Contenu | Menu | Recherche

We aim to misbehave

Paris-Brest

.

Références

  • Gamme : Bitume
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Asmodée Editions - Siroz
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : 2-908765-28-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre à couverture souple de 80 pages.

Description

Comme son nom l'indique, ce supplément pour Bitume MK5 détaille deux secteurs géographiques très particuliers de la France d'après la Catastrophe : Paris et sa région d'une part, la Bretagne de l'autre, selon une technique éprouvée, du plus général au plus précis.

Paris (30 pages), tout d'abord, ressemble beaucoup à une ville fantôme : aux 90.000 habitants intra-muros, il faut rajouter les 500.000 de l'Ile de France, ce qui fait somme toute une sacré réduction. On trouve évidemment de nombreux vestiges de l'ancien temps, même si tous les bâtiments de construction récente ont été soufflés par le passage de la Comète. Les bâtiments encore debout ont souvent été astucieusement détournés de leurs fonctions premières, comme Planète Tragique, le Centre Pou Pou Pidou ou encore chez Sam Ritain où la population qui s'y est installée n'a rien à envier à celle qui hante les autoroutes... Et les redoutables fourmis semblent utiliser Paris d'une manière très expérimentale !

Mais tout cela n'est rien par rapport au sort de la Bretagne (20 pages). Jugez plutôt : la catastrophe a non seulement détaché la Bretagne du continent (en emportant le Mont St-Michel et Nantes, ce qui règle les polémiques), mais en plus, les raz-de-marée ont complètement détruit l'infrastructure routière et une bonne partie des véhicules. Ce qu'il reste des bretons est un assemblage hétéroclite de corsaires et de pirates (dont Alphonse, fils de Jean-Marie le Chef, borgnes de père en fils) et de fêlés de superstitions locales, comme la cour (de) recréée du Roi Arthur, composée de gamins complètement cinglés. L'Ankou qui rôde sur l'île bretonne pour récolter les morts est-il également présent dans les sous-marins échoués ? Le supplément ne le dit pas, mais explique par-contre les règles d'utilisation de ces engins submersibles.

La troisième partie du livre (30 pages) est consacrée à une mini-campagne en trois phases, appelée "Un souffle de Légendes...". Celle-ci a pour trait remarquable d'utiliser quasiment tous les éléments de background décrits ci-avant. A Paris, la tribu des personnages va s'allier avec un viking au grand coeur pour voler une locomotive à vapeur malgré les convoitises qu'elle va attirer. Se rendant avec jusqu'en Bretagne, ils auront fort à faire avec la population locale.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Mario Heimburger  

Il s'agit dans ce cas typiquement du supplément "use & drop", qui a - à mon sens - plusieurs inconvénients. D'abord, si les lieux présentés sont assez importants, la densité d'information est loin d'être au rendez-vous : c'est écrit gros, et rempli de bavardages et de digressions certes typiques dans les suppléments Siroz d'une certaine époque. C'est amusant, mais on aurait aimé plus de renseignements et autant de digressions...

Ensuite, la mini-campagne qui clôt l'ouvrage s'attache à exploiter tous les lieux et éléments décrits dans le background précédent. Du coup, ça donne une espèce de road-movie touristique qui n'est pas extrêmement intéressant.

La conséquence, c'est qu'une fois maîtrée la campagne, vous n'aurez plus vraiment besoin de Paris-Brest, et les aventures dans ces régions vous paraîtront fades. On se demande pourquoi ne pas avoir publié une campagne en intégrant les éléments précédents dans le récit...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques