Julien 'JulFenArt' Fenoglio

Illustrateur

Identité

Biographie

Bercé par les histoires issues de la mythologie, du folklore et de la fantasy, le dernier cadeau que m'offre mon grand-père avant de périr fut un livre illustré de poésies sur les animaux imaginaires. Aimant les animaux et dinosaures autant que n'importe quel enfant, je passe mon enfance le crayon à la main, le nez dans des bouquins.

Interdit d'avoir une console ou des jeux PC qui n'étaient pas marketés comme éducatifs, je rencontre l'univers du gaming à travers les magasins de jeux de plateau de Oceanside et je joue à Heroes of Might & Magic III et Final Fantasy VII chez des amis. Je ne pouvais pas posséder ces jeux mais je collectionnais leurs magazines et guides stratégiques. Mon rôle était devenu d'aider mes potes dans leur périples grâce aux secrets que je déniche.

De retour en Italie, je rencontre Donjons et Dragons lors de sa 3.5e édition et Magic: the Gathering avec sa 8e édition. Ce sont des jeux auxquels jouent les "grand garçons" de la cour, je trouvais ça impressionnant et comme je m'y connaissais en mythes et légendes je savais leur parler cocatrix, manticores et wyvernes, je me suis vite senti "chez moi".

Après peu de parties je commence à inventer mes propres monstres et cartes personnalisées. Lors d'un voyage à Prague j'achète mon premier Manuel des Monstres que j'emmène avec moi partout, mon bestiaire personnel, mon précieux grimoire. C'est à cette époque que je commence des cours extrascolaires de dessin pour BD sous la tutelle de Paolo Moisello, Gino Vercelli, Cristiano Spadavecchia et Antonio Serra. On était en voiture, ma mère m'emmenait à un de ces cours à Asti et je m'exclame "un jour je serai le plus grand geek du monde !" Je ne savais pas comment être "geek de profession" mais j'étais sûr que j'y arriverais.

Les années du collège et du lycée s'écoulent, je continue de dessiner, de lire, de jouer. Mes amitiés les plus anciennes et plus précieuses se sont forgées autour d'une table où j'initie mes amis au JdR, je me délectais de mon rôle de MJ, mes capacitées de dessin étant un "petit plus" que j'apportais à nos aventures.

Je commence l'université à l'académie des beaux-arts royale de Turin, me disant que j'allais sûrement devenir auteur de BD ou écrivain ou cinéaste. Je n'avais pas encore les idées très claires mais le fantastique m'habitait toujours. Vers la fin de ma première année je découvre l'existence d'une université de Game Art en France, Supinfogame. Je finis mes derniers examens et je change subitement de cursus, d'école et de pays.

Pascal Bernard nous enseigne le "game design classique", Léonidas Vesperini vient faire un atelier sur le JdR, Pierre Le Pivain nous apprend la critique et la présentation. Je rencontre aussi Cécile "Zellk" Jaubert, on devient même colocs et, bien sûr, compagnons de JdR (D&D, World of Darkness, Dungeon World). En parallèle de mes études plutôt axées sur le jeu vidéo, je développe une soif insatiable de connaissance pour les JdR indé méconnus. J'en lis plus que j'ai le temps d'en jouer.

C'est grâce à Mythic Games que je valide mes stages d'étudiant en aidant avec de la mise en page, de l'illustration, de la traduction et même un peu de concept lors de leurs campagnes kickstarter. Sur Joan of Arc j'ai pu concevoir les pièces de jeu reprises par Stéphane Gantiez qui a été lui aussi un mentor précieux. Les icônes des dés ainsi que plusieurs décorations des livres de règles et de la boîte sont de moi ;) J'ai même la chance d'avoir pu présenter leurs jeux à GenCon où j'ai pu rencontrer des personnages légendaires comme Jonathan Tweet, James Wallis, Peter Adkison parmi tant d'autres. J'avais des étoiles plein les yeux !

Mes derniers travaux publiés sont une dizaine d'illustrations dans le livre de règles des Chant de Loss, JdR de Axelle 'Psychée' Bouet que j'ai connue grâce à Le Pivain. Actuellement (août 2020) je vis du jeu vidéo, ayant co-fondé le studio indépendant Fireplace Games et il m'arrive encore de faire des illustrations en freelance. Le JdR est toujours présent dans ma vie même si les occasions se font rares. La campagne la plus stable que j'ai en ce moment est du D&D5 pour deux avec ma compagne Joe.

Sinon je m'intéresse à Quest, PbtA, Forged in the Dark, Fate, l'univers Warhammer (surtout le lore, je ne possède même pas une figurine), encore et toujours à MtG et des jeux de cartes numériques comme Legends of Runeterra. Je m'intéresse aussi à la zoologie et ses dérivés, au storytelling, et, depuis peu, à la cuisine.

Une citation pour finir : "If you trust in yourself... and believe in your dreams... and follow your star... you'll still get beaten by people who spent their time working hard and learning things and weren't so lazy." - Terry Pratchett, The Wee Free Men

Pour en savoir plus :

Ouvrages Professionnels

Illustrateur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Chants de Loss (Les)
première édition
octobre 2019Chants de Loss (Les)Open Sesame Games
Chants de Loss (Les)
première édition, version de luxe
juillet 2020Chants de Loss (Les)Open Sesame Games
Voyages
première édition
octobre 2019Chants de Loss (Les)Open Sesame Games

Cette bio a été rédigée le 26 mai 2020.  Dernière mise à jour le 27 août 2020.