Contenu | Menu | Recherche

Leader européen des sites de jeu de rôle

Investigator's Companion Volume 2

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 64 pages.

Description

Cet ouvrage est la deuxième partie du Manuel de l'Investigateur. Après les crédits, Introduction et table des matières, il contient quatre chapitres.

On Becoming an Investigator (42 pages) ouvre sur deux pages de considérations liées à ce que représente le fait d'être un Investigateur pour la carrière, les amis... jusqu'au testament, avant de s'attaquer à l'essentiel de son sujet. Sont ensuite présentées selon le format standard de l'Appel (description, revenus, compétences associées) plus de 150 professions, du clochard à l'ambassadeur, réparties en 18 catégories (police, armée, religion, médecine, sports, aventuriers, politiques, etc.). Des encadrés au fil des pages présentent des personnalités historiques correspondant à certaines de ces professions : Lindbergh, Dali, Hemingway, Isadora Duncan, Johnny Weismuller, etc.

Skills for the 20s (8 pages) reprend, en complètant pour certains avec des informations spécifiques aux années 20, les compétences présentées dans le livre de base. Cinq compétences nouvelles sont proposées (Bloquer, Lasso, Hypnotisme, Déguisement, Forensics).

The Professional Investigator (5 pages) discute de la licence de  détective privé et des moyens dont dispose celui-ci (The Art of Investigation). 1920s Forensics Arts (2 pages) couvre le domaine de la science criminologique.

Ce livret a été précédé par un Investigator's Companion vol.1 et a été traduit en français en un seul tome regroupant les deux volumes. C'est sous cette forme de recueil qu'il a par la suite été réimprimé en version originale.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 juin 2016.

Critiques

SebM  

Sans aller jusqu'à dire, comme Casus Belli, que ce compagnon est indispensable (après tout, des générations de MJ ont vécu sans et on a tous un jour ou l'autre "créé" des professions nouvelles pour répondre à des besoins spécifiques, sans rencontrer de difficultés particulières), ce supplément a néanmoins le mérite d'une forme d'exhaustivité reposante.

Désormais, la liste de professions des règles de base (je parle des éditions 5 et antérieures, ne connaissant pas les suivantes) devient caduque, ce livre devient la référence utile et suffisante, pour des créations de persos originales et facilement renouvelées.

Il ne se contente d'ailleurs pas d'empiler les métiers, mais les personnalise un peu à l'aide de bonus/malus simples d'emploi, qui améliorent la singularisation des investigateurs.

Pour finir cette critique comme je l'ai commencée, si ce compagnon n'est pas forcément indispensable, cette simple somme d'occupations (qui occupe les 3/4 du livret) en justifie à elle seule l'acquisition.

Critique écrite en mai 2016.

 

Indispensable ?

Second volet d'une série d'aides de jeu décrivant les années vingt, cet Investigator's Companion est focalisé sur les professions. En une quarantaine de pages, plus d'une centaine de courtes entrées décrivent chacune un métier et la façon dont il est pratiqué et perçu par les Américains des Années folles (y compris des professions qu'aucun joueur ou MJ n'avait envisagées avant). Tout cela est fort bien pensé, avec quelques idées excellentes (dont, enfin, la solution au problème des revenus, grâce à un système très simple de "fourchettes").

A citer également, les limitations de la SAN pour certaines professions (gangsters et autres), les encadrés biographiques sur les personnalités de l'époque... L'ensemble est immédiatement exploitable, même si toutes les professions proposées ne sont pas intéressantes, loin s'en faut.

Tout cela est complété par une vingtaine de pages d'appendices divers. La liste des compétences est celle de la Ve édition. Elle n'est pas plus intéressante, à part pour les brèves notes décrivant l'état des recherches à cette époque sur certaines disciplines scientifiques et techniques. En revanche, l'article sur les détectives privés est un des points forts. Il est très bien fait et très instructif, notamment pour tout ce qui concerne la psychologie des témoins et la manière de mener un interrogatoire...

Un ouvrage indispensable aux gardiens des arcanes, et utile aux joueurs (nettement plus que le premier de la série, en tous cas !). Vivement la traduction, tiens !

Tristan Lhomme - Casus Belli n°81

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques