à des personnages de niveau 5. Les PJ arrivent dans une région ravagée par ce qui ressemble furieusement aux attaques nocturnes d'un dragon. Entre les villageois en colère sortant les fourches et cette femme étrange qui supplie les PJ de les aider, ils vont devoir découvrir ce qui se passe exactement.
  • Le perchoir des loups, par Damien Coltice (6 pages), est un scénario ouvert destiné à un groupe de jeu débutant et à des PJ de niveau 6. Les PJ traversent une épaisse forêt où ils vont se trouver mêlés à une sombre affaire de lycanthropie et faire potentiellement diverses mauvaises rencontres.
  • Piège de sang, par Jérôme Larré (4 pages), est un scénario ouvert destiné à un MJ aimant improviser et à des joueurs débutants incarnant des personnages de niveau 7. Au cours d'une soirée dans le palais d'un riche seigneur, les PJ sont pris dans une attaque orchestrée par de sournois elfes noirs.
  • Folie climatique, par Romain d’Huissier (4 pages), est un scénario linéaire destiné à un groupe de jeu de tout niveau et à des personnages de niveau 7 ou 8. Les PJ passent à proximité d'un village où le climat est complètement perturbé. Ce sera à eux d'en découvrir la cause, mais les villageois ont déjà engagé des aventuriers concurrents.
  • L'Éclipse rouge, par Pierre Balandier (6 pages), est un scénario à mystère destiné à un groupe de jeu de tout niveau et à des personnages de niveau 7 à 9. Les PJ doivent porter secours aux prêtres d'une ville assiégés dans leur temple, dans le contexte d'une éclipse rouge qui gêne leurs actions.
  • Un festin aigre-doux, par Laurent Bernasconi (4 pages), est un scénario au démarrage linéaire et au dénouement ouvert, destiné à un groupe de jeu expérimenté et à des personnages de niveau 10. Les PJ sont engagés pour accompagner un cuisinier à un concours organisé par un seigneur ogre dans une région peuplée de géants.
  • Dans la cour des grands, par Tête Brûlée (4 pages), est un scénario destiné à un groupe de jeu confirmé et à des personnages déjà puissants de niveau 13-14. Les exploits des PJ ont attiré l'attention d'un puissant dragon qui leur offre une amitié ainsi qu'une mission. Si puissants qu'ils soient, les PJ ne peuvent pas vraiment refuser.

Le recueil se termine par une page contenant une publicité pour la campagne Anathazerin et le copyright de l'Open Game Licence de Wizards of the Coast.

Cette fiche a été rédigée le 21 février 2016.  Dernière mise à jour le 8 juin 2016.

Critiques

Le Loup Qui Rôde  

En moins de 80 pages, ce petit livre réussit le tour de force de caser pas moins de 16 aventures, pouvant allègrement être développées par n'importe quel MJ. 

Tout d'abord, saluons l'initiative de proposer ce recueil : des scénarios courts, jouables en deux heures pour la plupart, sont souvent ce qui manque en JDR, et ces "mini-aventures" sont parfaites pour une soirée en semaine après une dure journée de travail par exemple.

Côté forme: rien à dire, c'est un sans -faute. Couverture rigide, papier glacé, belle présentation, belles illustrations, le tout en couleurs. Cela donne vraiment envie de lire toutes ces aventures, les unes après les autres. Surtout que vu le format, le livre est transportable partout...

Côté fond, il y a à boire et à manger dans ces aventures.

Les aventures qui m'ont le moins convaincu sont L'auberge noyée, Le schlikoungouniark et Vampire, vous avez dit vampire ? qui manquent vraiment d'un développement digne de ce nom. Le dernier des miaulements comporte aussi un pitch qu'il m'est impossible de proposer sérieusement à mes joueurs...

Les autres scénarios sont plus réussis et comportent des thèmes classiques mais bien travaillés (comme L'auberge du martin vermeil, ou Le perchoir des loups) aussi bien que des aventures bien fun (Les chutes du faucon noir ou Piège de sang). J'ai particulièrement apprécié Ce crâne avait une langue et pouvait chanter jadis, (très bien écrit, low fantasy, et pouvant être calée dans n'importe quelle ville avec un cimetierre), mais aussi Les brasiers de la colère, où les joueurs ne sauront pas quel camp rejoindre, si le MJ est doué.

Il y en a donc pour tous les goûts, et chaque MJ y trouvera au moins deux ou trois aventures parfaites pour son groupe de joueurs. Je ne regrette pas mon achat. 

Critique écrite en juillet 2016.

Alahel  

1.) Qu'est ce qu'on a ?

Un recueil de courts scénarios pour l'un des quatre JDR médiéval-fantastique publiés par Blackbook édition, tous plus qu'inspirés du plus célèbre JDR de tous les temps (comme on dit).

Ou comment j'ai mis du Casus Belli (ancienne version) dans mon donjon.

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Par hasard, j'ai acheté sur un forum Anathazerïn, la méga campagne pour Chroniques Oubliées et, dans le lot, il y avait ce petit recueil de scénarios, à couverture dure et criarde.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Aucun des trois, donc... on pourrait dire involontaire, mais non, puisque je voulais acheter Anathazerïn en version full, avec les bonus, c'est juste que je ne connaissais pas l'existence de cette compilation.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Au départ, rien, puis à la lecture de la 4e de couverture, un recueil de mini-scénarios jouables en une poignée d'heures, dont un scénario de Maxime Chattam, le maître du thriller et de la fantasy française (je cite). En tout, 16 scénarios sur 80 pages environ.

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Voici dans le détail mon avis pour chaque scénario, noté de 1 à 5.

D'une manière générale :

- Il est difficile de trouver des motivations d'implications crédibles pour les niveaux intermédiaires et supérieurs (à l'exception notable du dernier scénario), et le syndrome de l'équipe d'aventuriers en maraude du premier au dernier niveau est assez tenace.

- Le format est également clairement un peu court pour les scénarios destinés à des PJ de niveaux 10 et plus.

L’auberge noyée, une embrouille d’auberge alambiquée de niveau 1, par Damien Coltice [note : 2]

Un honnête scénario d'introduction pour de purs débutants, avec deux écueils majeurs, mais heureusement facile à corriger.

[Spoiler] Le trafic de cornes de licorne, avec une caisse qui en est remplie, et le fait que les créatures de la cave ne sont là que pour se faire combattre, sans aucune autres alternatives que de se faire trucider. Pour de l'initiation, expliquer que tout ce qu'on croise doit s'exterminer, c'est vraiment dommage. [Spoiler]

Ce crâne avait une langue et pouvait chanter, jadis, une enquête urbaine de niveau 1, par Tristan Lhomme [note : 5]

Une enquête du Collectif [NDLR : référence à une blague des milieux rôlistes qui énonce que T. Lhomme, au vu de sa productivité, ne peut être que le pseudo d'un collectif d'auteurs], tout à fait dans l'esprit des (très) bons scénarios du Collectif. Avec des joueurs un peu fins, ça doit être jouissif et offrir des bons moments de roleplay. Comme toujours avec Mista Lhomme, l'enquête n'est pas vraiment complexe mais est un prétexte pour découvrir les faiblesses de l'âme humaine et les secrets du passé. 

Le dernier des miaulements, une enquête-mystère de niveau 1, par Géraud G [note : 4]

Une enquête sympathique avec un petit coté Rêves de Dragons, qui m'a séduit malgré un ton un peu guimauve qui n'est pas ma tasse de thé, mais qui fonctionne bien. 

[Spoiler] J'ai juste un léger bémol sur la motivation de la grande méchante, mais je chipote. Attention, si vos PJ sont de purs mercenaires, ils passeront à coté du scénario. [Spoiler]

Le schlikoungouniark, une quête tordue et humoristique de niveau 1-2, par Philippe Rat [note : 4]

Malgré l'humour foutraque (le titre donne le ton), en noircissant un tout petit peu l'ambiance, on peut arriver à un final fort et intéressant.

Les chutes du faucon noir, un mystère technologique de niveau 1-2, par Laurent Devernay [note : 4]

Un petit moment "what the fuck ?!?", mais réussi et qui vous embarque (c'est le cas de le dire) dans une courte aventure qui changera des donjonneries habituelles. 

Vampire, vous avez dit vampire ?, un twist transylvanien de niveau 2-3, par Jérôme Cordier [note : 3]

Un honnête scénario, au twist à mon avis un peu faible mais qui, si l'ambiance prend, promet une soirée sympathique.

L’auberge du martin vermeil, un drame cannibale de niveau 3, par Julien Dutel [note : 5]

On sort avec succès des sentiers du donj' classique pour secouer un peu les joueurs et leurs certitudes. Je pense qu'il peut donner des résultats réellement mémorables.

J'ai cependant deux réserves:

[Spoiler] J'ai un peu de mal avec l'orc pacifiste, qu'on retrouve un peu trop souvent à mon goût ces derniers temps, mais ça n'est vraiment pas dramatique. Par contre, le scénario joué tel quel fait ingérer de la chair humaine (enfin humanoïde) aux PJ, ce qui peut réellement perturber les joueurs. À manipuler avec précaution ou à modifier au préalable. [Spoiler]

Le monolithe, une situation catastrophe minutée de niveau 3-4, par Laurent Bernasconi [note : 3+]

Un scénario plus qu'orienté action, on ou off selon que le MJ saura gérer (j'ai envie de dire "malgré le système") la spirale infernale.

Le démon dans ma peau, une punition pour méchants joueurs de niveau 4, par David Burckle [note : 3+]

Comme le précédent, tout est dans l'ambiance, ou ça passe, ou ça casse.

Les brasiers de la colère, une apparence trompeuse de niveau 5, par Maxime Chattam [note : 5]

Un bon scénario, bourré de PNJ hauts en couleur, de situations explosives et de beaux dilemmes. Il vaut mieux que le MJ soit confirmé pour en sortir la quintessence. Du tout bon, malgré un bémol :

[Spoiler] La dragonne est à mon avis trop faible pour être crédible, et a été baissé en puissance pour coller au scénario. Je pense que je le ferais jouer avec un "vrai" dragon, quitte à modifier un peu les choses pour expliquer sa faiblesse temporaire. [Spoiler]

Le perchoir des loups, une folie lycanthropique de niveau 6, par Damien Coltice [note : 2]

Je n'ai pas compris ce qu'on pouvait en faire, pour tout dire. La situation est posée, sans être mauvaise, mais pas vraiment passionnante, et ne m'a vraiment pas donner l'envie d'essayer d'y impliquer des PJ.

Piège de sang, une guérilla très John McClane de niveau 7, par Jérôme Larré [note : 4]

Un scénario efficace et violent, qui fonctionne (très) bien, mais qui nécessite un MJ et des joueurs efficaces.

Folie climatique, une tragédie météorologique de niveau 7-8, par Romain d’Huissier [note : 1]

Je pense que le scénario est hors-sujet et passe complètement à coté de l'ADN du dungeonverse. Je ne vais pas m’appesantir, d'autant plus qu'il peut certainement bien fonctionner dans d'autres univers, mais là, dans le cadre de Chroniques Oubliées (ou d'autres donjonneries), ça n'est pas possible.

Éclipse rouge, un sauvetage très périlleux de niveau 7-9, par Pierre Balandier [note : 2]

Le scénario n'est pas mauvais en soit, mais il m'a semblé linéaire et prévisible, et je me suis malheureusement ennuyé à sa lecture.

Un festin aigre-doux, un Top Chef chez nos amis géants de niveau 10, par Laurent Bernasconi [note : 4]

Malgré un pitch de base un peu too much et une intro un peu trop caricaturale à mon goût, avec un MJ efficace, ce scénario peut donner son lot d'émotions testostéronnées et de sueurs froides. Attention, de part son format, il demandera un vrai travail de développement (ou d'improvisation de haute volée) pour pouvoir être joué. Difficile de caser un scénario de niveau respectable en une poignée de pages.

Dans la cour des grands, un remède contre la grosse-tête de niveau 13-14, par Tête Brûlée [note : 4]

Comme le précédent, et pour les mêmes raisons, c'est plus un synopsis qu'un scénario à part entière (qui va donc demander du boulot), mais il doit être efficace et mémorable. J'ai deux bémols :

[Spoiler] L'amourette d'une dragonne pour un chef orc me semble pas super crédible, (mais il est facile de considérer qu'elle l'utilise au lieu de s'en amouracher), et les moyens (enfin le moyen) de faire revenir à la raison le grand dragon me semble un peu faible (et j'aurais bien aimé plusieurs pistes en ce sens pour aller au-delà du scénario et en faire un PNJ récurrent). [Spoiler]

6.) Allez-vous vous en servir ?

Oui, bien évidemment pas dans son intégralité, et a priori pas avec Chroniques Oubliées, mais j'ai eu quelques coup de cœur, et quelques envies de voir ce que certains donneraient en jeu.

7.) En conseilleriez-vous l'achat ?

Oui et non (mais plus oui quand-même).

Oui, parce que globalement, le résultat est clairement positif, avec quelques très bonnes surprises, mais non, à cause du prix, que je trouve excessif. À 20 €, je ne dis pas, mais à 30 €, ça me semble élevé pour un bouquin qui était offert aux souscripteurs dans le cadre de la précommande.

Ces derniers, par contre, ont fait une excellente affaire. C'est un vrai bonus et un vrai plus, carrément utile et intéressant.

Critique écrite en avril 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques