Contenu | Menu | Recherche

Dans le web 2.0, c'est quand même le 0 qui prend le dessus (Manu Larcenet)

Christine Deschamps

Illustrateur

Identité

Biographie

Je suis diplômée de l'ESAG-Pennighen, une école d'arts graphiques en plein coeur de Paris. Après mes études, je cherche à tâtons ce que j'ai envie de faire lorsqu'à une convention, je discute avec un éditeur de magazine de jeux de rôle qui me propose d'illustrer une de ses couvertures. Cette petite commande m'a permis de rentrer petit à petit dans le milieu du jeu de société (et non pas de rôle, comme on aurait pu le croire). J'ai eu l'occasion de travailler pour les éditions Lui-même et leur célèbre Loups-Garous de Tiercelieux et de là, j'ai continué projet après projet de travailler pour le JdS. Je n'ai eu l'occasion de travailler pour le jeu de rôle que quelques années après, à l'occasion de l'élaboration des Chants de Loss grâce à sa créatrice Axelle Bouet qui m'a proposé de rejoindre l'aventure. J'étais très contente de pouvoir m'essayer à l'exercice. J'espère trouver d'autres occasions de travailler dans le JdR car contribuer à la mise en image d'un monde qui va permettre aux joueurs de s'évader est très stimulant. Bien malgré moi, le jeu de rôle est un univers auquel je n'ai pas eu beaucoup d'occasions de me familiariser (août 2020). Même si j'ai adoré mes quelques parties de Pathfinder, il est clair qu'il est souvent difficile (hélas !) de concilier son agenda avec ses parties.

Je me suis donc tournée vers des jeux de société un peu plus narratifs et immersifs tels que T.I.M.E Stories pour étancher ma soif de rôleplay. Sinon le jeu vidéo est clairement un de mes moyens préférés d'évasion. Je pratique également les sports de combat, essentiellement la boxe thaï et depuis peu j'ai découvert les Arts Martiaux Historiques Européens (AMHE) et ai commencé l'apprentissage du maniement de l'épée longue. C'est un sport qui en plus du combat fait la part belle à l'étude des manuscrits afin de d'enseigner une pratique la plus historique possible.

Le jeu a de toute évidence une grande importance dans ma vie. Jouer permet autant d'apprendre à mettre en place des stratégies, qu'à comprendre les joueurs-joueuses autour de la table, qu'à apprendre à perdre. Mais personnellement, c'est l'envie d'emmener les gens dans d'autres mondes qui m'enthousiasme le plus. Les aider à nouer un peu plus avec leur imagination, à leur faire prendre du recul avec leur quotidien. La vie professionnelle artistique pouvant être tumultueuse, je dirais simplement que j'espère que mes prochains projets iront dans ce sens.

Pour en savoir plus :

Ouvrages Professionnels

Illustrateur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Capitaine Vaudou
deuxième édition
juin 2020Capitaine VaudouBlack Book Editions
Chants de Loss (Les)
première édition
octobre 2019Chants de Loss (Les)Open Sesame Games

Cette bio a été rédigée le 26 mai 2020.  Dernière mise à jour le 4 août 2020.