Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Bumps in the Night

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 120 pages à couverture souple.

Description

Bumps in the Night est un recueil de scénarios pour l'Appel de Cthulhu utilisant comme origine des scénarios non pas les créatures du Mythe lovecraftien mais diverses légendes anciennes. Les trois premières pages défilent les crédits, une courte introduction et la table des matières.

The Westerfield Incident (20 pages) amène des investigateurs dans une petite ville minière théâtre de nombreux meurtres sauvages, les victimes étant retrouvées en partie dévorées. Le responsable de ces meurtres provient des légendes des indiens Onondaga. Le scénario est prévu pour être joué avec des investigateurs membres des forces de l'ordre et se termine par trois pages d'aides de jeu.

The Vengeful Dead (24 pages) se déroule dans et autour d'un grand hôtel dans la campagne de Virginie. Pour une raison d'abord inconnue, le séjour des investigateurs et des autres résidents de l’hôtel va être troublé par l'arrivée autour de celui-ci d'invités indésirables, des mort-vivants avides de... quoi au fait ? Après une description de l’hôtel, les événements des trois jours durant lesquels les investigateurs seront sur place sont détaillés.

The Bitter Venom of the Gods (28 pages) est prévu pour être joué après The Vengeful Dead et se déroule environ un an après. Les investigateurs retrouvent une autre rescapée de la nuit à l’hôtel qui demande l'assistance des amis qu'elle s'est fait dans ces tragiques circonstances. Elle s'est depuis fiancée mais a décidé d'annuler le mariage. Souhaitant récupérer des effets personnels chez son ex-fiancé, dans la demeure de sa famille, elle souhaiterait que quelqu'un l'accompagne pour cette visite. Après une introduction expliquant les dessous de l'histoire, le déroulement du scénario est décrit à partir de la demande de Alicia Bardsley, son arrivée à la demeure de la famille Gallery et les événements qui s'ensuivent.

Curse of the Screaming Skull (26 pages) tourne autour de la maison d'un antiquaire décédé dont le neveu vient engager les investigateurs. Des personnes travaillant dans la maison, servante ou archivistes inventoriant les biens, l'ont quittée en parlant de fantômes, et le bâtiment commence à avoir une mauvaise réputation que son nouveau propriétaire souhaite tuer dans l’œuf. Deux pages de documents à fournir aux joueurs terminent le scénario.

Dans An Unsettled Mind (16 pages), les investigateurs sont membres de la brigade homicide de Baltimore (bien que le scénario puisse facilement être dépaysé, rien ne le rattachant à un point précis de cette ville). Après un accident de voiture particulièrement étrange, des phénomènes similaires commencent à se produire dans les environs du lieu de l'accident. Trouver leur origine ne sera pour les enquêteurs que le début du problème. Résoudre celui-ci risque de leur poser un sérieux cas de conscience.

Une bibliographie (1 page) et une feuille de personnage (2 pages) terminent l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 28 septembre 2012.  Dernière mise à jour le 29 septembre 2012.

Critiques

Tristan Lhomme  

Ce recueil propose cinq scénarios d’horreur d’une vingtaine de pages, garantis sans mythe de Cthulhu… sauf que pour que cette approche parvienne à dépayser les vétérans, il faudrait leur raconter complètement autre chose que des enquêtes avec un monstre au bout. Les auteurs n’y sont pas arrivé à chaque fois, reste que tous ces scénarios sont bons.

The Westerfield Incident se passe dans une de ces communes rurales où la Bête rôde, étranger, et mange des paysans. Est-ce un puma ? Un loup ? Efficace et bien réalisé. The Vengeful Dead est l’un des deux scénarios qui s’approche le plus d’être « autre chose » qu’un Cthulhu démarqué. Court en bouche, et sans doute encore plus court en jeu, mais franchement drôle à lire et sans doute à mettre en scène. The Bitter Venom of the Gods reprend certains de ses PNJ et les jette dans un autre guêpier surnaturel. Il y a un petit décalage entre ses copieuses informations de background et ce que les joueurs verront / feront, mais il est intéressant. Curse of the Screaming Skull est franchement drôle, avec son manoir hanté. Il y a assez de morts et de fous dans l’affaire pour que ce ne soit pas tout à fait une comédie, mais on s’en approche. En fait, à la lecture, j’ai pensé à Tom & Jerry, ce qui n’est pas la référence standard pour ce genre d’histoire… (Incidemment, ces quatre scénarios ont comme point commun de se dérouler dans des coins perdus de cambrousse, loin de la civilisation, c’est un peu répétitif à la lecture.) Enfin, le supplément se conclut sur An Unsettled Mind, un court scénario urbain qui arrive, enfin, à couper complètement le cordon avec Cthulhu tout en contenant la touche de surnaturel obligatoire. Une situation pas évidente à piger débouche sur un vilain dilemme, que font les investigateurs ?

Au bilan, la qualité Pagan + des scénarios courts aux enjeux faciles à comprendre = un bon recueil, conseillé pour les joueurs débutants ou occasionnels qui n’ont pas envie de se prendre le chou avec des monstres aux noms imprononçables.

Critique écrite en août 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques