Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Joyaux de Pôle (Les)

.

Références

  • Gamme : Bloodlust
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Asmodée Editions - Siroz
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1993
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 126 pages à couverture rigide. Une grande carte recto-verso de la ville de Pôle est fournie avec le livre.

Description

Cinquième extension pour Bloodlust, Les Joyaux de Pôle se penche sur une description approfondie de la cité de Pôle, capitale de l'empire Derigion. Vingt chapitres composent le sommaire de cet ouvrage.

Le supplément commence par un aperçu de 9 pages donnant quelques généralités sur la ville, telles que son histoire, son architecture, ses systèmes politique et économique, son approvisionnement en eau, l'éclairage urbain, la recherche, l'influence des guildes et des sociétés secrètes.

Chaque chapitre s'attache ensuite à la description complète d'un quartier-type servant de référence pour les autres quartiers similaires de la gigantesque cité aux 13 millions d'habitants. Chacun de ces chapitres porte un nom (La Petite Durville ou Le Quartier des Délices par exemple) et se trouve approximativement localisé sur la carte. Il décrit la population ainsi que quelques citations typiques que l'on peut entendre dans le coin. Ensuite, les descriptions varient en fonction des spécificités du quartier et chaque chapitre est agrémenté d'une illustration appropriée en pleine page.

Le vingtième chapitre conclut la campagne commencée avec le scénario des règles en proposant le onzième scénario. A la question : "mais où est passé le dixième ? Il ne devait pas y en avoir deux par supplément ?" on ne peut que répondre que la numérotation a changé depuis le premier opus. Pour atteindre le nombre de onze scénarios il faut désormais tenir compte de celui inclus dans l'écran et qui ne devait, à la base, qu'être optionnellement inséré dans la campagne. Le dernier scénario (23 pages) s'intitule Lunes Rouges et termine donc la campagne Eclat de Lune.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 11 juin 2012.

Critiques

Emmanuel 'ketzol' LANDAIS  

LE Supplément pour Bloodlust !

Avec les joyaux de Pôle, vous pourrez jouer des mois entiers, cette cité (précurseur de Laelith, à mon goùt) regorge d'informations intéressantes.

A posséder absolument ! Et pour n'importe quel jeux med fan, il s'adapte assez facilement avec un peu de boulot.

Nyckeau  

La première extension de la gamme qui vaille vraiment le coup! Elle présente la capitale et dernier rempart de l'empire Derigion, Pôle aux dix millions d'habitants, en décrivant les quartiers, non pas un par un, mais par type. Ainsi vous avez un exemple de quartier où les jeux sont rois et ou les combats de galdiateurs font vivre l'économie, mais on vous signale qu'il y en a d'autres qui ressemblent et qui peuvent être mis à votre sauce. Cela à deux avantages: le premier est que si vous ne voulez pas vous fatiguer, tout est décrit, et le deuxième est que si au contraire vous voulez mettre quelque chose de spécial (le quartier des arènes comporte de petites arènes, mais rien ne dit que dans un des quartiers similaires, il n'y a pas un truc gigantesque pareil au colisée de Rome), vous pouvez!

Les descriptions ne sont pas trop précises, et donnent l'atmosphère du quartier, juste ce qu'il faut. Les quartiers décrits sont nombreux et peuvent être la source d'un nombre incroyable de scénarii). On y trouve en outre les deux derniers scénarii de la campagne éclat de lune, qui sont honorables. Le bémol est que ce supplément est moche, pas toujours très bien écrit, et que dans certains cas, les informations données sont un peu trop succintes. On pourra en revanche se féliciter du fait qu'il est plus dense que les quatre premiers supléments de la gamme.

Fab  

Enfin un supplément qui vaut vraiment le coup! En effet, comparé à ses prédecesseurs, Les Joyaux de Pôle est une sacrée réussite.

Tout d'abord, la ville. Elle est tout ce qu'un MJ imaginatif a toujours souhaité trouver dans une ville médiévale-fantastique : vertigineuse, avec un lourd passé historique facile à exploiter, riche en possibilités... bref, que du tout bon. Le pari de faire de Pôle le passage obligé de tout aventurier de Tanaephis est réussi : les descriptions sont assez claires (ça dépend des auteurs, donc des chapitres, mais dans l'ensemble ça va) sans être définitives (ce ne sont que des types de quartier qui sont décrit, et pas tous les quartiers), mêlant agréablement le médiéval et l'antique. Du coup, on n'a aucun mal à imaginer les terribles assauts "barbares" contre ce vestige d'un Empire quasi-disparu.

Ensuite, le format. Exit le remplissage systématique avec des redites du Livre de Base, place ici à de la création tout azimuth, avec ses hauts (beaucoup, comme la partie sur le Palais Impérial) et ses bas (un peu, principalement à cause d'un humour déplacé qui décidément colle à Siroz comme un sparadrap aux Dupont/Dupond). La meilleure partie est sans conteste l'introduction qui décrit la vie quotidienne à Pôle avec une clarté salutaire.

Enfin, les scénarios qui clôturent la campagne Eclat de Lune sont excellents, pyrotechniques, inoubliables, et renvoient aux oubliettes tous les précédents. La seule ombre au tableau tient à la présentation : austère, peu propice à l'imagination (comparez avec Laelith de la même époque, c'est criant), sans aucun plan autre qu'une carte illisible d'un côté et hideuse de l'autre, et avec des illustrations tout juste moyennes (Var Anda au saut du lit, avant le café et le jus d'orange). Avouons-le, ce n'est que pur détail.

A se procurer de toute urgence, que vous jouiez à Bloodlust ou pas!!!

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques